Edition du 25-01-2021

Santé 2025 : le Leem publie un livre blanc sur les innovations de demain

Publié le jeudi 25 novembre 2010

Les Entreprises du Médicament (Leem) et les partenaires de la démarche de prospective « Santé 2025 » (académiques, industriels du médicament et de la santé, entrepreneurs Biotech, associations de patients, professionnels de santé) ont dévoilé le 18 novembre dernier lors d’un colloque de prospective comment les innovations scientifiques, mais aussi organisationnelles, sociales, économiques et sociétales changeront le monde de la santé d’ici à 2025.

La démarche de prospective a débuté il y a dix-huit mois à l’initiative des Entreprises du Médicament (Leem) afin d’identifier les forces et les leviers sur lesquels devront s’efforcer d’agir les acteurs de l’innovation dans le champ de la santé. Elle vise ainsi à positionner la France comme un pays leader et attractif en matière d’innovation. Quatre pistes d’avenir communes et leurs chantiers issus des travaux collectifs menés depuis juin 2009 ont été identifiés :

1. l’émergence d’une nouvelle médecine, la médecine des bien-portants
Promouvoir collectivement la santé
– Accélérer la mise en place de chaînes recherche-industrie et notamment celle du cancer
– Soutenir 3 filières d’excellence : industrie de la cellule, nanotechnologies appliquées à la médecine, immuno-vaccins

2. le renforcement du rôle du patient/citoyen, acteur à part entière du système de santé
Mettre en place des structures d’orchestration des innovations par pathologies ou par problématiques
-Veiller à l’information et à l’implication des citoyens acteurs de santé

3. la nécessité de l’organisation d’une chaîne de santé continue et efficiente
Coordonner les lieux d’innovation sur le territoire et intégrer de manière volontariste le monde industriel
– Faire évoluer les métiers et les formations des acteurs de santé
– Partager les informations et les bases de données
– Installer une nouvelle filière d’autonomie à domicile

4. la place essentielle de la santé dans l’économie du futur
Assurer un environnement compétitif
– Soutenir les phases pré-industrielles
– Adapter le processus d’évaluation pour le progrès thérapeutique

Cette présentation ne constitue pas pour autant le point d’orgue de l’exercice de prospective ; elle marque l’ouverture de chantiers partenariaux sur des points spécifiques des pistes d’avenir identifiées. Ces travaux occuperont le Leem et ses partenaires pendant tout le premier semestre 2011.

Christian Lajoux, Président du Leem, dans sa conclusion au colloque « Santé 2025 : un monde d’innovations » déclare : « Il y a urgence à avancer, le moment est propice. La dernière réunion du Conseil Stratégique des Industries de Santé (CSIS), la constitution des deux alliances AVIESAN et ARIIS, le renforcement récent du crédit impôt recherche, la création d’Innobio…, toutes ces décisions ont contribué à la mise en cohérence et à la convergence des mesures destinées à promouvoir les sciences du vivant et de la santé en France. Nous avons donc une opportunité d’agir que nous ne pouvons et ne devons pas laisser passer ».
C’est donc à un programme d’actions précises que vont s’atteler Les Entreprises du Médicament et leurs partenaires dans les semaines à venir.

Pour plus de précisions sur la démarche « Santé 2025 », vous pouvez consulter le site http://www.sante-2025.org/








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents