Edition du 20-08-2018

Accueil » Cancer » Et aussi » Produits

Cancer du poumon : des résultats positifs pour Giotrif® de Boehringer Ingelheim présentés à l’ASCO

Publié le jeudi 19 juin 2014

Boehringer Ingelheim a présenté les résultats de survie globale d’une analyse des données combinées de deux études de phase III (LUX-Lung 3 et 6) lors du congrès de l’ASCO, qui s’est tenu du 30 mai au 3 juin à Chicago.

« L’analyse a montré que le traitement par Giotrif® en première ligne chez des patients atteints de cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) porteurs des mutations les plus fréquentes de l’EGFR (Del 19/ translocation L858R, représentant environ 90% des mutations de l’EGFR) a permis de prolonger la survie globale comparé à une chimiothérapie », indique le laboratoire dans un communiqué. Une présentation orale lors du 50e Congrès annuel de la Société américaine d’oncologie clinique (American Society of Clinical Oncology, ASCO), le 2 juin a détaillé ces données (résumé nº 8004). Six autres abstracts concernant afatinib ou d’autres produits de la gamme oncologie de Boehringer Ingelheim ont également été présentés lors du congrès de l’ASCO.

Dans l’analyse combinée de deux essais pivots testant Giotrif® en première ligne chez des patients atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) présentant une mutation de l’EGFR, Giotrif® a permis de prolonger la survie des patients porteurs des mutations les plus fréquentes de 3 mois (24,3 à 27,3 mois), réduisant de manière significative le risque de décès de 19 %. La réduction la plus prononcée du risque de mortalité, d’un pourcentage de 41 %, a été observée chez les patients présentant le type le plus fréquent des mutations de l’EGFR (délétion de l’exon 19 du gène de l’EGFR). Les conclusions de cette analyse confirment les résultats précédemment publiés sur l’efficacité de Giotrif® versus chimiothérapie en première ligne dans cette population (survie sans progression, contrôle des symptômes liés à la maladie).

Commentant les résultats sur la survie globale, l’investigateur principal, le professeur James Chih-Hsin Yang, M.D., Ph.D., Hôpital universitaire national de Taiwan en Chine, a indiqué : « Les résultats de deux études différentes sur l’afatinib montrent pour la première fois que, même malgré un changement de traitement ultérieur , un traitement ciblé de première ligne peut prolonger la survie de patients atteints de cancer du poumon positif aux mutations de l’EGFR (délétion de l’exon 19 du gène de l’EGFR), comparé à une chimiothérapie. Les résultats s’ajoutent à la liste des bénéfices déjà mis en évidence au cours de ces études, notamment une amélioration de la réduction de la tumeur, une plus longue durée de contrôle de la maladie et une amélioration des symptômes liés à la maladie gênant la vie quotidienne, comme la toux, la douleur et l’essoufflement ».

Le professeur Klaus Dugi, Directeur Médical de Boehringer Ingelheim, a indiqué : « Le cancer du poumon n’est pas une maladie unique. Nous sommes fiers d’avoir mené des recherches avec Giotrif® dans différentes lignes de traitement du cancer du poumon, permettant à terme de multiplier les options thérapeutiques pour les patients. Les résultats de survie globale des études LUX-Lung 3 et 6 combinées, associés aux données de qualité de vie déjà disponibles, contribuent de manière significative à renforcer les données cliniques justifiant l’utilisation de Giotrif® en première ligne de traitement du cancer du poumon avec mutations de l’EGFR ».

L’afatinib (Giotrif® / Gilotrif®) est indiqué dans le traitement de certains types de CBNPC avec mutations de l’EGFR. Dans l’Union européenne, au Japon, à Taiwan, au Canada et dans d’autres pays, l’afatinib est autorisé sous le nom de spécialité GIOTRIF®, et aux États-Unis sous le nom de spécialité Gilotrif®. Giotrif est indiqué dans l’Union européenne en monothérapie dans le traitement des patients adultes naïfs de TKI anti EGFR (récepteur du facteur de croissance épidermique) atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) localement avancé ou métastatique qui présente une (des) mutation(s) activatrice(s) de l’EGFR. Le médicament fait l’objet d’un examen réglementaire dans d’autres pays. Des études de phase III dans les cancers épidermoïdes de la tête et du cou et des études dans d’autres types de tumeurs sont en cours.

Source : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions