Edition du 13-05-2021

Six nouveaux membres au Conseil d’Administration du Leem

Publié le mercredi 12 octobre 2011

Le Conseil d’Administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, lors de sa réunion du mardi 11 octobre 2011, à la cooptation de six nouveaux administrateurs ainsi qu’à la nomination d’un membre de son Bureau et d’un membre de sa Commission Communication.

 Alain Bernal, Directeur de la communication de Sanofi-Pasteur, a été coopté administrateur au titre de la famille des grands laboratoires français, en remplacement de Didier Hoch, démissionnaire.

 Alain Bernal est titulaire d’une maîtrise de biologie, d’un MBA de l’Ecole de Management de Lyon et est diplômé de la Warthon School of Business (Philadelphie). Il a rejoint le groupe Sanofi en 1985 où il a occupé des fonctions en marketing et en finance avant de rejoindre les opérations commerciales en tant que Directeur Général en Europe et en Amérique Latine, durant dix ans. Il est membre du Comité « Affaires externes » de l’European Vaccine Manufacturers, l’Association européenne des fabricants de vaccins. Directeur de la communication de Sanofi-Pasteur – la division vaccins du groupe Sanofi – membre du Comité Exécutif, il est responsable de la définition de la stratégie de communication et de sa mise en œuvre au niveau mondial.

Jean-Michel Boers, Président-directeur général de Boehringer Ingelheim France, au titre de la famille des laboratoires européens, en remplacement de Jean Scheftsik de Szolnok, démissionnaire.

D’origine française et néerlandaise, Jean-Michel Boers est diplômé d’un DEA d’Histoire de l’Université Catholique de Nijmegen aux Pays-Bas, d’un certificat d’Etudes Philosophiques de l’IET Bruxelles en Belgique ainsi que d’un MBA obtenu à l’Université du Texas aux Etats-Unis. Son parcours professionnel ayant démarré comme consultant chez Haug und Partner, il est depuis 1998 chez Boehringer Ingelheim où il a alterné des responsabilités Siège et filiales. Jean Michel Boers est Président-directeur général de Boehringer Ingelheim France depuis janvier 2010.

Luigi Costa, Président d’Amgen France, au titre de la famille des laboratoires américains, en remplacement de Cécile Rey-Coquais, démissionnaire.

Luigi Costa
est titulaire d’un MBA de l’Ecole de commerce SDA Bocconi de Milan. Arrivé chez Amgen en janvier 2004, en tant que directeur général de la filiale suisse, il a pris, en 2006,  la responsabilité des Opérations Marketing-Ventes d’Amgen International pour la gamme Néphrologie, puis en 2007 celle de la gamme Oncologie. Il occupait la fonction de directeur général d’Amgen Italie depuis janvier 2009 lorsqu’il a rejoint le siège d’Amgen France en avril 2011, en tant que président.

Olivier Daubry, Vice-Président Europe du Sud de Celgene, au titre de la famille des laboratoires américains, en remplacement de Jean-Paul Kress, démissionnaire.

Ingénieur agronome, titulaire d’un master de l’Essec, Olivier Daubry a rejoint  le laboratoire Celgene en 2008 en tant que directeur général de la filiale française avant de prendre la responsabilité également en 2009 des activités en Afrique et au Moyen-Orient. Vice-président Europe du Sud en février 2011, il est à présent responsable de la filiale française et des activités de Celgene en Espagne, Italie, Portugal, Grèce, Turquie, Israël ainsi que l’Afrique, le Proche et Moyen-Orient. Olivier Daubry a débuté sa carrière en 1987, au sein de Roussel Uclaf en Afrique du Sud puis a rejoint GlaxoSmithKline (GSK) de 1992 à 2008 où il a exercé différentes responsabilités en France et en Europe  en particulier la direction des filiales Autrichienne et Belge.

Marcel Lechanteur, Président de Lilly France, au titre de la famille des laboratoires américains, en remplacement de Dominique Amory, démissionnaire.

Diplômé en droit et titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de Cornell University, Marcel Lechanteur a rejoint Lilly en 1990 où il a occupé divers postes en marketing et en développement à Indianapolis, Bruxelles et Londres avant de prendre la direction de Lilly Suisse SA. En 2005, il est nommé Vice-président de la division de l’ostéoporose et douleurs au sein de la filiale américaine et membre du conseil d’administration de Lilly USA. Il occupait depuis 2009 le poste de Président-directeur général d’Eli Lilly Canada Inc. En juin 2011, Marcel Lechanteur prend la présidence de Lilly France. Il est par ailleurs, professeur invité en gestion à la Sorbonne.

Eric Maillard, Vice-président de l’AFIPA au titre des entreprises de médicaments grand public.

Juriste de formation, Eric Maillard a une expérience de près de 30 ans dans l’industrie pharmaceutique, dont 25 ans dans la médication familiale (OTC). Il a rejoint le groupe Johnson & Johnson dont il dirigeait pendant plus de 15 ans plusieurs filiales. Depuis 2008, il est Directeur général du Laboratoire Tonipharm. Président de l’Afipa, Association Française de l’Industrie Pharmaceutique pour une Automédication Responsable, de 2004 à 2008, Eric Maillard en est aujourd’hui son Vice-président. 

Le Conseil d’Administration a par ailleurs procédé à la nomination d’un membre au Bureau du Leem : Denis Hello, Président d’Abbott France, au titre de la famille des laboratoires américains, en remplacement de Dominique Amory, démissionnaire.

Une nomination a également été effectuée au sein de la Commission Communication du Leem :  Nicolas Cartier, Directeur général de Sanofi France, en tant que Président de cette Commission en remplacement d’Hervé Gisserot, démissionnaire.

Source : Leem








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents