Edition du 18-05-2022

Santé maternelle et infantile : l’ONU annonce un plan 2011 et 2015 de 40 milliards de dollars

Publié le jeudi 23 septembre 2010

Plus de 40 milliards de dollars ont été promis mercredi par la communauté internationale pour la mise en œuvre de la Stratégie globale pour la santé maternelle et infantile alors que se termine le Sommet sur les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) à New York.

Lancée en avril dernier par le Secrétaire général de l’ONU, l’objectif de cette initiative est de réunir les différentes agences onusiennes et les organisations internationales multilatérales, telles que le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP), le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la Banque mondiale ainsi que la société civile, les fondations comme celle de Bill et Melinda Gates ou encore le Fond mondial de lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme pour réaliser l’OMD5 qui prévoit de « réduire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité maternelle ».

Le rapport annuel de suivi des OMD, publié le 15 septembre dernier, fait état d’une baisse d’un tiers des décès des femmes qui meurent en raison de complications pendant la grossesse et l’accouchement, passant de 546.000 en 1990 à 358.000 en 2008.  Les progrès sont notables mais le taux annuel de réduction de la mortalité maternelle est de moins de la moitié de ce qu’il faudrait pour atteindre les OMD d’ici à 2015. Pour les réaliser, il faudrait réduire de 5,5% la mortalité maternelle par année. Or, 34% en 20 ans, cela équivaut à une réduction de 2,3% par an.

Selon le rapport, chaque jour, plus de 1.000 femmes meurent de ces complications. Sur ces 1.000 femmes, 570 vivent en Afrique sub-saharienne, 300 en Asie du Sud et cinq dans les pays à hauts revenus. Le risque des femmes des pays en développement de mourir au cours de l’accouchement est 36 fois supérieur aux femmes vivant dans les pays développés.

Grâce aux 40 milliards promis en faveur de la santé maternelle et infantile, entre 2011 et 2015 plus de 15 millions de décès d’enfant de moins de cinq ans pourront être évités. La mort de 740.000 femmes de complications suite à l’accouchement pourra être évitée.

La Stratégie globale est une feuille de route qui doit identifier les changements politiques nécessaires et leur financement pour améliorer la vie des mères et des enfants. Par exemple, grâce à ces fonds, la République démocratique du Congo (RDC) va pourvoir augmenter de 80% les accouchements assistés par du personnel médical formé et de 70% le nombre d’enfants de moins d’un an complètement vaccinés. Les autorités haïtiennes vont être en mesure de construire et d’équiper 108 nouveaux centres de santé. Le Niger prévoit d’augmenter le budget de la santé de 8,1% du budget national à 15% d’ici à 2015. Chaque pays dont les taux de mortalité maternelle et infantile sont inquiétants bénéficiera de fonds.

Source : ONU








MyPharma Editions

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Publié le 18 mai 2022
Adocia : premier sujet traité dans les essais cliniques BioChaperone® Combo avec le partenaire Tonghua Dongbao

Adocia, société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d’autres maladies métaboliques, a annoncé un premier sujet traité avec BioChaperone® Combo (« BC Combo ») dans l’essai clinique CT046.

Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Publié le 18 mai 2022
Lysogene fait un point d’étape sur l’étude de phase 2/3 avec la thérapie génique LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a présenté des données cliniques actualisées de l’essai clinique de phase 2/3 AAVance en cours avec la thérapie génique expérimentale LYS-SAF302 pour le traitement de la MPS IIIA (NCT03612869) lors de la 25e réunion annuelle de l’ASGCT (American Society for Gene & Cell Therapy) à Washington, DC.

Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Publié le 18 mai 2022
Biotechs : Gene.iO accélère la première levée de fonds

Genopole lance la 2e édition de Gene.iO, programme qui forme pendant un an les jeunes biotechs à la réussite d’une première levée de fonds ou accord commercial. Cet accompagnement Business, assuré par Genopole et des consultants experts de la bio-innovation, donne les armes stratégiques pour approcher et convaincre les investisseurs et les industriels.

Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 18 mai 2022
Poxel : désignation de médicament orphelin de la FDA pour le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique qui développe des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) au PXL065 et au PXL770 pour le traitement des patients atteints d’adrénomyéloneuropathie (AMN), la forme la plus courante d’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X (ALD).

Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Publié le 17 mai 2022
Thabor Therapeutics : Jérémie Mariau nommé au poste de directeur général

Thabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, vient d’annoncer la nomination de Jérémie Mariau au poste de directeur général.

Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Publié le 17 mai 2022
Maladies rares : Inserm Transfert annonce la signature d’un accord de licence avec Novartis

Inserm Transfert vient d’annoncer la signature d’un accord de licence avec Novartis pour les travaux issus des recherches de l’équipe du Pr. Guillaume Canaud au sein de l’Institut Necker – Enfants Malade (INEM), dont l’Inserm est l’une des tutelles. Ces résultats de recherche visent à repositionner l’Alpelisib dans des indications de syndrome de CLOVES afin de soigner et soulager les patients atteints de cette maladie, prioritairement les jeunes enfants ayant des formes sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents