Edition du 23-08-2019

VIH: Abivax met à jour le programme de développement clinique d’ABX464

Publié le mercredi 7 décembre 2016

VIH: Abivax met à jour le programme de développement clinique d'ABX464Abivax, société de biotechnologie ciblant le système immunitaire pour éliminer des maladies virales, vient de communiquer une mise à jour de son programme de développement d’ABX464, son candidat médicament « first-in-class » qui permettrait une guérison fonctionnelle du VIH. 

Etant donné le rythme actuel du recrutement plus lent que prévu, ABIVAX estime pouvoir communiquer les résultats préliminaires de l’étude de phase IIa actuellement en cours (ABX464-004) en avril 2017, soit quatre mois plus tard qu’initialement estimé. Cette étude clinique de Phase IIa est actuellement en train de recruter des patients en Espagne, en Belgique et en France. Un des principaux critères d’évaluation de l’étude est l’effet durable d’ABX464 dans le maintien, après interruption du traitement, d’une charge virale de VIH basse dans le sang de patients infectés qui étaient traités par une thérapie antirétrovirale de référence concomitamment avec ABX464 ou un placebo.

En plus de cette étude de Phase IIa (ABX464-004), Abivax a récemment soumis à l’approbation des comités réglementaires et d’éthique une nouvelle étude clinique pharmacocinétique ABX464-005 (compartmental pharmacokinetics clinical study). Les patients infectés par le VIH se verront administrer ABX464 pendant 28 jours en combinaison avec leur traitement antirétroviral. Des biopsies rectales seront collectées à différents intervalles pour mesurer l’effet d’ABX464 sur les réservoirs du VIH qui se trouvent principalement dans les intestins. Cette étude, qui sera menée à l’Hôpital Universitaire Germans Trias i Pujol à Badalona (Barcelone, Espagne), permettra de quantifier sur la durée la charge virale et le niveau d’inflammation dans le réservoir et ainsi de mieux comprendre l’efficacité durable d’ABX464 observée dans les modèles précliniques. Abivax espère pouvoir lancer l’étude dans le courant du premier semestre 2017, à réception des approbations réglementaires nécessaires.

« Cette nouvelle étude clinique est importante pour notre compréhension de l’effet d’ABX464 sur les réservoirs du VIH, source du rebond de la charge virale après interruption du traitement antirétroviral », déclare le Dr. Jean-Marc Steens, Directeur médical d’Abivax. « Démontrer l’inhibition de la réplication virale, qui trouve son origine dans les réservoirs du virus, contribuera au succès du développement d’une guérison fonctionnelle du VIH».

Enfin, de nouvelles données précliniques sur ABX464 ont démontré que la molécule a un fort effet anti-inflammatoire. Dans les macrophages, il a été mis en évidence que cet effet était attribuable à une multiplication par 50 de l’expression de l’IL-22, une cytokine connue pour être un puissant inhibiteur des processus inflammatoires. L’inflammation est un élément clé des pathologies observées, non seulement dans le VIH mais également dans de nombreuses autres maladies telles que la maladie inflammatoire de l’intestin (dont la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn). ABX464 a démontré un effet durable sur la prévention de symptômes typiquement observés dans le cas de colite inflammatoire (dont des modifications histologiques) dans des modèles murins de maladie inflammatoire de l’intestin. Sur la base de ces résultats encourageants, la société a l’intention de lancer une étude clinique de preuve de concept chez les patients atteints de la maladie inflammatoire de l’intestin en 2017.

« Ces nouveaux résultats sur l’effet anti-inflammatoire durable d’ABX464 sont très prometteurs puisqu’ils témoignent du potentiel de notre produit le plus avancé de moduler certains paramètres importants de la maladie tant dans le VIH que dans la maladie inflammatoire de l’intestin. Il nous tarde de reproduire ces résultats dans le cadre d’essais cliniques », déclare le Pr. Dr. Hartmut Ehrlich, Directeur Général d’Abivax.

Source : Abivax








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents