Edition du 04-07-2022

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Sanofi et Translate Bio élargissent leur collaboration pour développer des vaccins à ARNm contre toutes les catégories de maladies infectieuses

Publié le mardi 23 juin 2020

Sanofi et Translate Bio élargissent leur collaboration pour développer des vaccins à ARNm contre toutes les catégories de maladies infectieusesSanofi Pasteur, l’entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), sont convenues d’élargir leur accord de collaboration et de licence conclu en 2018 dans le but de développer des vaccins à ARNm pour la prévention des maladies infectieuses.

L’élargissement de cet accord va permettre de combiner plus étroitement encore l’expertise et les connaissances de Translate Bio en matière de recherche et développement sur l’ARN messager, que l’entreprise a acquises depuis plus de 10 ans, et le leadership de Sanofi dans le domaine de la recherche et du développement de vaccins.  Aux termes de l’accord élargi, Translate Bio recevra un paiement initial total de 425 millions de dollars, dont 300 millions de dollars en liquidités et une participation privée à son capital à hauteur de 125 millions de dollars, sous la forme d’actions ordinaires valorisées à 25,59 $ l’action, soit une prime de 50 % par rapport à la moyenne mobile des cours de clôture de l’action calculée sur 20 jours. Translate Bio sera également éligible à de futurs paiements d’étape potentiels et à d’autres versements pouvant atteindre 1,9 milliard de dollars, dont 450 millions de dollars concernent des paiements pour des étapes prévues dans le cadre de l’accord conclu en 2018. Parmi ces paiements d’étapes potentiels et autres versements, environ 360 millions de dollars devraient être versés dans les prochaines années, et comprennent les étapes relatives au développement d’un vaccin contre le Covid-19. Translate Bio aura également droit à des redevances progressives sur les ventes mondiales des vaccins développés. Sanofi Pasteur prendra à sa charge l’intégralité des coûts pendant la durée de la collaboration. Aux termes de cet accord, Sanofi Pasteur obtiendra des droits mondiaux exclusifs sur les vaccins contre les maladies infectieuses.

« Aujourd’hui, tous les espoirs se fondent sur les vaccins pour la prévention des maladies infectieuses. C’est un moment décisif, qui fait appel à notre contribution pour trouver des moyens innovants de protéger la santé publique », a déclaré Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif de Sanofi Pasteur.  « La technologie et le savoir-faire de Translate Bio sont à nos yeux très prometteurs et nous pensons que l’ajout de la plateforme ARNm à nos capacités de développement de vaccins nous aidera à faire progresser la prévention des maladies infectieuses actuelles et futures. »

« L’élargissement de notre collaboration avec Sanofi Pasteur valide les progrès que nous avons opérés dans le développement de vaccins à ARNm contre les maladies infectieuses depuis les débuts de notre collaboration en 2018 et témoigne du potentiel de notre plateforme ARNm. Nous sommes très heureux de travailler avec Sanofi dans le cadre de cet accord élargi afin de produire des vaccins à l’échelle mondiale – un besoin que l’actuelle pandémie a amplement fait ressortir », a indiqué Ronald Renaud, Directeur Général de Translate Bio. « Translate Bio sera aussi bien positionnée financièrement pour continuer de renforcer ses capacités internes afin de développer des plateformes technologiques innovantes et de poursuivre ses programmes précliniques en cours et à venir, car nous avons pour objectif de faire passer de multiples projets au stade du développement clinique. »

Aux termes de cette collaboration, Translate Bio exploite sa plateforme ARNm pour développer, concevoir et produire des candidats-vaccins et Sanofi Pasteur apporte ses connaissances approfondies des vaccins pour faire passer ces candidats au stade de développement avancé. Translate Bio transférera également la technologie et les procédés pour permettre à Sanofi Pasteur de développer et de fabriquer des vaccins ARNm pour les maladies infectieuses.

Les équipes des deux entreprises évaluent actuellement, in vivo, de multiples candidats-vaccins contre le virus du Covid-19 sous l’angle de leur immunogénicité et de l’activité des anticorps neutralisants afin de motiver le choix du candidat principal. Les deux entreprises ont pour objectif de débuter un premier essai clinique sur des sujets humains au quatrième trimestre de 2020.

Les deux entreprises vont faire également passer un candidat-vaccin à ARNm contre la grippe au stade des études précliniques et prévoient le lancement d’un essai clinique vers le deuxième semestre de 2021. Parmi les autres programmes de développement de vaccins à ARNm faisant partie de cette collaboration figurent deux candidats-vaccins, l’un contre un pathogène viral et l’autre contre un pathogène bactérien.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents