Edition du 16-08-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Santhera et Ipsen renégocient leur accord de licence sur le fipamezole

Publié le mardi 24 janvier 2012

Le groupe pharmaceutique suisse Santhera et le français Ipsen ont annoncé aujourd’hui la renégociation de leur accord de licence du fipamezole. Santhera récupère les droits mondiaux pour le développement et la commercialisation du fipamezole, un antagoniste adrénergique du récepteur alpha-2. Cette molécule est la première de sa classe dans le traitement de la dyskinésie induite par la lévodopa dans la maladie de Parkinson.

Selon les termes de l’accord de licence signé en Septembre 2010, Ipsen a acquis les droits sur le fipamezole en dehors des États-Unis, du Canada et du Japon en contrepartie d’un paiement initial de 13 millions d’euros. Selon les termes du nouvel accord, Santhera récupère le contrôle total du développement et de la commercialisation du fipamezole et Ipsen est en droit de recevoir des paiements d’étapes et des redevances sur les ventes en fonction de l’atteinte de certaines étapes. Santhera est libre de donner le programme en licence à un tiers, Ipsen recevra alors un pourcentage du revenu de cette licence. En outre, Ipsen bénéficie d’une option permettant d’obtenir une licence mondiale exclusive sous certaines conditions. Si Ipsen exerce cette option, Santhera recevra de la part d’Ipsen des paiements d’étapes et des redevances sur les ventes.

“Selon les termes de l’accord signé avec Ipsen, Santhera a récupéré les droits de commercialisation mondiaux du fipamezole. Santhera va continuer de développer le fipamezole en adéquation avec la stratégie du Groupe. A court terme, nos investissements sont focalisés sur notre médicament phare, Catena®, et ses opportunités multiples dans les indications orphelines neuromusculaires et mitochondriales. Toutefois, fipamezole demeure un actif de valeur dans le portefeuille de candidats en phase clinique avancée de Santhera.”, commente Thomas Meier, Directeur Général de Santhera.

“Nous sommes ravis que Santhera récupère les droits mondiaux d’une molécule telle que le fipamezole. Ce nouvel accord permettra de tirer profit de sa valeur sur un plan mondial tout en permettant à Ipsen de se concentrer sur ses nombreux projets en phase avancée de développement. Les synergies commerciales importantes avec les désordres du mouvement font de la maladie de Parkinson une aire de focalisation clé pour Ipsen. L’engagement de Santhera sur cette molécule première de sa classe pourrait favoriser le traitement des patients atteints de dyskinésie induite par la lévodopa dans la maladie de Parkinson et qui ont un besoin essentiel de solutions thérapeutiques plus efficaces.”, a déclaré Pierre Boulud, Vice-Président Exécutif du Groupe Ipsen, Corporate Strategy.

Source : Ipsen








MyPharma Editions

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l’analyse du génome des plantes

Publié le 6 août 2018
Genomic Vision : de nouvelles perspectives dans l'analyse du génome des plantes

Genomic Vision, société spécialisée dans le développement de tests de diagnostic in-vitro (IVD) pour la détection précoce des cancers et des maladies héréditaires et d’applications pour les laboratoires de recherche (LSR), a annoncé les premiers résultats d’un travail de recherche réalisé avec le Centre de Ressources Génomiques Végétales (CNRGV) de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) visant la mise au point d’une nouvelle technique d’analyse du génome végétal.

Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l’étiquetage de l’Invokana® et du Vokanamet®

Publié le 3 août 2018
Janssen : avis favorable du CHMP pour la mise à jour de l'étiquetage de l'Invokana® et du Vokanamet®

Janssen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis favorable pour la mise à jour de l’étiquetage de l’INVOKANA® (canagliflozine) et du VOKANAMET® (canagliflozine et metformine), y compris les modifications apportées aux indications pour le traitement d’adultes atteints d’un diabète sucré de type 2 (DST2) insuffisamment contrôlé comme traitement d’appoint au régime alimentaire et à l’exercice.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions