Edition du 20-04-2018

Accueil » Diabète » Et aussi » Médecine » Recherche

Le tissu adipeux produit des cellules impliquées dans la réponse immunitaire

Publié le jeudi 25 novembre 2010

Des chercheurs du CNRS et de l’Université Paul Sabatier à Toulouse ont mis en évidence, dans le tissu adipeux, l’existence de cellules souches similaires à celles de la moelle osseuse. Ces cellules sont capables de se différentier en mastocytes, des cellules immunitaires impliquées notamment dans les processus allergiques et la réponse à une inflammation. Auparavant, on pensait que les mastocytes étaient produits uniquement dans la moelle osseuse. Cette étude, publiée dans la revue Stem Cells ouvre un champ d’investigation inexploré sur le rôle du tissu adipeux dans la réponse immunitaire et pourrait déboucher sur de nouvelles applications thérapeutiques.

Loin d’être un simple réservoir de graisses, le tissu adipeux joue un rôle important dans le métabolisme. De nombreuses études ont montré que le tissu adipeux blanc (1) héberge des cellules qui sont présentes dans le sang, comme les macrophages ou les lymphocytes. Ces cellules, appelées hématopoïétiques, constituent 20 pour cent des cellules du tissu adipeux blanc. Jusqu’à présent, on pensait qu’elles étaient issues de la moelle osseuse, où elles se différentiaient à partir de cellules souches.

Aujourd’hui, une équipe du laboratoire Métabolisme, plasticité et mitochondries (CNRS/Université Paul Sabatier)(2) a montré que certaines de ces cellules sont produites dans le tissu adipeux, chez la souris. Il s’agit des mastocytes, des cellules dont le rôle apparaît de plus en plus important dans la réponse du système immunitaire. Les chercheurs toulousains ont isolé, dans le tissu adipeux, une population de cellules souches hématopoïétiques capables de se différencier en mastocytes. De plus, les chercheurs ont réinjecté ces cellules souches hématopoïétiques dans le sang des souris, avec des cellules souches de moelle osseuse, les plaçant ainsi en compétition. Résultat : les mastocytes des tissus tels que l’intestin ou la peau proviennent par la suite principalement des cellules souches hématopoïétiques des tissus adipeux. Les biologistes ont ainsi constaté que les cellules souches du tissu adipeux sont capables de coloniser des organes périphériques (tissus autres que la moelle osseuse) et de s’y différencier en mastocytes matures et fonctionnels.

Si l’on retrouve ces résultats chez l’homme, ils ouvriront des perspectives thérapeutiques pour soigner les maladies immunitaire telles que l’obésité (3), le diabète, l’athérosclérose, l’ostéoarthrite… ainsi que les maladies allergiques. En effet, les mastocytes sont omniprésents dans la réponse immunitaire. On sait aujourd’hui qu’ils jouent un rôle  beaucoup plus étendu qu’on ne l’avait cru par le passé. Ils sont à la fois impliqués dans la réponse immunitaire innée (liée à une inflammation provoquée par un virus ou une bactérie) ou à la réponse immunitaire dite adaptative (ils sont capables de présenter l’antigène aux lymphocytes T, qui vont produire des anticorps ). Le tissu adipeux, qui constitue de 10 à 50 pour cent du poids d’un individu adulte, serait, chez l’homme, une source importante de mastocytes : il pourrait donc devenir une cible intéressante pour soigner les maladies hématopoïétiques et immunitaires impliquant les mastocytes.

 Notes :
(1) Le gras ordinaire, par opposition au tissu adipeux brun formé pendant la vie fœtale.
(2) En collaboration avec un confrère du Centre de physiopathologie de Toulouse (Inserm)
(3) L’obésité est désormais considérée comme une pathologie à caractère inflammatoire, l’inflammation étant produite par la flore intestinale, et donnant lieu à une réponse immunitaire.

Source : CNRS

Références : Adipose Tissue as a Dedicated Reservoir of Functional Mast Cell Progenitors, Sandrine Poglio, Fabienne De Toni-Costes, Emmanuelle Arnaud, Patrick Laharrague, Eric Espinosa, Louis Casteilla and Béatrice Cousin. Stem Cell, volume 28, issue 11 (numéro de novembre paru lundi 22 novembre).








MyPharma Editions

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Hémophilie : Bayer propose trois nouvelles applications pour faciliter la prise en charge

Publié le 19 avril 2018
Hémophilie : Bayer propose trois nouvelles applications pour faciliter la prise en charge

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Hémophilie 2018, Bayer rappelle son engagement aux côtés des hémophiles dans le monde en mettant l’accent sur l’innovation digitale en proposant trois nouvelles applications : Hemofit, Hemofile et Hemophilia Joint Visualizer qui facilitent la prise en charge de l’hémophilie.

Oncologie : 14 jeunes start-ups défendront leur candidature pour le programme d’accompagnement d’AstraZeneca France

Publié le 19 avril 2018
Oncologie : 14 jeunes start-ups défendront leur candidature pour le programme d’accompagnement d'AstraZeneca France

AstraZeneca France a lancé le 25 novembre 2017 un programme d’accompagnement personnalisé pour les start-ups françaises dans le domaine de l’oncologie. L’objectif de ce programme, sur appel à candidatures, est à terme d’accompagner durant 3 ans 9 start-ups dans trois thématiques : le data management, l’innovation thérapeutique, et le parcours patients. 23 start-ups ont répondu à l’appel à candidatures, qui a clôturé le 15 février.

Santé connectée : Bpifrance et la Cnam partenaires pour identifier les start-ups françaises innovantes

Publié le 18 avril 2018
Santé connectée : Bpifrance et la Cnam partenaires pour identifier les start-ups françaises innovantes

Lancé fin 2017 par Bpifrance pour investir en phase d’amorçage dans des start-ups de la Santé connectée, le fonds Patient Autonome, est doté de 50 millions d’euros. Bpifrance noue aujourd’hui un partenariat structurant avec la Caisse nationale de l’Assurance Maladie (Cnam) afin d’identifier les start-ups françaises développant des solutions et produits innovants répondant aux enjeux de santé de la population française.

GamaMabs Pharma présente deux posters portant sur son programme AMHR2 à l’AACR 2018

Publié le 18 avril 2018
GamaMabs Pharma présente deux posters portant sur son programme AMHR2 à l'AACR 2018

GamaMabs Pharma, une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant AMHR2 pour le traitement du cancer, a annoncé la présentation de deux posters portant sur son programme AMHR2 lors du congrès annuel de l’American Association for Cancer Research (AACR) qui se tiendra du 14 au 18 avril à Chicago (Etats-Unis).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions