Edition du 16-01-2019

Servier et Galapagos lancent une étude de Phase 2 pour évaluer un candidat médicament dans l’arthrose

Publié le mercredi 27 juin 2018

Servier et Galapagos lancent une étude de Phase 2 pour évaluer un candidat médicament dans l'arthroseLe laboratoire pharmaceutique Servier et la société Galapagos ont annoncé le lancement de l’étude internationale de Phase 2, baptisée ROCCELLA, pour évaluer le candidat médicament S201086/GLPG1972 chez des patients atteints d’arthrose du genou.

ROCCELLA est une étude clinique multicentrique, randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, de définition de dose qui permettra d’évaluer l’efficacité et la tolérance de trois doses différentes de S201086/GLPG1972 administrées une fois par jour à des patients atteints d’arthrose du genou. Servier et Galapagos ont soumis des demandes d’autorisation pour réaliser cet essai clinique dans un certain nombre de pays d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud, en Europe et en Asie. L’étude est sur le point d’être lancée aux États-Unis et en Hongrie, d’autres pays devraient suivre, après obtention des approbations réglementaires. Pour les besoins de l’étude, il est prévu de recruter environ 850 patients, dans un maximum de 15 pays, dont 300 aux États-Unis, pays pour lequel Galapagos est responsable de l’étude clinique. Servier est en charge de mener l’étude dans tous les autres pays.

Le principal objectif de l’étude ROCCELLA est de démontrer, par rapport à un placebo, l’efficacité d’au moins une dose de S201086/GLPG1972 sur la réduction de la perte de cartilage après 52 semaines de traitement. L’épaisseur du cartilage sera mesurée en utilisant une imagerie par résonance magnétique quantitative du compartiment fémoro-tibial médial central du genou cible. Les objectifs secondaires de l’étude sont l’évaluation de la tolérance et de la tolérabilité, de plusieurs autres paramètres relatifs à la structure du cartilage, des variations au niveau de la région osseuse, de la douleur, de la fonction motrice et de la raideur. L’évaluation globale du patient figure également parmi les objectifs secondaires de l’étude.

Le S201086/GLPG1972 est un candidat médicament, modificateur de l’arthrose1, qui cible efficacement l’enzyme ADAMTS-5 responsable de la dégradation du cartilage, comme cela a été confirmé dans deux modèles animaux. Une étude de Phase 1 menée chez des volontaires sains a atteint tous ses objectifs en termes de tolérance et de pharmacocinétique et a également démontré, qu’en 2 semaines, le S201086/GLPG1972 réduisait de près de 50 % le taux sanguin du néo-épitope ARGS, un marqueur de la dégradation du cartilage. Une étude plus récente de Phase 1b, réalisée chez des patients arthrosiques aux États-Unis, a permis de constater des résultats similaires sur une période de quatre semaines. Le S201086/GLPG1972 était particulièrement bien toléré et avait réduit de manière dose-dépendante et jusqu’à 50 % les taux sanguins du néo-épitope ARGS.

« Les personnes atteintes d’arthrose du genou subissent une perte importante de qualité de vie, principalement à cause de la douleur omniprésente et de la perte croissante de mobilité. Toute innovation thérapeutique qui peut prévenir ou ralentir la perte cartilagineuse sous-jacente répondra donc à un énorme besoin non satisfait des nombreuses personnes touchées par l’arthrose au sein des populations vieillissantes », a commenté Lode Dewulf, Chief Patient Officer chez Servier.

« La méthodologie rigoureuse de l’étude ROCCELLA devrait apporter une meilleure connaissance du potentiel modificateur de maladie ainsi que de la tolérance et de la tolérabilité de ce candidat médicament innovant chez des patients souffrant d’arthrose du genou. Nous avons constaté une nette activité ciblée chez les patients arthrosiques ; nous serons prochainement en mesure de dire comment cela se traduit en termes de protection contre une destruction du cartilage », a déclaré le Dr Walid Abi-Saab, Directeur médical de Galapagos. « Nous sommes impatients de travailler avec notre partenaire Servier pour mettre en place, le plus rapidement possible, l’étude ROCCELLA afin de pouvoir proposer aux patients arthrosiques un premier médicament modificateur de la maladie ».

« Grâce à son mécanisme d’action unique, reposant sur l’inhibition de la dégradation du cartilage, le S201086/GLPG1972 a été conçu pour aider les patients atteints d’arthrose en modifiant l’évolution de la maladie. Nous souhaitons démarrer au plus tôt l’étude ROCCELLA avec notre partenaire Galapagos afin de répondre aux besoins des patients souffrant d’arthrose », a déclaré Philippe Moingeon, Directeur du Centre d’Innovation Thérapeutique de Servier.

L’arthrose est une pathologie invalidante présentant une forte prévalence. Jusqu’à présent, il n’existe aucun traitement pour freiner la progression de la maladie et les traitements symptomatiques sont la seule option disponible pour les patients. L’arthrose représente donc un important besoin médical non satisfait. Suite à l’accord de collaboration avec Servier, signé en 2010, Galapagos a développé le S201086/GLPG1972, une molécule expérimentale susceptible de devenir le premier traitement capable de modifier l’histoire naturelle de cette maladie. Selon les termes de l’accord, Servier détient les droits de commercialisation du S201086/GLPG1972 dans le monde entier, hors Etats-Unis où Galapagos conserve les droits exclusifs de commercialisation. Galapagos est également éligible à recevoir des paiements d’étapes réglementaires, de développement et pour d’autres jalons, ainsi que des redevances sur les ventes hors des États-Unis.

Le S201086/GLPG1972 est un candidat médicament expérimental et sa tolérance ainsi que sa tolérabilité n’ont pas encore été établies.

1 DMOAD pour disease-modifying osteoarthritis drug en anglais

Source : Servier








MyPharma Editions

OSE Immunotherapeutics : 1er accord de délivrance d’un brevet sur Tedopi® pour le traitement des métastases cérébrales

Publié le 16 janvier 2019
OSE Immunotherapeutics : 1er accord de délivrance d’un brevet sur Tedopi® pour le traitement des métastases cérébrales

OSE Immunotherapeutics a annoncé que l’Office Japonais des Brevets (JPO) a octroyé l’accord de délivrance d’une nouvelle famille de brevets portant sur Tedopi®, une combinaison de néoépitopes, pour son utilisation dans le traitement des métastases cérébrales provenant de cancers, dont le cancer du poumon non à petites cellules, chez les patients HLA-A2 positifs.

Theradiag obtient le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx®

Publié le 16 janvier 2019
Theradiag obtient le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx®

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé avoir obtenu le marquage CE pour le kit de monitoring de Cosentyx® (secukinumab), le 12ème test de monitoring des biothérapies de sa gamme LISA TRACKER®, utilisé dans le traitement du psoriasis, du rhumatisme psoriasique et de la spondylarthrite ankylosante.

Valneva signe un contrat de $59 millions avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin IXIARO®

Publié le 16 janvier 2019
Valneva signe un contrat de $59 millions avec le gouvernement américain pour la fourniture de son vaccin IXIARO®

Valneva, société de biotechnologie développant et commercialisant des vaccins contre des maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé la signature d’un contrat de $59 millions avec le Département de la Défense américain pour la fourniture de son vaccin contre l’encéphalite japonaise IXIARO®.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée au poste de Directeur de la Communication

Publié le 16 janvier 2019
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée au poste de Directeur de la Communication

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher, au poste de Directeur de la Communication, à compter du 7 janvier 2019. Elle aura pour mission de structurer la communication interne, externe et institutionnelle de l’entreprise pour les années à venir.

Minoryx Therapeutics développe ses activités en Belgique

Publié le 15 janvier 2019
Minoryx Therapeutics développe ses activités en Belgique

Minoryx Therapeutics, une société spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments contre des maladies orphelines, a annoncé la création d’une filiale en Belgique. Cette nouvelle implantation, située dans le Biopark Charleroi Brussels South, sera opérationnelle dans le courant du mois.

Pharnext : Susanne Dorn nommée Directrice des Affaires Réglementaires et Serge Fitoussi nommé Directeur Médical

Publié le 15 janvier 2019
Pharnext : Susanne Dorn nommée Directrice des Affaires Réglementaires et Serge Fitoussi nommé Directeur Médical

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé les nominations de Susanne Dorn en tant que Directrice des Affaires Réglementaires et du Dr Serge Fitoussi en tant que Directeur Médical.

Biomunex et Sanofi signent un accord de licence pour le développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques

Publié le 15 janvier 2019
Biomunex et Sanofi signent un accord de licence pour le développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques

Biomunex Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique qui développe une immunothérapie de pointe grâce à la découverte et au développement d’anticorps bi- et multi-spécifiques, a annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de licence avec Sanofi.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions