Edition du 22-06-2018

Sprycel® : un risque d’hypertension artérielle pulmonaire, prévient l’Afssaps

Publié le jeudi 28 avril 2011

Dans un communiqué, l’Afssaps indique avoir eu connaissance de plusieurs cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) rapportés chez des patients traités avec le médicament anticancéreux Sprycel ®  (dasatinib). Ce médicament, qui dispose d’une autorisation de mise sur le marché européenne depuis 2006, est utilisé pour traiter des patients adultes atteints de leucémies myéloïdes chroniques.

L’Agence européenne des médicaments (EMA) va procéder à un examen de l’ensemble des données dont les résultats sont attendus pour juin 2011. Dans l’attente de ces résultats, l’Afssaps recommande aux professionnels de santé de surveiller la survenue d’une hypertension artérielle pulmonaires et de ne pas modifier la prise en charge des patients traités par Sprycel ® .

Sprycel®  (dasatinib) est un médicament anticancéreux autorisé dans l’Union européenne utilisé chez les patients adultes atteints de :
– leucémie myéloïde chronique (LMC) à Chromosome Philadelphie (Ph+) en phase chronique nouvellement diagnostiquée,
LMC en phase chronique, accélérée ou blastique en cas de résistance ou d’intolérance à un traitement antérieur incluant l’imatinib mésilate,
– leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) et de LMC en phase blastique lymphoïde Ph+ en cas de résistance ou intolérance à un traitement antérieur.
Ce médicament, commercialisé par les laboratoires Bristol-Myers Squibb Pharma EEIGII, dispose d’une autorisation de mise sur le marché européenne depuis le 20 novembre 2006.

En France, au 15 mars 2011, 13 cas d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ont été rapportés dans la Base Nationale de Pharmacovigilance. Il apparait que ces HTAP, dont le délai de survenue varie de 8 mois à 5 ans après le début du traitement, peuvent être graves. Lorsque l’information est disponible, elles ont été partiellement réversibles à l’arrêt du traitement. L’« hypertension pulmonaire » est mentionnée comme un effet indésirable fréquent dans le résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Sprycel® .

L’Afssaps rappelle que tout effet indésirable grave et/ou inattendu doit être déclaré par les professionnels de santé aux centres régionaux de pharmacovigilance-CRPV.

Source : Afssaps








MyPharma Editions

Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Publié le 22 juin 2018
Les remboursements de soins du régime général en hausse de 3,1% à fin mai 2018

Selon le dernier point mensuel de l’Assurance maladie, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 4,7% sur les cinq premiers mois de l’année et de 4,4% sur les douze derniers mois. Au global, les remboursements de médicaments (rétrocession incluse) progressent de 2,9% sur les cinq premiers mois de l’année.

Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Publié le 22 juin 2018
Roche : James Sabry nommé au poste de responsable mondial des partenariats

Le groupe pharmaceutique Roche a annoncé que Sophie Kornowski-Bonnet, responsable des partenariats et membre du comité exécutif depuis 2012, quittera l’entreprise le 31 juillet prochain pour de nouvelles opportunités professionnelles. James Sabry, actuellement responsable des partenariats de Genentech Research et Early Development (gRED), a été nommé responsable mondial des partenariats du groupe.

France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

Publié le 22 juin 2018
France Biotech renouvelle ses instances dirigeantes

A l’occasion de leur Assemblée Générale annuelle, les membres de France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont procédé au vote pour le renouvellement des instances dirigeantes de l’association, conformément aux statuts de l’association et ont reconduit Maryvonne Hiance en tant que Présidente de l’association.

Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Publié le 22 juin 2018
Pharnext annoncera les 1ers résultats de l’essai pivot de Phase 3 de PXT3003 dans la CMT1A d’ici octobre 2018

Pharnext, société biopharmaceutique pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovants basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle, a annoncé la mise à jour de son programme clinique de Phase 3 (études PLEO-CMT et PLEO-CMT-FU) visant à évaluer le candidat PXT3003 dans le traitement de la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A) chez l’adulte. Les premiers résultats de l’étude PLEO-CMT sont désormais attendus d’ici le mois d’octobre 2018.

TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

Publié le 22 juin 2018
TxCell: 1ères données de preuve de concept in vivo avec des CAR-Treg CD8+ présentées lors du meeting FOCIS 2018

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs), a annoncé que le Dr Carole Guillonneau, PhD, INSERM UMR1064 – Centre pour la Recherche en Transplantation et en Immunologie (CRTI, Nantes, France), présentera de nouvelles données précliniques de preuve de concept générées par TxCell et le CRTI, lors de la réunion annuelle de FOCIS (Federation of Clinical Immunology Societies) qui se tient à San Francisco aux États-Unis du 20 au 23 juin 2018.

Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Publié le 21 juin 2018
Servier et Taiho : des données positives de phase III sur LONSURF® présentées à l’ESMO 2018

Servier et Taiho ont annoncé jeudi les données de l’essai de phase III sur LONSURF® (trifluridine et tipiracil) montrant un bénéfice significatif en termes de survie globale chez les patients atteints d’un cancer gastrique métastatique. Les données de l’essai TAGS sont présentées au 20e Congrès mondial de l’ESMO 2018 (European Society for Medical Oncology) sur le cancer gastro-intestinal.

GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

Publié le 21 juin 2018
GeNeuro : de nouvelles données présentées lors des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), présentera de nouvelles données confirmant le rôle de la protéine d’enveloppe des rétrovirus endogènes humains pHERV-W Env dans la pathogénie du diabète de type 1 au cours des 78èmes Sessions Scientifiques de l’ADA (American Diabetes Association), qui se tiendront du 22 au 26 juin 2018 à Orlando, en Floride.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions