Edition du 06-12-2019

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®

Publié le lundi 17 décembre 2018

Biogen reçoit le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA®Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, qui développe et propose des thérapies innovantes pour le traitement des maladies neurologiques et neurodégénératives graves, a reçu le Prix Galien France 2018 pour son traitement SPINRAZA® (nusinersen), lors de la cérémonie qui a eu lieu le 12 décembre.

SPINRAZA® est le premier traitement autorisé dans l’amyotrophie spinale (SMA), première cause génétique de mortalité infantile et d’invalidité chez les adolescents et les adultes. SPINRAZA® a été distingué dans la catégorie « médicaments destinés aux maladies rares ».

Après les États-Unis, l’Allemagne, l’Italie, la Belgique et le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni, la France est le septième pays dans lequel SPINRAZA® est reconnu par le prestigieux Prix Galien. Le 28 novembre dernier, le Prix Galien international, décerné tous les deux ans pour récompenser l’excellence en matière d’innovation scientifique, avait également distingué SPINRAZA® comme le meilleur produit de biotechnologie.

Martin Dubuc, Président-Directeur général de Biogen France déclare : « Nous sommes très honorés de recevoir ce Prix Galien, car il reconnaît l’innovation scientifique que représente SPINRAZA®, qui est aujourd’hui une source d’espoir considérable pour les patients atteints d’amyotrophie spinale et leurs familles. Suite à l’autorisation de mise sur le marché européenne de mai 2017, nous collaborons étroitement avec l’ensemble des parties prenantes françaises (autorités de santé, professionnels de santé, associations de patients) afin que tous les patients qui pourraient bénéficier de SPINRAZA® puissent avoir un accès pérenne à cette innovation thérapeutique ».

Biogen a déjà obtenu le Prix Galien en France à deux reprises par le passé, pour deux traitements contre la sclérose en plaques : AVONEX® (interféron bêta-1A) en 1998 et TYSABRI® (natalizumab) en 2009.

Source et visuel : Biogen








MyPharma Editions

Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Publié le 6 décembre 2019
Nicox : signature d’un accord sur Zerviate™ en Corée du Sud

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Samil Pharmaceutical pour le développement et la commercialisation en Corée du Sud de Zerviate™ (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Publié le 4 décembre 2019
Chiesi va investir 350 millions d’euros pour réduire l’empreinte carbone de ses aérosols-doseurs pour l’asthme et la BPCO

Le groupe italien Chiesi a annoncé aujourd’hui à la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) son projet de mise sur le marché d’ici la fin de l’année 2025 d’un inhalateur-doseur pressurisé (pMDI) révolutionnaire, respectueux de l’environnement pour les patients souffrant d’asthme et de Broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO).

Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Publié le 4 décembre 2019
Sanofi va céder Seprafilm à Baxter pour 350 millions de dollars

Baxter a annoncé la signature d’un accord en vue de l’acquisition de Seprafilm, barrière anti-adhérences et de ses accessoires associés auprès du groupe pharmaceutique Sanofi. La transaction s’élèverait à 350 millions de dollars, sous réserve des ajustements de clôture habituels, et devrait être conclue durant le premier trimestre 2020 au plus tard, une fois remplies les conditions prévues par l’accord.

Cancérologie : une alliance stratégique public-privé pour dynamiser l’innovation sur le campus toulousain de l’Oncopole

Publié le 4 décembre 2019
Cancérologie : une alliance stratégique public-privé pour dynamiser l'innovation sur le campus toulousain de l'Oncopole

Un accord cadre pluriannuel vient d’être conclu entre 3 acteurs majeurs présents sur le campus toulousain de l’Oncopole : l’Institut de Recherche Pierre Fabre (IRPF), le Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (CRCT-Inserm) et l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT). Cet accord scelle une alliance stratégique public-privé axée sur l’exigence du résultat thérapeutique.

ImCheck lève 48 millions d’euros pour faire progresser son pipeline clinique d’anticorps

Publié le 4 décembre 2019
ImCheck lève 48 millions d'euros pour faire progresser son pipeline clinique d'anticorps

ImCheck Therapeutics, société de biotechnologie qui développe un anticorps first-in-class activant les lymphocytes T gamma delta dans diverses indications en oncologie et un portefeuille d’immunothérapies innovantes pour le traitement des cancers et des maladies auto-immunes, a annoncé une levée de fonds de série B de 48 millions d’euros ($53 millions). Partager la publication « ImCheck lève […]

Celyad : évolution de son Conseil d’Administration avec une nouvelle nomination

Publié le 3 décembre 2019
Celyad : évolution de son Conseil d’Administration avec une nouvelle nomination

Celyad, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que Filippo Petti, CEO de Celyad, rejoint le Conseil d’Administration de la société et succède au co-fondateur et ancien CEO Christian Homsy, M.D., qui a démissionné du Conseil d’Administration.

OSE Immunotherapeutics : résultats positifs de l’étude clinique de Phase 1 d’OSE-127

Publié le 3 décembre 2019
OSE Immunotherapeutics : résultats positifs de l’étude clinique de Phase 1 d’OSE-127

OSE Immunotherapeutics a annoncé des résultats positifs à l’issue de son étude clinique de Phase 1 d’OSE-127, un anticorps monoclonal humanisé antagoniste, au mécanisme d’action différenciant avec des propriétés purement antagonistes du récepteur CD127, la chaîne alpha du récepteur de l’interleukine 7 (IL-7R). Des études précliniques avaient montré un effet antagoniste puissant d’OSE-127 sur les lymphocytes T effecteurs, responsables de maladies auto-immunes.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents