Edition du 19-03-2019

Sécu : deux tiers des Français estiment qu’elle « coûte trop cher à la société »

Publié le mercredi 15 avril 2015

Selon les derniers résultats du Baromètre de la DREES réalisé par BVA, les Français sont globalement satisfaits du système de santé et de protection sociale, mais deux tiers d’entre eux estiment qu’il « coûte trop cher à la société ». Pour réduire le déficit de sécurité sociale, les Français sont favorables à la limitation des tarifs des professionnels de santé (84 %), et à la taxation des fabricants de médicaments (81 %).

Ainsi, 81 % des Français estiment que le système de sécurité sociale français « peut servir de modèle à d’autres pays ». Trois quarts des Français pensent que le système de sécurité sociale français « fournit un niveau de protection suffisant », mais deux tiers d’entre eux pensent qu’il « coûte trop cher à la société ».

En 2014, une majorité des Français estime que la qualité des soins est satisfaisante, notamment en ce qui concerne la médecine de ville (professionnels de santé libéraux exerçant en cabinet libéral). Plus de huit Français sur dix sont satisfaits de la qualité des soins prodigués par les médecins généralistes (90 %), les infirmiers (87 %), les médecins spécialistes (84 %) ainsi que les dentistes et orthodontistes (81 %).

La qualité des soins délivrés par les urgences hospitalières est jugée moins satisfaisante qu’en médecine de ville : ce service recueille seulement 57 % d’avis favorables. Les maternités, les autres services des hôpitaux publics et des cliniques sont globalement jugés plus satisfaisants (70 % à 75 % de satisfaction en 2014).

La solution préférée des Français pour réduire le déficit de la branche maladie de la Sécurité sociale est la limitation des tarifs des professionnels de santé (84 %), et la taxation des fabricants de médicaments (81 %). Une large majorité des Français souhaitent également jouer sur le comportement des médecins : 68 % souhaitent qu’ils prescrivent moins de médicaments et d’examens, et 56 % que soit rendue obligatoire la prescription de médicaments génériques. En revanche, seulement quatre Français sur dix souhaitent limiter la liberté d’installation des médecins.

Les Français soutiennent en revanche bien moins des mesures augmentant les cotisations sociales (22 %) ou réduisant la prise en charge des longues maladies (15 %).

Source : Enquête réalisée par l’institut BVA pour la DREES








MyPharma Editions

Sanofi : une nouvelle indication de Praluent® approuvée dans l’UE

Publié le 18 mars 2019
Sanofi : une nouvelle indication de Praluent® approuvée dans l'UE

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé une nouvelle indication de Praluent® (alirocumab), pour réduire le risque cardiovasculaire chez les adultes atteints d’une maladie cardiovasculaire athéroscléreuse établie en réduisant les niveaux de cholestérol à lipoprotéines de basse densité (LDL-C) en adjuvant à des mesures de correction d’autres facteurs de risque.

Nicox : des données non cliniques sur le NCX 4251 présentées à l’AGS 2019 Annual Meeting

Publié le 18 mars 2019
Nicox : des données non cliniques sur le NCX 4251 présentées à l'AGS 2019 Annual Meeting

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la présentation d’un poster à l’American Glaucoma Society (AGS) 2019 Annual Meeting montrant des données non cliniques visant à évaluer une nouvelle théraphie pour la blépharite, le NCX 4251 candidat médicament de Nicox, utilisant un nouveau mode d’administration directement sur le bord de la paupière, foyer d’origine de […]

Clean Cells fait l’acquisition de BE Vaccines

Publié le 18 mars 2019
Clean Cells fait l’acquisition de BE Vaccines

Clean Cells a fait l’acquisition, le 1er mars dernier, de BE Vaccines, filiale française du groupe pharmaceutique indien Biological E (BE). Basée à Saint-Herblain, BE Vaccines qui compte à ce jour 46 collaborateurs a de solides compétences en GMP, culture cellulaire et production de virus, pour différentes applications telles que la production de vaccins viraux et virus oncolytiques.

Nicox signe un accord sur Zerviate™ pour la Chine

Publié le 15 mars 2019
Nicox signe un accord sur Zerviate™ pour la Chine

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir conclu un accord de licence exclusif avec Ocumension Therapeutics pour le développement et la commercialisation de son produit, Zerviate™ (solution ophtalmique de cetirizine), 0,24%, pour le traitement des conjonctivites allergiques sur un territoire comprenant la Chine continentale, Hong Kong, Macao et Taiwan.

Roche : feu vert européen pour Hemlibra® dans l’hémophilie A sévère sans inhibiteurs anti-facteur VIII

Publié le 15 mars 2019
Roche : feu vert européen pour Hemlibra® dans l’hémophilie A sévère sans inhibiteurs anti-facteur VIII

Roche vient de recevoir la décision de la Commission européenne confirmant que l’Hemlibra® (emicizumab), traitement contre l’hémophilie A, créé par sa filiale Chugai, avait obtenu l’autorisation de commercialisation dans l’UE pour la prophylaxie de routine, des épisodes hémorragiques chez les adultes et les enfants atteints d’hémophilie A sévère (déficience congénitale du facteur VIII, FVIII < 1 %) sans inhibiteurs du facteur VIII.

Sanofi participe à la Semaine de l’industrie du 18 au 24 mars 2019

Publié le 14 mars 2019
Sanofi participe à la Semaine de l’industrie du 18 au 24 mars 2019

A l’occasion de la Semaine de l’industrie, qui aura cette année pour thème « La French Fab en mouvement », le groupe pharmaceutique Sanofi met en lumière son maillage industriel régional et propose au grand public de venir découvrir le dynamisme de ses sites. Pour cette 9ème édition, 20 sites industriels du leader français organiseront de nombreux événements.

Intelligence artificielle : Iktos et Merck collaborent dans trois projets de découverte de médicament

Publié le 14 mars 2019
Intelligence artificielle : Iktos et Merck collaborent dans trois projets de découverte de médicament

Iktos, entreprise spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) appliquée à la conception de nouveaux médicaments, a annoncé jeudi un accord de collaboration avec Merck, entreprise leader dans les sciences et la technologie, dans lequel l’intelligence artificielle (IA) dite de “modèles génératifs” d’Iktos sera utilisée pour faciliter et accélérer la découverte de nouveaux composés prometteurs pour Merck.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions