Edition du 27-01-2020

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le lundi 23 avril 2018

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruitLes résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Cette étude en laboratoire a identifié des variations dans les concentrations sanguines de Prestine, une protéine des cellules ciliées externes (CCE), dans un modèle préclinique présentant une perte auditive causée par le bruit. Les chercheurs ont analysé les échantillons de sang pour tenter de déterminer les niveaux de Prestine circulant dans le sérum. L’étude a montré l’existence d’une corrélation entre la sévérité de la perte auditive et les degrés de changement du niveau de Prestine circulant dans le sang.

« La perte auditive induite par le bruit est une maladie dévastatrice qui affecte considérablement la qualité de vie des patients », a souligné le Dr Kourosh Parham, Professeur et Directeur de recherche au Département d’oto-laryngologie d’UConn Health. « Le fait de travailler en commun avec Sensorion à l’obtention de ces résultats nous a permis d’introduire un nouveau candidat biomarqueur potentiel en otologie, dans la perspective de parvenir, à terme, à un diagnostic précoce de la perte auditive chez les patients avant que leur état ne dégénère en perte auditive sévère ».

« La collaboration entre Sensorion et le Département d’oto-laryngologie d’UConn Health a permis de découvrir un biomarqueur potentiellement vital pour le diagnostic précoce de la perte auditive », s’est félicitée Nawal Ouzren, CEO de Sensorion. « A l’instar de nombreuses maladies, plus les cliniciens sont capables de diagnostiquer la maladie à un stade précoce, plus les chances d’intervenir efficacement sont élevées. Sensorion a l’intention d’intégrer la mesure de la Prestine lors de l’essai clinique de phase 2 du candidat médicament SENS-401 ».

La présentation orale à la conférence de l’ANS, intitulée « Le traumatisme acoustique chez le rat induit une évolution temporelle du taux de Prestine, biomarqueur circulant des cellules ciliées externes », s’inscrivait dans le cadre du cycle annuel de conférences Combined Otolaryngology Spring Meetings (COSM). La principale mission de cet évènement scientifique majeur est de rassembler différents acteurs du secteur ORL dans le but de diffuser des informations et d’échanger sur les recherches cliniques de pointe en oto-rhino-laryngologie.

Source : Sensorion

 








MyPharma Editions

Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Publié le 27 janvier 2020
Deinove : inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837 dans les infections à Clostridioides difficile

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique, a annoncé l’inclusion du premier patient dans l’essai de Phase II testant DNV3837. DNV3837 cible le traitement des Infections à Clostridioides difficile (ICD), un pathogène classé prioritaire par l’OMS et l’une des premières causes d’infections nosocomiales dans le monde (1).

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents