Edition du 01-03-2021

Sensorion : un effet protecteur de SENS-401 dans la perte auditive chez des modèles murins

Publié le vendredi 29 juin 2018

Sensorion : un effet protecteur de SENS-401 dans la perte auditive chez des modèles murinsSensorion, société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a présenté des résultats démontrant l’effet protecteur de son candidat-médicament de stade clinique SENS-401, dans deux modèles précliniques de pertes auditives.

Les résultats de ces études ont été présentés lors de la 15ème Conférence Internationale sur les Implants Cochléaires et autres Technologies Auditives Implantables (Ci2018), qui a eu lieu au Flanders Meeting & Convention Center d’Anvers, en Belgique, du 27 au 30 juin 2018.

Les résultats issus des tests présentés à Anvers démontrent la capacité de SENS-401 à protéger la fonction auditive, tout en améliorant la survie des cellules ciliées sensorielles dans des modèles précliniques de traumatisme acoustique et de perte auditive induite par le cisplatine. Ces résultats confirment le potentiel de SENS-401 en tant que candidat-médicament capable de limiter la perte d’audition résiduelle des patients après la pose d’un implant cochléaire, un traitement protecteur actuellement à l’étude dans le cadre d’un partenariat entre Sensorion et Cochlear Ltd, le leader mondial des implants cochléaires.

« Sensorion est ravi d’avoir eu l’occasion de présenter ces résultats au Ci2018, devant les principaux leaders de la discipline. Nous collaborons avec Cochlear Ltd. pour évaluer le SENS-401 en combinaison avec leurs implants cochléaires et les résultats de phase 1 clinique et précliniques présentés lors de cette conférence continuent de valider le rationnel scientifique soutenant cette collaboration. Nous sommes impatients de mener à bien ce projet et d’évaluer le potentiel de SENS-401 pour permettre à davantage de patients de bénéficier d’implants cochléaires », a déclaré Nawal Ouzren, Directrice Générale de Sensorion.

SENS-401 a fait l’objet d’une étude de phase 1 chez des volontaires sains, à l’issue de laquelle le candidat-médicament a démontré avec satisfaction son innocuité et sa tolérance par les sujets, en plus de présenter un profil pharmacocinétique (PK) favorable. SENS-401 devrait entamer la phase 2 de son développement dans le cadre d’études cliniques de preuve de concept dans les prochaines semaines.

Titre de la présentation orale : Potentiel de protection pharmacologique de l’oto-protecteur oral de stade clinique SENS-401 contre la perte d’audition résiduelle après la pose d’un implant cochléaire

Lors des essais précliniques, Sensorion a utilisé deux modèles murins (un modèle de perte auditive induite par un traumatisme acoustique et un modèle de perte auditive induite par l’injection de cisplatine) pour évaluer la perte auditive et la survie des cellules ciliées externes chez les animaux traités avec SENS-401. Les résultats obtenus dans les deux modèles précliniques ont non seulement démontré un très bon taux de pénétration de SENS-401 dans la périlymphe (25-30% des concentrations plasmatiques) et dans l’oreille interne (35-50% des concentrations plasmatiques), mais également la capacité du candidat-médicament à réduire significativement la perte auditive et à augmenter la survie des cellules ciliées externes chez les animaux soumis à un traumatisme acoustique ou à une injection de cisplatine. L’efficacité a été mesurée à la fois en termes d’émissions oto-acoustiques (DPOAE) et de potentiels évoqués auditifs (ABR). Ces résultats, ajoutés à l’innocuité et au profil pharmacocinétique satisfaisants de la phase 1, confirment le potentiel de SENS-401 pour le traitement de la perte auditive.

Source et visuel : Sensorion








MyPharma Editions

GSK : résultats d’évaluation de l’anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Publié le 26 février 2021
GSK : résultats d'évaluation de l'anticorps monoclonal Otilimab dans le traitement de la COVID-19

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé les résultats de l’étude de phase 2 OSCAR (Otilimab in Severe COVID-19 Related Disease) sur l’otilimab, un anticorps monoclonal anti-facteur de stimulation des colonies de granulocytes et de macrophages (anti GM-CSF).

Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Publié le 26 février 2021
Pierre Fabre et Puma Biotechnology amendent leur accord de licence NERLYNX® pour y inclure la Chine

Puma Biotechnology et Pierre Fabre ont convenu d’étendre les termes de l’accord de licence 2019 qui confère à Pierre Fabre les droits exclusifs de développement et de commercialisation de NERLYNX® (nératinib) en Europe, en Turquie, au Moyen-Orient et en Afrique. L’accord modifié étend les droits commerciaux de Pierre Fabre concernant NERLYNX à la Chine, qui comprend la Chine continentale, Taïwan, Hong Kong et Macao.

Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Publié le 26 février 2021
Median renforce son équipe de management iBiopsy®

Median Technologies vient d’annoncer la nomination de Thomas Bonnefont au poste nouvellement créé de Chief Operating and Commercial Officer pour la Business Unit iBiopsy®, ainsi que la nomination de Mike Doherty au poste de Sr. Strategy Advisor, Product Development iBiopsy®. Ils rejoignent l’un et l’autre l’équipe de direction de Median. Mike Doherty est basé aux États-Unis.

L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Publié le 26 février 2021
L’Anses et l’ANSM lancent un projet de rapprochement à Lyon

Afin de rapprocher certaines de leurs activités au bénéfice d’une meilleure protection de la santé, pour l’Homme, les animaux et l’environnement, les deux agences ont décidé de regrouper dans un même bâtiment à Lyon-Gerland le laboratoire lyonnais de l’Anses et une partie de la direction des contrôles de l’ANSM. Au terme du concours d’architecte, le projet du cabinet Pargade Architectes a été retenu à l’unanimité du jury. Le démarrage des travaux est prévu en 2022, pour une livraison en 2024.

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents