Edition du 17-08-2022

Sanofi va créer un Centre d’excellence dédié aux vaccins à ARNm

Publié le mardi 29 juin 2021

Sanofi va créer un Centre d’excellence dédié aux vaccins à ARNmLe groupe pharmaceutique Sanofi va investir près de 400 millions d’euros par an dans un Centre d’excellence dédié aux vaccins à ARNm. Premier du genre, ce centre aura pour mission d’intensifier le développement et la mise à disposition d’une nouvelle génération de vaccins ; il rassemblera environ 400 collaborateurs spécialisés et intégrera toutes les capacités nécessaires au développement et à la production de vaccins à ARNm, avec des équipes dédiées R&D, digitales et CMC (chimie, fabrication et contrôle), déployées sur les sites de Cambridge (Massachussetts, États-Unis) et de Marcy-L’Étoile, près de Lyon (France).

« Les technologies de l’ARNm ont révélé lors de la pandémie de la COVID-19 leur potentiel d’aboutir au développement de nouveaux vaccins avec une rapidité jusqu’alors inédite. Plusieurs innovations, pour une thermostabilité moins contraignante et une amélioration de la tolérance notamment, devront néanmoins être apportées si l’on veut que ces technologies trouvent des applications pour la vaccination de routine contre un plus grand nombre de maladies infectieuses et dans toutes les tranches d’âge. Le Centre d’excellence sur les vaccins à ARNm de Sanofi a pour ambition d’être l’un des premiers à écrire ce nouveau chapitre de l’innovation en vaccinologie », a déclaré Jean-François Toussaint, Responsable Monde, Recherche et Développement de Sanofi Pasteur.

La mise en place de ce Centre d’excellence permettra d’intensifier les activités relatives au portefeuille de vaccins à ARNm développé dans le cadre de la collaboration nouée avec Translate Bio en 2018 et élargie en 2020.

« Ce nouvel investissement massif nous positionne résolument dans la course au développement d’une nouvelle génération de vaccins pour des maladies sur lesquelles les technologies de l’ARNm peuvent faire la différence », a précisé Thomas Triomphe, Vice-Président Exécutif et Responsable Monde de Sanofi Pasteur. « S’il est vrai que l’ARNm ne sera pas la solution contre toutes les maladies infectieuses, il n’en reste pas moins que son application à la prévention de routine pourrait avoir un impact considérable et répondre à de multiples besoins de santé publique. L’ARNm occupe désormais toute sa place dans notre arsenal complet de technologies vaccinales et pourrait réinventer la protection de la santé de demain. »

Afin d’atteindre cet objectif, Sanofi s’engage à mettre rapidement sur pied une plateforme ARNm compétitive et à collaborer avec ses partenaires et toutes les parties prenantes compétentes, qu’elles soient internes ou externes.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Publié le 17 août 2022
Abivax : changement au sein de sa gouvernance

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique de phase 3 développant des nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé une transition au sein de la présidence de son Conseil de d’Administration.

Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Publié le 17 août 2022
Sanofi fait le point sur le programme de développement clinique de l’amcenestrant

Sanofi a annoncé mettre un terme au programme mondial de développement clinique de l’amcenestrant, un dérégulateur sélectif expérimental des récepteurs des œstrogènes (SERD) par voie orale.

Crossject obtient la certification ISO 13485

Publié le 16 août 2022
Crossject obtient la certification ISO 13485

Crossject obtient la certification ISO 13485Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la délivrance par le BSI2 (organisme notifié) des certificats ISO 13485 : 2016 pour ses sites de Dijon et Arc les Gray (certificats No MD 735691).

Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Publié le 16 août 2022
Ipsen finalise l’acquisition d’Epizyme

Ipsen a annoncé la finalisation de l’accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme. Selon les termes de la transaction, Ipsen acquiert la totalité des actions en circulation d’Epizyme au prix de 1,45 dollar par action auquel s’ajoute un Certificat de Valeur Garantie (CVG) de 1,00 dollar par action. Epizyme opère désormais comme « une société du Groupe Ipsen » suite à la clôture de l’acquisition.

Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Publié le 10 août 2022
Bone Therapeutics acquiert une participation majoritaire dans Medsenic

Bone Therapeutics, société de thérapie cellulaire répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie, et Medsenic, société biopharmaceutique privée de stade clinique, basée en France et spécialisée dans le développement de formulations optimisées de sels d’arsenic et dans leur application aux conditions inflammatoires et à d’autres nouvelles indications potentielles, ont annoncé la signature d’un accord d’apport contractuel visant à combiner les opérations des deux sociétés par le biais d’un échange d’actions, sous réserve de l’approbation de l’assemblée des actionnaires.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents