Edition du 21-01-2019

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Publié le lundi 17 décembre 2018

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en EspagneServier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne. A l’occasion d’un déplacement à Madrid, Olivier Laureau, Président de Servier, a réaffirmé l’importance stratégique du marché espagnol pour Servier et la volonté du groupe de continuer à y investir durablement.

Depuis la création de sa filiale à Madrid en 1957, Servier s’est développé autour de quatre activités : les activités de ventes, lancées en 1957, la production pharmaceutique de Madrid, démarrée en 1982, la production chimique de Tolède, lancée en 1978, et le Centre International de Recherche Thérapeutique de Madrid (CIRT), créé en 1984.

« L’Espagne est aujourd’hui l’un des rares pays, avec la France et la Hongrie, à rassembler ces quatre activités », a souligné Olivier Laureau à l’occasion d’une réception qui s’est tenue le 11 décembre à la Résidence de l’Ambassade de France en présence de S.E. Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France, qui a ouvert la cérémonie. « Nos équipes de Madrid et de Tolède travaillent sans relâche avec passion et engagement pour répondre aux besoins des patients. Nos médicaments traitent aujourd’hui en Espagne 800.000 patients par an », a-t-il précisé.

Aujourd’hui, ce sont 348 collaborateurs qui s’impliquent au quotidien. Ces activités sont en constante amélioration en termes de qualité, de coût et de délai. En 60 ans, la filiale a mis en place une organisation Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagnetoujours plus performante, plus agile et plus rapide afin de favoriser l’innovation pour proposer aux patients de nouvelles solutions thérapeutiques.

Des contributions majeures de Servier Espagne pour le développement du Groupe

Servier Espagne clôture en octobre 2018 une deuxième année consécutive de forte croissance et franchit pour ses 60 ans la barre symbolique des 60M€, un chiffre d’affaires non atteint depuis 2014. Cette réussite repose sur plusieurs succès : en cardiologie, elle dispose de deux fers de lance : Carevalan et Lipocomb ; en psychiatrie, elle a su se positionner comme référent en redynamisant Valdoxan et en lançant avec succès Enzude ; le Daflon 500, désormais dans le marché OTC, a connu lui aussi un grand succès ; en oncologie, le succès des lancements de Lonsurf et Pixuvri renforcés par l’intégration d’Oncaspar et d’Onivyde sont des axes clés du futur.

« Avec 20 médicaments mis à la disposition du corps médical et des patients en Espagne et 8,4 millions de boîtes produites localement, principalement en cardiologie, et progressivement en oncologie, le chiffre d’affaires de la filiale espagnole s’est élevé à 61,3 millions d’euros en 2017-18 », a salué Olivier Laureau.

Des investissements renforcés localement

A cette occasion, Olivier Laureau a également indiqué sa volonté d’investir davantage en Espagne, un marché porteur dans la stratégie du Groupe. En 2017-18, le Groupe a ainsi investi 10M€ en Recherche et Développement, un investissement reconnu par les autorités espagnoles à travers la qualification Profarma.

Servier mène aujourd’hui dans le pays 23 études en Recherche et Développement, conduites par le CIRT, faisant ainsi de l’Espagne un des contributeurs clé pour le développement du portefeuille du Groupe. L’usine de Tolède joue un rôle très actif dans ces processus de R&D, collaborant étroitement avec le site de Bolbec, en France, autour de futurs médicaments, notamment en oncologie, un des axes de recherche prioritaires du Groupe.

« C’est grâce à la politique active d’encouragement de la recherche et de l’innovation, notamment à travers le programme Profarma, que nous pouvons développer nos activités scientifiques et industrielles dans le pays, au bénéfice des patients », a souligné Régis Fedrigo, Directeur général de la filiale Servier Espagne. « Nous sommes très fiers d’avoir obtenu la qualification « Muy buena », de façon renouvelée depuis plus de 10 ans. Cette qualification marque l’engagement durable de Servier en Espagne ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Publié le 21 janvier 2019
Servier et Taiho Oncology présentent des données sur Lonsurf® au Symposium 2019 sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO

Servier et Taiho Oncology, filiale de Taiho Pharmaceutical, ont annoncé conjointement que les données d’innocuité et d’efficacité, dans le sous-groupe de patients ayant subi une gastrectomie, de l’essai mondial de phase III TAGS évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil, TAS-102) chez des patients atteints d’un cancer gastrique métastatique (CGm), étaient cohérentes avec les résultats d’études globaux publiés dans The Lancet Oncology.

Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l’adulte

Publié le 18 janvier 2019
Sanofi : le comité consultatif de la FDA se prononce sur Zynquista™ dans le diabète de type 1 de l'adulte

Le Comité consultatif des médicaments pour le traitement des maladies endocrinologiques et métaboliques (EMDAC, Endocrinologic and Metabolic Drugs Advisory Committee) de la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis s’est prononcé dans le cadre de l’approbation de Zynquista™* (sotagliflozin), par 8 voix contre 8, sur la question de savoir si les bénéfices globaux l’emportaient sur les risques.

François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Publié le 18 janvier 2019
François Fournier nommé président-directeur général de Virbac Amérique du Nord

Virbac a annoncé l’arrivée de François Fournier au poste de président-directeur général de Virbac Amérique du Nord à compter du 7 janvier 2019. Il a pour mission principale de diriger et développer l’ensemble des activités nord-américaines de Virbac, en adéquation avec la stratégie globale du groupe Virbac.

Erytech présente un poster sur l’étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Publié le 18 janvier 2019
Erytech présente un poster sur l'étude en cours TRYbeCA-1 lors de la conférence ASCO-GI 2019

Erytech, société biopharmaceutique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que le poster intitulé « TRYbeCA-1 : une étude de Phase 3 randomisée avec eryaspase en association avec une chimiothérapie, comparée à une chimiothérapie seule, pour un traitement en seconde ligne chez des patients atteints d’un adénocarcinome du pancréas (NCT03665441) » sera présenté lors de la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) 2019 à San Francisco, aux États-Unis.

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le 18 janvier 2019
Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Janssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l’homme d’une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Publié le 17 janvier 2019
Ipsen : résultats de la 1ère étude sur l'homme d'une neurotoxine recombinante présentés au Congrès TOXINS 2019

Ipsen a annoncé que les résultats de la première étude chez l’homme d’une neurotoxine recombinante seront présentés lors de la conférence internationale TOXINS 2019 qui se tiendra à Copenhague (Danemark). La neurotoxine botulique recombinante de sérotype E (rBoNT-E) d’Ipsen a été étudiée dans le cadre d’une étude de phase I qui a caractérisé son profil de sécurité et de tolérance chez des volontaires sains (1).

Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center

Publié le 17 janvier 2019
Knopp Biosciences élargit son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children's Hospital Medical Center

Knopp Biosciences, société américaine qui développe des médicaments visant à fournir des traitements révolutionnaires pour les maladies inflammatoires et neurologiques, a annoncé aujourd’hui l’élargissement de son partenariat de recherche avec le Cincinnati Children’s Hospital Medical Center afin d’examiner de plus près le mécanisme d’action du candidat-médicament phare de Knopp, le dexpramipexole, qui diminue le nombre d’éosinophiles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions