Edition du 20-01-2019

Accueil » Diabète » Et aussi » Médecine » Recherche

Le tissu adipeux produit des cellules impliquées dans la réponse immunitaire

Publié le jeudi 25 novembre 2010

Des chercheurs du CNRS et de l’Université Paul Sabatier à Toulouse ont mis en évidence, dans le tissu adipeux, l’existence de cellules souches similaires à celles de la moelle osseuse. Ces cellules sont capables de se différentier en mastocytes, des cellules immunitaires impliquées notamment dans les processus allergiques et la réponse à une inflammation. Auparavant, on pensait que les mastocytes étaient produits uniquement dans la moelle osseuse. Cette étude, publiée dans la revue Stem Cells ouvre un champ d’investigation inexploré sur le rôle du tissu adipeux dans la réponse immunitaire et pourrait déboucher sur de nouvelles applications thérapeutiques.

Loin d’être un simple réservoir de graisses, le tissu adipeux joue un rôle important dans le métabolisme. De nombreuses études ont montré que le tissu adipeux blanc (1) héberge des cellules qui sont présentes dans le sang, comme les macrophages ou les lymphocytes. Ces cellules, appelées hématopoïétiques, constituent 20 pour cent des cellules du tissu adipeux blanc. Jusqu’à présent, on pensait qu’elles étaient issues de la moelle osseuse, où elles se différentiaient à partir de cellules souches.

Aujourd’hui, une équipe du laboratoire Métabolisme, plasticité et mitochondries (CNRS/Université Paul Sabatier)(2) a montré que certaines de ces cellules sont produites dans le tissu adipeux, chez la souris. Il s’agit des mastocytes, des cellules dont le rôle apparaît de plus en plus important dans la réponse du système immunitaire. Les chercheurs toulousains ont isolé, dans le tissu adipeux, une population de cellules souches hématopoïétiques capables de se différencier en mastocytes. De plus, les chercheurs ont réinjecté ces cellules souches hématopoïétiques dans le sang des souris, avec des cellules souches de moelle osseuse, les plaçant ainsi en compétition. Résultat : les mastocytes des tissus tels que l’intestin ou la peau proviennent par la suite principalement des cellules souches hématopoïétiques des tissus adipeux. Les biologistes ont ainsi constaté que les cellules souches du tissu adipeux sont capables de coloniser des organes périphériques (tissus autres que la moelle osseuse) et de s’y différencier en mastocytes matures et fonctionnels.

Si l’on retrouve ces résultats chez l’homme, ils ouvriront des perspectives thérapeutiques pour soigner les maladies immunitaire telles que l’obésité (3), le diabète, l’athérosclérose, l’ostéoarthrite… ainsi que les maladies allergiques. En effet, les mastocytes sont omniprésents dans la réponse immunitaire. On sait aujourd’hui qu’ils jouent un rôle  beaucoup plus étendu qu’on ne l’avait cru par le passé. Ils sont à la fois impliqués dans la réponse immunitaire innée (liée à une inflammation provoquée par un virus ou une bactérie) ou à la réponse immunitaire dite adaptative (ils sont capables de présenter l’antigène aux lymphocytes T, qui vont produire des anticorps ). Le tissu adipeux, qui constitue de 10 à 50 pour cent du poids d’un individu adulte, serait, chez l’homme, une source importante de mastocytes : il pourrait donc devenir une cible intéressante pour soigner les maladies hématopoïétiques et immunitaires impliquant les mastocytes.

 Notes :
(1) Le gras ordinaire, par opposition au tissu adipeux brun formé pendant la vie fœtale.
(2) En collaboration avec un confrère du Centre de physiopathologie de Toulouse (Inserm)
(3) L’obésité est désormais considérée comme une pathologie à caractère inflammatoire, l’inflammation étant produite par la flore intestinale, et donnant lieu à une réponse immunitaire.

Source : CNRS

Références : Adipose Tissue as a Dedicated Reservoir of Functional Mast Cell Progenitors, Sandrine Poglio, Fabienne De Toni-Costes, Emmanuelle Arnaud, Patrick Laharrague, Eric Espinosa, Louis Casteilla and Béatrice Cousin. Stem Cell, volume 28, issue 11 (numéro de novembre paru lundi 22 novembre).








MyPharma Editions

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

Publié le 17 janvier 2019
WeHealth by Servier lance Cardioskin™, un dispositif médical ambulatoire connecté

WeHealth by Servier, la Direction e-santé du groupe Servier, a annoncé le lancement en France de Cardioskin™, un dispositif ambulatoire connecté qui permet d’enregistrer en continu l’activité cardiaque grâce à un monitorage ECG qui comporte 15 dérivations. Cette annonce intervient dans le cadre du congrès annuel des Journées Européennes de la Société Française de Cardiologie qui se tient à Paris du 16 au 19 janvier 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions