Edition du 20-06-2018

Accueil » Cancer » Industrie » Stratégie

Servier et Sorrento vont collaborer pour développer et commercialiser un anticorps anti-PD-1

Publié le lundi 11 juillet 2016

Servier et Sorrento vont collaborer pour développer et commercialiser un anticorps anti-PD-1Les laboratoires Servier et Sorrento Therapeutics ont annoncé un accord de collaboration et de licence pour le développement, la fabrication et la commercialisation en immuno-oncologie, de produits utilisant STI-A1110, l’anticorps monoclonal humain anti-PD-1 de Sorrento.

La bibliothèque brevetée G-MAB de Sorrento a été utilisée pour identifier et générer STI-A1110, qui cible le récepteur PD-1, une des cibles clés sur le marché en plein développement des immuno-oncothérapies. Selon les termes de l’accord, cette licence octroie à Servier l’exclusivité mondiale d’utilisation de l’anticorps monoclonal STI-A1110 de Sorrento dans toutes les indications, y compris les hémopathies malignes et les cancers à tumeur solide. Servier bénéficie également de la totalité des droits concernant le développement, l’enregistrement et la commercialisation des produits et assumera la totalité des coûts de ces activités.

Les termes financiers de l’accord incluent, entre autres, un paiement initial non remboursable de 25 millions d’Euros à Sorrento. Sorrento pourra également recevoir des paiements d’étapes liés au développement du produit initial et de chaque produit supplémentaire. Sorrento pourra recevoir jusqu’à 710 millions d’Euros en divers versements en fonction des niveaux de ventes annuelles nettes du produit initial, et également pour chaque produit supplémentaire. En plus des versements sur la base des ventes, Sorrento sera éligible à des royalties variables sur les ventes de tous les produits commercialisés, ces royalties pouvant aller d’un pourcentage à un chiffre (dans le haut de la fourchette) à un pourcentage à deux chiffres.

Selon les déclarations du Dr Henry Ji, Président Directeur Général de Sorrento « Nous nous réjouissons de travailler sur notre anticorps anti-PD-1, qui représente un checkpoint immunologique, en partenariat avec Servier, qui est reconnu pour son excellence scientifique et en tant que pionnier dans les thérapies CAR-T. Cet accord valide les technologies à anticorps de Sorrento ainsi que ses capacités R & D. Il nous permet également d’établir Sorrento comme société de référence dans le domaine de l’immuno-oncologie, dotée d’un portefeuille complet d’immunothérapies à des stades préclinique et clinique. Nous sommes impatients de travailler en étroite collaboration avec l’équipe de Servier et d’intensifier ce partenariat mondial. »

Le Dr Jean-Pierre Abastado, Directeur du Pôle d’Innovation Thérapeutique en Oncologie chez Servier, a ajouté : « Nous avons testé le STI-A1110 dans des études précliniques menées chez Servier et nous pensons que cet anticorps, associé à plusieurs produits de notre portefeuille, nous amènera à développer de nouveaux traitements contre les hémopathies malignes et les cancers à tumeurs solides ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Publié le 19 juin 2018
Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Kyomed, une société française offrant des services dans le domaine de la santé connectée, de l’autonomie et de la médecine personnalisée, a annoncé son changement de nom et d’identité visuelle à l’occasion de son quatrième anniversaire pour laisser place à KYomed INNOV. Ce changement accompagne les avancées de la société qui rentre dans une nouvelle phase avec le développement de ses propres outils numériques et son implication dans des projets internationaux.

Sophia Genetics fait l’acquisition d’Interactive Biosoftware

Publié le 19 juin 2018
Sophia Genetics fait l'acquisition d'Interactive Biosoftware

Sophia Genetics, la healthtech spécialiste de la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine), a annoncé mardi depuis la Conférence Européenne de Génétique Humaine (ESHG 2018) l’acquisition de la tech-compagnie française Interactive Biosoftware (IBS), créateur d’Alamut®, le software le plus utilisé au monde pour l’aide à la décision dans l’interprétation des données génomiques.

Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Publié le 19 juin 2018
Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Le groupe pharmaceutique Sanofi vient d’annoncer la nomination de Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon au poste de Vice-Président Exécutif, Directeur financier et membre du Comité Exécutif. Sa nomination prendra effet le 1er octobre 2018.

Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Publié le 19 juin 2018
Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Celyad, société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les premières injections au troisième et dernier niveau de dose de CYAD-01 ont été administrées à un premier patient atteint de leucémie myéloïde aiguë (LMA) dans le groupe des cancers hématologiques de l’étude de Phase 1 THINK.

Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Publié le 18 juin 2018
Erytech : des données précliniques et cliniques sur eryaspase dans la LAL et la LAM au congrès 2018 de l’EHA

Erytech Pharma a annoncé la présentation de données précliniques sur l’action enzymatique d’eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë lymphoblastique récidivante (LAL) et les résultats de l’essai clinique de Phase IIb avec eryaspase (GRASPA®) dans la leucémie aiguë myéloïde (LAM) à l’occasion du congrès annuel de l’association européenne d’hématologie (European Hematology Association – EHA), qui se […]

L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Publié le 18 juin 2018
L’alliance BMS-Pfizer met en ligne le site monanticoagulant.fr

Engagée dans la prévention de l’AVC, l’alliance BMS-Pfizer* propose au grand public et aux professionnels de santé un site internet : monanticoagulant.fr. Celui-ci a pour objectifs d’informer celles et ceux traités par anticoagulant et d’accompagner le médecin dans sa relation avec son patient.

Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Publié le 18 juin 2018
Fièvre jaune : une nouvelle méthode pour tester l’innocuité du vaccin

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS et de Sanofi Pasteur viennent de développer une nouvelle méthode alternative à l’expérimentation animale, qui permettra à terme de tester l’innocuité de vaccins vivants comme celui contre la fièvre jaune.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions