Edition du 04-07-2022

Stallergenes Greer revient sur la variation de son cours de bourse

Publié le vendredi 26 janvier 2018

Stallergenes Greer revient sur la variation de son cours de bourseStallergenes Greer, la société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, indique dans un communiqué avoir noté jeudi « une variation à la baisse de son cours de bourse qui pourrait être liée à la publication d’une injonction reçue de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), suite à l’inspection de l’une des zones de production de son site d’Antony en France ».

Dans son communiqué, la société précise que « l’injonction publiée par l’ANSM le 9 janvier 2018 n’a pas d’impact sur l’approvisionnement et n’impose pas de rappel de produits ». « Stallergenes Greer continuera à approvisionner le marché en traitements d’immunothérapie allergénique tout en répondant aux observations formulées par l’ANSM dans son injonction », poursuit-elle.

La société confirme également que « la plupart des observations formulées par l’ANSM ont été résolues ou sont en passe de l’être dans le cadre de la démarche continue de modernisation de son usine d’Antony. Les efforts de modernisation en cours et les investissements engagés depuis deux ans permettent de faire en sorte que Stallergenes Greer réponde aux normes de qualité requises ».

« Nous coopérons pleinement avec l’ANSM et avons déjà pris volontairement des mesures correctives pour améliorer nos opérations de fabrication. Nous nous consacrons maintenant à finaliser dans les délais convenus les actions restantes notées par l’Agence » a déclaré Fereydoun Firouz, président-directeur-général.

L’injonction a été émise suite à une inspection par l’ANSM d’une des zones de production de l’usine. Les observations portent sur le système de gestion de la qualité et sur les procédés de fabrication, tels que les procédures destinées à identifier et résoudre les écarts possibles avec les modalités de fabrication convenues, principalement en ce qui concerne les produits d’immunothérapie sous-cutanée (SCIT).

La société n’anticipe pas d’impact matériel de cette injonction de l’ANSM sur son activité et fera le point sur l’évolution de la modernisation de ses opérations de production lors de la conférence téléphonique de présentation de ses résultats financiers le 22 mars 2018.

Source : Stallergenes Greer








MyPharma Editions

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d’administration

Publié le 4 juillet 2022
ADC Therapeutics : Jean-Pierre Bizzari, MD, nommé à son conseil d'administration

ADC Therapeutics vient d’annoncer la nomination du spécialiste du développement de médicaments oncologiques Jean-Pierre Bizzari, MD, à son CA. Par ailleurs, Ameet Mallik, nommé au poste de PDG de la société en mai 2022, rejoindra également le CA.

Drépanocytose : l’Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d’édition du génome

Publié le 4 juillet 2022
Drépanocytose : l'Institut Imagine va coordonner un projet subventionné par Horizon Europe sur les approches d'édition du génome

L’institut hospitalo-universitaire Imagine (Inserm, AP-HP, Université Paris Cité), également labellisé Institut Carnot, va coordonner un projet financé par Horizon Europe, le programme cadre de financement de la recherche et de l’innovation de l’Union européenne pour la période 2021-2027.

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents