Edition du 21-04-2018

Maladies infectieuses et parasitaires : inauguration de l’Institut Pasteur du Laos

Publié le mardi 24 janvier 2012

L’Institut Pasteur du Laos a été inauguré le lundi 23 janvier 2012 à Vientiane par le vice-ministre de la santé du Laos, le professeur Som Ock Kingsadat, et la directrice générale de l’Institut Pasteur à Paris, le professeur Alice Dautry. 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur, ce nouveau centre de recherche contre les maladies infectieuses et parasitaires a pour ambition de participer à la réduction des risques de pandémie en Asie du Sud-est, une région particulièrement touchée par ces fléaux.

La principale mission de l’Institut Pasteur du Laos est de prévenir les risques de pandémie au Laos et dans toute l’Asie du Sud-est, une région particulièrement touchée par les maladies infectieuses telles que la rougeole, la grippe, le chikungunya, l’encéphalite japonaise, et des maladies à transmission vectorielle comme la dengue ou encore le paludisme. Trois laboratoires –virologie, maladies à prévention vaccinale et maladies infectieuses, entomologie médicale et parasitologie – viennent ainsi accroître les capacités de recherche du pays et son autonomie en termes de diagnostic et de prévention.

Le laboratoire de virologie analyse l’évolution des virus dans l’environnement et leurs mécanismes d’adaptation à l’hôte. Il étudie les réservoirs animaux afin de détecter les éventuels risques d’émergence.

Le laboratoire dédié aux maladies à prévention vaccinale et aux maladies infectieuses, soutenu par le Luxembourg, se concentre sur les maladies à fort impact sur la santé publique laotienne (rougeole, oreillons, etc.). Il est équipé d’outils de pointe dans l’étude des agents infectieux.

Enfin le laboratoire d’entomologie médicale et parasitologie, soutenu par le Japon, est spécialisé dans l’étude des maladies à transmission vectorielle. En collaboration avec le Centre national de recherche sur le paludisme, la parasitologie et l’entomologie, il analyse l’impact des modifications environnementales sur les populations de moustiques. Afin de développer la surveillance des moustiques vecteurs, des collaborations étroites avec les Instituts Pasteur du Cambodge et du Vietnam ont été initiées.

L’Institut Pasteur du Laos comprend également un centre d’enseignement, constitué en partie d’équipes venues de l’Institut Pasteur à Paris, permettant de former localement, scientifiques, techniciens et personnels de terrain.

Le 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur
L’Institut Pasteur du Laos est le 32ème institut du Réseau International des Instituts Pasteur, dont le premier a été créé au Vietnam en 1891. Il est dirigé par le docteur Paul Brey, nommé par l’Institut Pasteur à Paris après approbation du gouvernement laotien. Scientifique, ancien chef de laboratoire à l’Institut Pasteur, Paul Brey a occupé les fonctions de conseiller régional pour l’Asie avant de prendre la direction de l’Institut Pasteur du Laos et de son laboratoire d’entomologie médicale.

Le conseil d’administration de l’Institut Pasteur du Laos est composé de trois membres nommés par le ministère de la santé laotien et deux membres nommés par l’Institut Pasteur à Paris. L’Institut Pasteur du Laos est un institut national laotien, dont le budget repose sur une subvention du gouvernement laotien ainsi que sur les dons et le mécénat. Il est soutenu par l’Institut Pasteur à Paris, le Grand Duché du Luxembourg, le ministère français de la Santé, des donateurs privés tels que des entreprises japonaises et plusieurs institutions internationales telles que l’Agence Française de Développement. Par la suite, la valorisation et les contrats de recherche devraient compléter les ressources financières de l’institut.

Source : Institut Pasteur








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions