Edition du 19-09-2021

Signature d’un 1er avenant au contrat de Filière des Industries et Technologies de Santé

Publié le mardi 26 mai 2015

La 3ème réunion plénière du Comité stratégique de filière (CSF) des industries et technologies de santé a donné lieu mardi à la signature d’un 1er avenant au contrat de filière conclu le 5 juillet 2013. Cette réunion a également permis aux représentants des entreprises et des pouvoirs publics de dresser un bilan d’étape des 44 mesures inscrites dans le contrat de filière, et de mettre en chantier six nouvelles mesures.

A l’occasion de cette troisième réunion plénière, Najat Vallaud-Belkacem, la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Marisol Touraine , Ministre des Affaires sociales, de la Santé et du Droit des Femmes et Emmanuel Macron, Ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique, ont signé le premier avenant au contrat de filière avec Marc de Garidel, Président du Groupe IPSEN, Président du G5 Santé et Vice-Président du Comité Stratégique de Filière et les 6 organisations professionnelles représentatives des composantes de la filière (Leem, FEFIS, SNITEM, SPIS, SIMV et SIDIV), en présence des organisations syndicales.

Le CSF Industries et Technologies de Santé est le lieu d’échanges entre l’ensemble des acteurs, pouvoirs publics, industriels, professionnels de santé et chercheurs, pour améliorer l’articulation entre les enjeux de santé publique et les enjeux industriels. Plus spécifiquement, les actions menées dans ce cadre doivent permettre d’accroître l’attractivité de la France pour la recherche, et faciliter l’accès des patients à l’innovation et à la médecine personnalisée, notamment dans les champs de la e-santé et des biothérapies. Elles doivent également permettre de renforcer la production industrielle en France et en Europe, et nos capacités d’exportation des produits de santé.

Cette réunion du CSF a été l’occasion de dresser un état d’avancement des 44 mesures du contrat de filière du 5 juillet 2013 et de souligner la réalisation complète de plus de la moitié d’entre elles. « Des progrès considérables ont été accomplis pour faciliter les partenariats de recherche public-privé avec la mise en place du contrat unique hospitalier afin de simplifier et raccourcir les procédures liées aux essais cliniques industriels », a estimé le gouvernement dans un communiqué.

L’accent a également été mis sur l’accélération de la mise sur le marché de dispositifs médicaux innovants à travers le nouveau « forfait innovation », ainsi que, sur le plan sanitaire et industriel, la lutte contre la contrefaçon. Ce contrat aura également permis d’adapter la réglementation à l’émergence de filières industrielles telles que la e-santé et la thérapie cellulaire.

Lancement  d’une seconde phase du CSF
Cette réunion a aussi  été l’occasion de signer un avenant au contrat et de lancer une seconde phase du CSF fondée sur onze mesures déjà présentes et l’ajout de six nouvelles mesures, en cohérence avec le virage ambulatoire porté par la stratégie nationale de santé et le projet de loi de modernisation de notre système de santé. Ces nouvelles mesures comprennent notamment le développement de la recherche clinique en soins primaires, le développement des solutions favorisant les prises en charge en ambulatoire et la structuration de l’action française au niveau européen, notamment en matière de recherche.

«  Le G5 santé souhaite vivement que l’avancement très satisfaisant des mesures du contrat de filière soit l’occasion pour le gouvernement de définir une politique des produits de santé globalement cohérente, afin de concilier les objectifs de développement industriel de la filière et de régulation des dépenses de santé. », a notamment déclaré Marc de Garidel.

Le Gouvernement a par ailleurs précisé la gouvernance et la structuration de la solution «Médecine du Futur» de la  Nouvelle France Industrielle. Le professeur André Syrota et Olivier Chameil ont été nommés par le Gouvernement chefs de file de cette solution.  Ils installeront prochainement un comité d’industriels et d’académiques qui auront pour mission d’accélérer la constitution, la mise sur le marché et l’export de nouvelles offres industrielles, notamment dans les domaines du dispositif médical et des biotechnologies.

Source : Ministère de la Santé, G5








MyPharma Editions

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

Publié le 16 septembre 2021
AB Science : de nouvelles autorisations portant sur la reprise des inclusions de ses études de phase 3 du masitinib

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation reprise des inclusions de la part de l’ANSM (France) dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB19001) dans la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et de la part du MHRA (Royaume-Uni) et de l’autorité néerlandaise dans l’étude de phase 3 confirmatoire du masitinib (AB15003) dans la mastocytose.

Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Publié le 16 septembre 2021
Clean Cells investit plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production biopharmaceutique

Clean Cells, filiale du groupe Clean Biologics offrant des prestations de services de contrôle qualité de produits biopharmaceutiques et la fabrication de starting materials, a annoncé un investissement de plus de 13 millions d’euros dans un nouveau site de production à Montaigu-Vendée, près de Nantes.

Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Publié le 16 septembre 2021
Biocorp et Merck signent un partenariat dans le domaine de l’hormone de croissance humaine

Biocorp, société française qui développe des dispositifs médicaux et des systèmes d’administration de médicaments injectables et le groupe Merck, ont annoncé un accord portant sur le développement d’une version spécifique de Mallya afin de surveiller l’observance du traitement dans le domaine de l’hormone de croissance humaine (HCH). Biocorp percevra un versement de 3 M€ pour ce développement, ainsi que des revenus supplémentaires issus des ventes à venir.

NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

Publié le 16 septembre 2021
NFL Biosciences : l’étude clinique de Phase II/III de NFL-101 pour le sevrage tabagique approuvée en France

NFL Biosciences, société biopharmaceutique développant des médicaments botaniques pour le traitement des dépendances et addictions, annonce que son étude clinique de Phase II/III, destinée à évaluer l’efficacité et la sécurité de son traitement NFL-101 en tant que thérapie de sevrage tabagique, a été approuvée par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), et a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes (CPP).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents