Edition du 28-09-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Pfizer lance sa gamme de produits de nutrition GOLD destinés aux jeunes enfants

Publié le jeudi 28 avril 2011

Le groupe américain Pfizer a annoncé aujourd’hui le lancement à l’échelle mondiale de sa nouvelle gamme avancée de produits de nutrition GOLD, développée pour répondre aux besoins nutritionnels et alimentaires des jeunes enfants. La gamme lancée par Pfizer Nutrition, anciennement Wyeth Nutrition, comprend des préparations pour nourrissons et des laits 2ème âge GOLD, ainsi que les laits de croissance.

 « Notre objectif principal est de répondre aux besoins nutritionnels des jeunes populations du monde. Nous reconnaissons qu’il s’agit-là d’une responsabilité importante et nous nous engageons à contribuer à l’établissement d’une fondation nutritionnelle essentielle », a déclaré Amy Schulman, responsable de la division Pfizer Nutrition. « En s’appuyant sur les fondements scientifiques innovateurs de Pfizer, nous lançons aujourd’hui la première gamme de produits nutritionnels cliniques contenant la combinaison de nutriments optimale pour les enfants ».

Le groupe souligne ainsi que sur le plan mondial, près de 43 millions d’enfants de moins de 5 ans étaient en surpoids en 20101. « Une bonne nutrition consiste à ingérer un taux équilibré optimal de nutriments ; cependant, un excédent de certains nutriments, même s’ils sont importants au développement de l’enfant, peut être préjudiciable, à long terme, à sa santé », rappelle le laboratoire.
La gamme de produits de nutrition infantile GOLD de Pfizer Nutrition a été reformulée pour refléter les dernières recommandations des grands spécialistes en hygiène alimentaire, dont l’American Academy of Pediatrics (AAP), l’European Society for Paediatric Gastroenterology, Hepatology and Nutrition (ESPGHAN) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).2

« Les experts ont identifié plusieurs nutriments (vitamine A, vitamine D, fer, zinc et iode) dont la consommation par les nourrissons plus âgés et les jeunes enfants risque d’être inférieure aux quantités recommandées », a déclaré Patricia A. DeRusso, MD, médecin chef, vice-présidente de Pfizer Nutrition. « La gamme des produits GOLD a été conçue spécialement pour fournir aux nourrissons plus âgés et aux jeunes enfants la totalité des apports quotidiens de vitamine A, de fer, d’iode et de zinc recommandés aux États-Unis, lorsqu’ils sont consommés suivant les instructions données, et pour satisfaire aux niveaux de vitamine D recommandées par l’AAP. En outre, les nouveaux produits GOLD contiennent moins de protéine, afin de soutenir des taux de croissance plus sains, et sont enrichis à l’oligofructose, une fibre soluble, pour promouvoir la santé digestive des 2ème, 3ème et 4ème âges. »

Parallèlement,  Pfizer Nutrition a sponsorisé l’enquête NOURISH (KNOwledge, UndeRstanding & InsightS Into CHild Nutrition), un sondage portant sur 1 203 professionnels de la santé (PS) dans 12 pays. NOURISH a été conçue pour évaluer les perceptions et positions des pédiatres et autres PS envers la nutrition des jeunes enfants, et pour identifier le besoin global de formation professionnelle concernant l’équilibre nutritionnel idéal permettant d’assurer une croissance et un développement optimaux des nourrissons et des jeunes enfants.

Les conclusions de l’enquête NOURISH indiquent notamment que près de la moitié (47 pour cent) des PS interrogés dans le monde estiment que la plupart des parents des enfants qu’ils traitent ne comprennent toujours pas vraiment l’impact à long terme de la nutrition précoce3. Malgré un dialogue régulier avec les parents sur l’équilibre optimal de nutriments au cours des cinq premières années de vie de leur enfant, les professionnels de la santé ont constaté qu’en matière d’alimentation et de nutrition, moins d’un cinquième (17 pour cent) des parents sont « très soucieux » de l’apport suffisant de nutriments dans l’alimentation de leurs enfants.3

Par ailleurs, près des trois quarts (72 pour cent) des PS estiment qu’il est possible qu’un enfant reçoive une quantité excessive de certains nutriments3, mais moins de la moitié (43 pour cent) indiquent que les parents sont « très » ou « quelque peu » concernés par la surnutrition3. Une étude récente suggère une association entre la nutrition précoce et l’obésité à long terme4,5,6,7,8. La surnutrition ou la consommation excessive de certains aliments ou composants alimentaires peut contribuer à des maladies chroniques, telles que des cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, diabètes et cancers.9

BIBLIOGRAPHIE

1 Organisation mondiale de la santé. Obésité et surpoids. Organisation mondiale de la santé : Genève, Suisse. Mars 2011. http://www.who.int/mediacentre/factsheets/fs311/en/index.html.

2 Data on file. Pfizer Nutrition. (Maple Reformulations: Second Age, Third Age, Fourth Age. 29 mars 2010).

3 Braun Research. 2010 NOURISH (KNOwledge, UndeRstanding & InsightS Into CHild Nutrition) Survey – Global Results. 2010.

4 Singhal A, Kennedy K, Lanigan J, et col. Nutrition in infancy and long-term risk of obesity: evidence from 2 randomized controlled trials. American Journal of Clinical Nutrition 92 (2010): 1133-44.

5 Stettler N, Zemel BS, Kumanyika S, Stallings VA. Infant Weight Gain and Childhood Overweight Status in a Multicenter, Cohort Study. Pediatrics 109 (2002): 194-9.

6 Karaolis-Danckert N, Buyken AE, Bolzenius K, et col. Rapid growth among term children whose birth weight was appropriate for gestational age has longer lasting effect on body fat percentage than on body mass index. American Journal of Clinical Nutrition 84 (2006): 1449-55.

7 Karaolis-Danckert N, Günther ALB, Kroke A, Hornberg C, Buyken AE. How early dietary factors modify the effect of rapid weight gain in infancy on subsequent body-composition development in term children whose birth weight was appropriate for gestational age. American Journal of Clinical Nutrition 86 (2007): 1700-8.

8 Taveras EM, Rifas-Shiman SL, Belfort MB, et col. Weight Status in the First 6 Months of Life and Obesity at 3 Years of Age. Pediatrics 123:4 (2009): 1177-83.

9 Organisation mondiale de la santé. Normes OMS de croissance de l’enfant : Qu’entend-on par le double fardeau de la manultrition ? Organisation mondiale de la santé : Genève, Suisse. 2010 ; 2 pp.

Pour des informations générales complémentaires sur l’enquête, rendez-vous sur le site www.NOURISHsurvey.com.

Source : Pfizer








MyPharma Editions

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents