Edition du 19-09-2018

Maladies infectieuses et parasitaires : inauguration de l’Institut Pasteur du Laos

Publié le mardi 24 janvier 2012

L’Institut Pasteur du Laos a été inauguré le lundi 23 janvier 2012 à Vientiane par le vice-ministre de la santé du Laos, le professeur Som Ock Kingsadat, et la directrice générale de l’Institut Pasteur à Paris, le professeur Alice Dautry. 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur, ce nouveau centre de recherche contre les maladies infectieuses et parasitaires a pour ambition de participer à la réduction des risques de pandémie en Asie du Sud-est, une région particulièrement touchée par ces fléaux.

La principale mission de l’Institut Pasteur du Laos est de prévenir les risques de pandémie au Laos et dans toute l’Asie du Sud-est, une région particulièrement touchée par les maladies infectieuses telles que la rougeole, la grippe, le chikungunya, l’encéphalite japonaise, et des maladies à transmission vectorielle comme la dengue ou encore le paludisme. Trois laboratoires –virologie, maladies à prévention vaccinale et maladies infectieuses, entomologie médicale et parasitologie – viennent ainsi accroître les capacités de recherche du pays et son autonomie en termes de diagnostic et de prévention.

Le laboratoire de virologie analyse l’évolution des virus dans l’environnement et leurs mécanismes d’adaptation à l’hôte. Il étudie les réservoirs animaux afin de détecter les éventuels risques d’émergence.

Le laboratoire dédié aux maladies à prévention vaccinale et aux maladies infectieuses, soutenu par le Luxembourg, se concentre sur les maladies à fort impact sur la santé publique laotienne (rougeole, oreillons, etc.). Il est équipé d’outils de pointe dans l’étude des agents infectieux.

Enfin le laboratoire d’entomologie médicale et parasitologie, soutenu par le Japon, est spécialisé dans l’étude des maladies à transmission vectorielle. En collaboration avec le Centre national de recherche sur le paludisme, la parasitologie et l’entomologie, il analyse l’impact des modifications environnementales sur les populations de moustiques. Afin de développer la surveillance des moustiques vecteurs, des collaborations étroites avec les Instituts Pasteur du Cambodge et du Vietnam ont été initiées.

L’Institut Pasteur du Laos comprend également un centre d’enseignement, constitué en partie d’équipes venues de l’Institut Pasteur à Paris, permettant de former localement, scientifiques, techniciens et personnels de terrain.

Le 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur
L’Institut Pasteur du Laos est le 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur, dont le premier a été créé au Vietnam en 1891. Il est dirigé par le docteur Paul Brey, nommé par l’Institut Pasteur à Paris après approbation du gouvernement laotien. Scientifique, ancien chef de laboratoire à l’Institut Pasteur, Paul Brey a occupé les fonctions de conseiller régional pour l’Asie avant de prendre la direction de l’Institut Pasteur du Laos et de son laboratoire d’entomologie médicale.

Le conseil d’administration de l’Institut Pasteur du Laos est composé de trois membres nommés par le ministère de la santé laotien et deux membres nommés par l’Institut Pasteur à Paris. L’Institut Pasteur du Laos est un institut national laotien, dont le budget repose sur une subvention du gouvernement laotien ainsi que sur les dons et le mécénat. Il est soutenu par l’Institut Pasteur à Paris, le Grand Duché du Luxembourg, le ministère français de la Santé, des donateurs privés tels que des entreprises japonaises et plusieurs institutions internationales telles que l’Agence Française de Développement. Par la suite, la valorisation et les contrats de recherche devraient compléter les ressources financières de l’institut.

Source : Institut Pasteur








MyPharma Editions

Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d’euros

Publié le 19 septembre 2018
Horama clôture son tour de table de « Série B » à 22,5 millions d'euros

Horama, société française de biotechnologie basée à Paris et à Nantes et spécialisée dans la thérapie génique pour le traitement de maladies génétiques rares en ophtalmologie, vient d’annoncer que le fonds belge V-Bio Ventures rejoint le cycle de financement « Série B » de la société. Willem Broekaert, Directeur Associé chez V-Bio Ventures, sera également nommé au Conseil d’Administration d’Horama. Partager la publication « Horama clôture son tour […]

VIH : Gilead Sciences lance la campagne #PasseLeMotPasLeVirus

Publié le 19 septembre 2018

Afin de mieux comprendre le quotidien des personnes vivant avec le VIH, Gilead Sciences a annoncé le lancement d’une campagne #PasseLeMotPasLeVirus qui met en avant leurs témoignages et dévoile, dans le même temps, les résultats d’une étude* menée en partenariat avec l’institut Ipsos auprès de 200 personnes vivant avec le VIH.

Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Publié le 19 septembre 2018
Pharnext : David Stout rejoint le Conseil d’Administration

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la cooptation de David Stout en tant qu’administrateur indépendant de Pharnext.

Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Publié le 19 septembre 2018
Valbiotis lance sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique

Valbiotis, entreprise française de R&D engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce le lancement de sa nouvelle plateforme de Discovery et de Recherche Préclinique à Riom (Puy-de-Dôme, France), après 10 mois de travaux.

Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Publié le 19 septembre 2018
Cap Digital et Medicen Paris Région s’associent à Oncodesign, Servier et Intersystems autour du projet Hu-PreciMED

Les deux pôles de compétitivité franciliens Medicen Paris Region et Cap Digital ont annoncé la mobilisation de leur écosystème autour du projet Hu-PreciMED (Human Precision MEDicine) en vue de structurer la filière industrielle de la médecine de précision en France. Initié conjointement par les groupes Oncodesign, Servier et Intersystems, le projet Hu-PreciMED mobilise d’ores et déjà 45 entreprises innovantes du numérique et du médical.

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions