Edition du 07-07-2020

Sclérose en plaques: GeNeuro et Servier annoncent la mise en place de l’étude clinique ANGEL-MS

Publié le mercredi 7 décembre 2016

Sclérose en plaques: GeNeuro et Servier annoncent la mise en place de l’étude clinique ANGEL-MS Le laboratoire pharmaceutique Servier et GeNeuro, une société biopharmaceutique suisse qui développe de nouveaux traitements contre les maladies auto-immunes, en particulier la sclérose en plaques (SEP), ont annoncé la mise en place de l’étude ANGEL-MS, étude de suivi à long terme de patients atteints de SEP traités avec l’anticorps monoclonal GNbAC1.

GNbAC1, développé par GeNeuro, est le premier candidat médicament ciblant directement une cause potentielle de la SEP. Il s’agit d’un anticorps monoclonal visant à neutraliser MSRV-Env, une protéine toxique pouvant être liée aux composantes inflammatoires et neurodégénératives de la maladie.

Pour obtenir des données à long terme sur ce nouveau traitement, en particulier, sa tolérance, la durabilité de son effet et la qualité de vie des patients, GeNeuro et Servier ont souhaité mettre en place l’étude ANGEL-MS “Assessing the HERV-W Env ANtagonist GNbAC1 for Evaluation in an open label Longterm Safety Study in patient with Multiple Sclerosis” qui fera suite à l’étude CHANGE-MS actuellement en cours. L’étude ANGEL-MS permettra d’offrir aux patients la possibilité de continuer leur traitement. Cette étude est prévue pour une durée de 2 ans et débutera en avril 2017, quand le premier patient inclus dans CHANGE-MS aura terminé les 12 mois de cette première étude. GeNeuro en est le promoteur, et tout comme CHANGE-MS, l’étude ANGEL-MS sera entièrement financée par Servier.

Pour mémoire, dans le cadre du partenariat entre GeNeuro et Servier signé en 2014, Servier finance l’étude clinique européenne en double aveugle du GNbAC1 contre placebo CHANGE-MS (Clinical trial assessing the HERV-W Env Antagonist GNbAC1 for Efficacy in Multiple Sclerosis.Le principal critère d’évaluation de cette étude de 12 mois est le nombre cumulé de lésions cérébrales actives mises en évidence par IRM à 6 mois. Les premiers résultats à 6 mois sont attendus au quatrième trimestre 2017. ANGEL-MS se déroulera en parallèle des éventuelles Phases III qui seraient lancées sur la base des résultats de l’étude CHANGE-MS.

Source : Servier / GeNeuro








MyPharma Editions

Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Publié le 7 juillet 2020
Advanced BioDesign et le LIH s’associent pour découvrir de nouvelles stratégies thérapeutiques face aux résistances tumorales

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies innovantes contre les cancers résistants, et le Luxembourg Institute of Health (LIH), un institut de recherche public de pointe dans le domaine des sciences biomédicales, viennent d’annoncer la mise en place d’un programme collaboratif.

Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Publié le 7 juillet 2020
Maladie de Parkinson : Servier et l’Université Autonome de Barcelone collaborent pour accélérer la recherche

Servier et l’Université Autonome de Barcelone (UAB) ont signé un accord de partenariat pour accélérer la recherche contre la maladie de Parkinson, en s’appuyant sur une nouvelle méthode de criblage (screening) de « petites » molécules, développée par le professeur Salvador Ventura (PhD), chef de groupe à l’Institut de biotechnologie et de biomédecine (IBB) et au département de biochimie et de biologie moléculaire de l’UAB.

Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 7 juillet 2020
Sensorion : le Dr Edwin Moses, ex-PDG d’Ablynx, nommé Président du Conseil d’Administration

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, vient d’annoncer la nomination d’Edwin Moses, ancien Président-directeur général d’Ablynx, au poste de Président de son Conseil d’Administration.

Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Publié le 7 juillet 2020
Création de Findimmune, biotech spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires

Findimmune, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de thérapies anticancéreuses et immunitaires, a annoncé sa constitution en société en France, au sein de l’Institut Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe.

Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Publié le 6 juillet 2020
Excelya accueille trois sociétés de recherche contractuelle européennes

Excelya, une société phare de recherche contractuelle (CRO) spécialisée dans la recherche clinique, annonce ce jour que trois CRO européennes ont rejoint Excelya Group: Zeincro, basée en Europe du Centre-Est et du Sud, The Clinical Company, basée aux Pays-Bas et en Belgique, et Koehler eClinical, basée en Allemagne.

SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

Publié le 6 juillet 2020
SparingVision : statut de médicament orphelin en Europe pour son candidat médicament SPVN06 pour les dystrophies rétiniennes héréditaires

SparingVision, une société de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de thérapies innovantes pour le traitement des maladies dégénératives héréditaires de la rétine telles que la rétinite pigmentaire, a annoncé la décision de la Commission européenne d’accorder au candidat médicament SPVN06 le statut de « médicament orphelin » pour le traitement des dystrophies rétiniennes héréditaires.

Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Publié le 6 juillet 2020
Tollys obtient 1,5 millions d’euros de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), a annoncé l’obtention d’une aide à l’innovation de 1,5 millions d’euros de la part de Bpifrance dans le cadre du plan Deeptech. L’objectif de ce plan est de démultiplier les actions de soutien à l’innovation de rupture en France et de renforcer la compétitivité française dans le domaine.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents