Edition du 23-08-2019

Servier célèbre les 40 ans de sa présence en Chine

Publié le mercredi 24 avril 2019

Servier célèbre les 40 ans de sa présence en ChineServier a célébré le 15 avril 2019 les 40 ans de sa présence en Chine. A cette occasion, Olivier Laureau, Président de Servier, a souligné lors d’une cérémonie l’importance stratégique de la Chine pour Servier et l’engagement du groupe pharmaceutique français à continuer à investir sur le long terme pour répondre aux besoins médicaux croissants des patients.

« Servier est engagé pour le progrès thérapeutique au bénéfice des patients. En Chine, plus de 3 millions de personnes sont traitées quotidiennement avec nos médicaments. Depuis 40 ans, notre ambition est de fournir aux patients des innovations thérapeutiques qui répondent aux grands enjeux de santé, en particulier les maladies chroniques », a déclaré Olivier Laureau, Président de Servier. « Nous sommes prêts à relever les défis de la santé de demain en Chine, comme en témoigne notre projet d’extension du site de Tianjin, qui doublera la capacité de production annuelle afin de répondre aux besoins médicaux croissants des patients en Chine ».

Aujourd’hui, Servier Chine compte plus de 2 000 collaborateurs répartis dans 3 activités : promotion, recherche et développement, et production.

Durant ces 40 années, Servier Chine s’est forgé une solide réputation au sein de la communauté clinique et scientifique. Récemment, la filiale s’est vue décerner par la China Cardiovascular Association le prix de la « Contribution exceptionnelle à la prévention et au contrôle des maladies cardiovasculaires (Outstanding Contribution to Cardiovascular Disease prevention and control) ».

« Servier est très fier de recevoir cette récompense de la part d’une association aussi reconnue dans le domaine de la médecine cardiovasculaire. Cette reconnaissance met en lumière l’engagement de longue date de l’ensemble des collaborateurs à améliorer la vie des patients atteints de maladies chroniques. Elle nous motive encore plus à poursuivre cette importante mission. À l’avenir, et en partenariat avec des professionnels de santé, Servier Chine concentrera principalement ses efforts sur les patients atteints de maladies chroniques, contribuant ainsi à la réalisation des objectifs du « Healthy China 2030 », un plan ambitieux visant à améliorer la santé et le bien-être des citoyens chinois », a déclaré Stephane Mascarau, Directeur général de Servier Chine.

Servier Chine s’engage à mettre à disposition des médecins et des patients de nouveaux traitements. Ainsi en 2019, Coveram a été lancé sur le marché chinois et, en 2020, grâce au partenariat avec Mitsubishi Tanabe Pharma Corporation (MTPC), Servier proposera un nouveau traitement de la classe des inhibiteurs de la DPP4.

Servier Chine prévoit par ailleurs de s’engager en oncologie, une des aires thérapeutiques prioritaires du Groupe. Dans ce domaine, Servier Chine entend jouer un rôle croissant dans le développement clinique de nouveaux produits.

« Plusieurs facteurs en Chine poussent le pays à participer à des essais cliniques multicentriques internationaux dès les phases précoces. Par ailleurs, les réglementations locales sont de plus en plus harmonisées à l’échelle mondiale et ces changements offrent la possibilité d’impliquer davantage le pays dans nos essais cliniques », a commenté Marcia Matos, Directrice du Centre International de Recherche Thérapeutique, Servier.

Pour soutenir ce développement continu, le site de production de Tianjin est en phase d’extension dont la finalisation est prévue en 2020. Grâce à cet investissement majeur, le site verra sa capacité de production multipliée par deux.

« Nous souhaitons établir nos activités de production et d’approvisionnement au plus près des professionnels de santé et des patients, afin de leur proposer un service de meilleure qualité concourant ainsi à une meilleure prise en charge des patients en Chine », a déclaré Jianmin Zhang, Directrice générale du site de Tianjin de Servier.

Source : Servier








MyPharma Editions

Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

Publié le 22 août 2019
Santé animale : Bayer va céder son activité à Elanco pour 7,6 milliards de dollars

La société américaine Elanco Animal Health vient de signer un accord définitif en vue de l’acquisition de l’activité Animal Health de Bayer, a annoncé le groupe allemand mardi. La transaction est évaluée à 7,6 milliards de dollars US et comprend 5,3 milliards de dollars US en espèces, sous réserve des ajustements habituels du prix d’achat, et 2,3 milliards de dollars US en actions d’Elanco.

Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Publié le 21 août 2019
Inventiva : un nouveau brevet aux États-Unis renforce la protection de son candidat médicament phare lanifibranor

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de maladies dans les domaines de la fibrose, de la surcharge lysosomale et de l’oncologie, a annoncé que le bureau américain des brevets et des marques de commerce (USPTO) a approuvé le 20 août 2019 un nouveau brevet qui protège jusqu’en juin 2035 l’utilisation de lanifibranor dans le traitement de maladies fibrotiques.

Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Publié le 20 août 2019
Abivax : inclusion du 1er patient dans l’essai clinique de Phase 2b dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie innovante ciblant le système immunitaire pour développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, les maladies infectieuses ainsi que le cancer, a annoncé aujourd’hui l’inclusion du premier patient dans l’essai clinique de Phase 2b de l’ABX464 en une prise orale par jour visant le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH) modérée à sévère.

Janssen : feu vert de l’UE pour une utilisation élargie d’Imbruvica® dans deux indications

Publié le 19 août 2019
Janssen : feu vert de l'UE pour une utilisation élargie d'Imbruvica® dans deux indications

Janssen vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a approuvé des modifications visant à élargir l’utilisation d’Imbruvica® (ibrutinib) dans deux indications. Ces modifications incluent l’utilisation d’ibrutinib combiné à l’obinutuzumab chez les patients adultes atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) non précédemment traitée et l’utilisation d’ibrutinib plus rituximab pour le traitement des patients adultes atteints de la macroglobulinémie de Waldenström (MW).

ADC Therapeutics et Sophia Genetics s’associent dans un essai clinique pivot de phase II

Publié le 8 août 2019
ADC Therapeutics et Sophia Genetics s'associent dans un essai clinique pivot de phase II

ADC Therapeutics, société travaillant dans la découverte et le développement de médicaments en oncologie et spécialisée dans le développement de conjugués anticorps-médicaments (CAM), et Sophia Genetics, chef de file dans les médicaments fondés sur les données, ont annoncé avoir conclu une collaboration en vue d’identifier des marqueurs génomiques associés à une réponse clinique à l’ADCT-402 (loncastuximab tésirine).

DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

Publié le 8 août 2019
DBV Technologies : demande de licence biologique à la FDA pour Viaskin Peanut dans l’allergie à l’arachide

DBV Technologies a annoncé avoir déposé une demande de licence biologique (BLA, Biologics License Application) auprès de la FDA (Agence américaine des produits alimentaires et médicaments) pour Viaskin® Peanut dans le traitement des enfants de 4 à 11 ans allergiques à l’arachide.

Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Publié le 8 août 2019
Transgene fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, fait un point de situation suite à l’analyse intérimaire de futilité de l’étude PHOCUS de Pexa-Vec dans le cancer du foie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents