Edition du 25-06-2021

Servier investit dans la bioproduction sur son site de Gidy

Publié le lundi 15 août 2016

Servier investit dans la bioproduction sur son site de GidyLe groupe pharmaceutique Servier vient d’annoncer le démarrage d’un programme de bioproduction sur son site de Gidy près d’Orléans. Le site devrait être en mesure de produire les premiers lots de recherche (non GMP) au premier semestre 2019 et les premiers lots cliniques début 2020. L’équipe bioproduction devrait en 2020 comprendre une trentaine de collaborateurs.

« Aujourd’hui, environ 50% des nouveaux traitements contre les cancers sont issus des biotechnologies, et les partenariats noués ces dernières années par Servier dans ce domaine, avec Macrogenics, Cellectis, Pfizer, GeNeuro, Sorrento mais également l’Institut Curie, suivent cette tendance », indique le groupe dans un communiqué. Ces biomédicaments permettent, par leur mécanisme d’action plus ciblé et plus précis que ceux des molécules chimiques, d’obtenir sur certaines populations de malades de meilleures efficacités et des effets secondaires réduits.

Afin d’accélérer la mise à disposition de ces nouveaux traitements pour les patients et les professionnels de santé, de maitriser le processus de développement de ces candidats médicaments et d’être en mesure de réduire les coûts des produits finis, Servier a décidé de compléter son expertise industrielle en créant une unité de bioproduction sur son site de Gidy, près d’Orléans.

« il est important pour notre Groupe de conserver la maitrise de l’intégralité de la chaine du médicament, dans des soucis d’efficacité et de garantie de qualité de nos produits. Notre engagement industriel en France, comme dans le monde, s’en trouve renforcé », déclare Christian Sauveur, Vice-Président en charge de l’industrie du Groupe Servier.

Un budget estimé à 35 millions d’euros
En attendant que les locaux de Gidy soient transformés pour accueillir cette nouvelle production, les travaux de mise au point et le développement de l’expertise du groupe ont déjà commencé, en partenariat avec l’Université de Dublin (Irlande) et les équipes de R&D de Servier. En parallèle, les travaux vont rapidement commencer pour aménager l’unité de production 3 de Gidy, d’une surface de plus de 3 000 m2, pour un budget estimé à 35 millions d’euros. Le site devrait être en mesure de produire les premiers lots de recherche (non GMP) au premier semestre 2019 et les premiers lots cliniques début 2020. L’équipe bioproduction devrait en 2020 comprendre une trentaine de collaborateurs.

Source : Servier








MyPharma Editions

Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

Publié le 25 juin 2021
Sanofi : la Commission européenne approuve Libtayo® pour le traitement du carcinome basocellulaire au stade avancé

La Commission européenne (CE) a approuvé l’inhibiteur de PD-1 Libtayo® (cemiplimab) de Sanofi et Regeneron pour le traitement du carcinome basocellulaire (CBC) métastatique ou localement avancé de l’adulte dont la maladie a progressé ou qui présente une intolérance à un inhibiteur de la voie Hedgehog.

Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Publié le 24 juin 2021
Maladie de Parkinson : Bayer développe deux thérapies inédites

Bayer vient d’annoncer que BlueRock Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique et filiale de Bayer AG, a administré la première dose de neurones dopaminergiques issus de cellules souches pluripotentes dénomé DA01 à un patient atteint de la maladie de Parkinson, dans le cadre de son étude clinique ouverte de phase 1. En parallèle un programme de thérapie génique visant à développer des traitements avancés pour la maladie de Parkinson est également développé par la société Asklepios BioPharmaceutical Inc.

Novasep investit 6,1 millions d’euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Publié le 24 juin 2021
Novasep investit 6,1 millions d'euros pour moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques sur son site de Mourenx

Novasep, l’un des principaux fournisseurs de services et de technologies pour l’industrie des sciences de la vie, a annoncé un investissement de 6,1 millions d’euros sur son site de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques – France). Cet investissement va permettre de moderniser un atelier de production de principes actifs pharmaceutiques, et de renforcer sa compétitivité sur ses marchés, dans le monde entier.

Servier s’associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Publié le 24 juin 2021
Servier s'associe à BioLabs Global pour la gestion de l’incubateur intégré au sein du futur Institut de R&D Servier à Paris-Saclay

Le groupe pharmaceutique Servier et BioLabs, un développeur et opérateur de laboratoires de co-working de renom opérant sur le marché américain et en Europe, viennent d’annoncer avoir conclu un contrat de services pour la gestion de l’incubateur de start-up intégré au futur Institut de Recherche et Développement Servier à Paris-Saclay qui ouvrira ses portes en 2023.

GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l’étendent aux syndromes post-COVID

Publié le 24 juin 2021
GeNeuro et le CIRI renouvellent leur accord de collaboration et l'étendent aux syndromes post-COVID

GeNeuro, une société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), et le CIRI (Centre International de Recherche en Infectiologie), à Lyon, France, un institut de recherche de premier plan mondial contre les maladies infectieuses, ont annoncé la signature d’une extension de leur accord existant […]

Oncodesign fait le point sur ses avancées sur RIPK2

Publié le 24 juin 2021
Oncodesign fait le point sur ses avancées sur RIPK2

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé que compte tenu, d’une part, de la valorisation potentielle que le programme RIPK2 représente pour l’entreprise, des investissements financiers consentis sur l’ODS-101, et d’autre part, du grand intérêt des Big Pharmas et d’investisseurs importants sur cette approche First-in-Class, Oncodesign a fait le choix de renforcer son dossier préclinique avec de nouvelles études pour approfondir certaines données.

Sanofi et Translate Bio débutent un essai clinique de phase I de leur vaccin antigrippal à ARNm

Publié le 23 juin 2021
Sanofi et Translate Bio débutent un essai clinique de phase I de leur vaccin antigrippal à ARNm

Sanofi Pasteur, l’Entité commerciale globale Vaccins de Sanofi, et Translate Bio, une entreprise spécialisée dans le développement de médicaments à ARN messager (ARNm), ont débuté un essai clinique de phase I en vue d’évaluer un vaccin à ARNm expérimental contre la grippe saisonnière.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents