Edition du 26-01-2021

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne

Publié le lundi 17 décembre 2018

Servier célèbre les 60 ans de son implantation en EspagneServier, laboratoire pharmaceutique international indépendant, célèbre les 60 ans de son implantation en Espagne. A l’occasion d’un déplacement à Madrid, Olivier Laureau, Président de Servier, a réaffirmé l’importance stratégique du marché espagnol pour Servier et la volonté du groupe de continuer à y investir durablement.

Depuis la création de sa filiale à Madrid en 1957, Servier s’est développé autour de quatre activités : les activités de ventes, lancées en 1957, la production pharmaceutique de Madrid, démarrée en 1982, la production chimique de Tolède, lancée en 1978, et le Centre International de Recherche Thérapeutique de Madrid (CIRT), créé en 1984.

« L’Espagne est aujourd’hui l’un des rares pays, avec la France et la Hongrie, à rassembler ces quatre activités », a souligné Olivier Laureau à l’occasion d’une réception qui s’est tenue le 11 décembre à la Résidence de l’Ambassade de France en présence de S.E. Yves Saint-Geours, Ambassadeur de France, qui a ouvert la cérémonie. « Nos équipes de Madrid et de Tolède travaillent sans relâche avec passion et engagement pour répondre aux besoins des patients. Nos médicaments traitent aujourd’hui en Espagne 800.000 patients par an », a-t-il précisé.

Aujourd’hui, ce sont 348 collaborateurs qui s’impliquent au quotidien. Ces activités sont en constante amélioration en termes de qualité, de coût et de délai. En 60 ans, la filiale a mis en place une organisation Servier célèbre les 60 ans de son implantation en Espagnetoujours plus performante, plus agile et plus rapide afin de favoriser l’innovation pour proposer aux patients de nouvelles solutions thérapeutiques.

Des contributions majeures de Servier Espagne pour le développement du Groupe

Servier Espagne clôture en octobre 2018 une deuxième année consécutive de forte croissance et franchit pour ses 60 ans la barre symbolique des 60M€, un chiffre d’affaires non atteint depuis 2014. Cette réussite repose sur plusieurs succès : en cardiologie, elle dispose de deux fers de lance : Carevalan et Lipocomb ; en psychiatrie, elle a su se positionner comme référent en redynamisant Valdoxan et en lançant avec succès Enzude ; le Daflon 500, désormais dans le marché OTC, a connu lui aussi un grand succès ; en oncologie, le succès des lancements de Lonsurf et Pixuvri renforcés par l’intégration d’Oncaspar et d’Onivyde sont des axes clés du futur.

« Avec 20 médicaments mis à la disposition du corps médical et des patients en Espagne et 8,4 millions de boîtes produites localement, principalement en cardiologie, et progressivement en oncologie, le chiffre d’affaires de la filiale espagnole s’est élevé à 61,3 millions d’euros en 2017-18 », a salué Olivier Laureau.

Des investissements renforcés localement

A cette occasion, Olivier Laureau a également indiqué sa volonté d’investir davantage en Espagne, un marché porteur dans la stratégie du Groupe. En 2017-18, le Groupe a ainsi investi 10M€ en Recherche et Développement, un investissement reconnu par les autorités espagnoles à travers la qualification Profarma.

Servier mène aujourd’hui dans le pays 23 études en Recherche et Développement, conduites par le CIRT, faisant ainsi de l’Espagne un des contributeurs clé pour le développement du portefeuille du Groupe. L’usine de Tolède joue un rôle très actif dans ces processus de R&D, collaborant étroitement avec le site de Bolbec, en France, autour de futurs médicaments, notamment en oncologie, un des axes de recherche prioritaires du Groupe.

« C’est grâce à la politique active d’encouragement de la recherche et de l’innovation, notamment à travers le programme Profarma, que nous pouvons développer nos activités scientifiques et industrielles dans le pays, au bénéfice des patients », a souligné Régis Fedrigo, Directeur général de la filiale Servier Espagne. « Nous sommes très fiers d’avoir obtenu la qualification « Muy buena », de façon renouvelée depuis plus de 10 ans. Cette qualification marque l’engagement durable de Servier en Espagne ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents