Edition du 27-04-2018

Stallergènes identifie deux candidats biomarqueurs de l’efficacité précoce de l’immunothérapie allergénique

Publié le lundi 2 avril 2012

Le laboratoire Stallergenes a annoncé lundi  la parution , dans le numéro d’avril du Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI), d’un article rapportant l’identification de deux candidats biomarqueurs, témoins de l’efficacité précoce de l’immunothérapie allergénique (ITA) et associés à ’une réponse immunitaire innée régulatrice, présageant une tolérance clinique.

L’ITA est considérée comme le seul traitement étiologique des maladies allergiques respiratoires, telles que la rhinite allergique. La voie sublinguale s’est largement développée ces deux dernières décennies, se substituant à la voie d’administration historique, l’injection sous-cutanée. Malgré les progrès importants réalisés ces dernières années, les mécanismes immunologiques précis au travers desquels l’immunothérapie sublinguale induit une tolérance aux allergènes chez l’homme restent assez flous. Aussi l’identification de biomarqueurs pertinents, permettant de mesurer objectivement la réponse aux traitements d’immunothérapie lors d’essais cliniques et dans la pratique quotidienne, suscite-t-elle actuellement un grand intérêt .

L’article, intitulé « A regulatory dendritic cell signature correlates with the clinical efficacy of allergen-specific sublingual immunotherapy » est paru aujourd’hui dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology (JACI). Dans le cadre du programme de recherche sur les biomarqueurs conduit par Stallergenes, un objectif consistait à étudier si les marqueurs des cellules dendritiques (CD) effectrices et régulatrices se trouvaient affectées lors du traitement d’ITA, en lien avec un bénéfice clinique. L’expression de chacun des marqueurs a été évaluée par « Polymerase Chain Reaction » (PCR) quantitative dans les leucocytes sanguins chez 79 patients allergiques au pollen de graminées participant à une étude clinique en double aveugle contre placebo, réalisée sur une période de 4 mois pour évaluer l’efficacité des comprimés sublinguaux en chambre d’exposition aux allergènes.

Les conclusions de l’étude montrent que l’expression du composant 1 (C1Q) du complément et de la Stabiline-1 (STAB1) augmente sensiblement dans les leucocytes des patients répondant aux traitements d’ITA, comparé à ceux n’y répondant pas et à ceux traités par placebo. L’étude conclut que l’expression de ces deux protéines, corrélée avec la tolérance clinique induite par l’ITA, suggère que les réponses immunitaires régulatrices jouent un rôle critique et donc que la C1Q et la STAB1 constituent des biomarqueurs candidats de l’efficacité précoce de l’ITA.

« Nous sommes très satisfaits de ces premières données indiquant le potentiel de ces deux candidats biomarqueurs », a déclaré Philippe Moingeon, PhD, Directeur de la recherche et du développement pharmaceutique de Stallergenes. « Une fois leur validité confirmée par des études plus importantes, ces biomarqueurs d’efficacité précoce, facilement détectables dans le sang périphérique, permettront le développement de nouveaux tests de diagnostic et un meilleur suivi des patients dans la pratique quotidienne, voire le développement de nouveaux traitements contre les allergies. »

« Ces dernières années, Stallergenes a réalisé un effort de recherche conséquent dans ce programme, visant à identifier des biomarqueurs susceptibles d’être utilisés pour l’observation de réponses ou en tant qu’indicateurs de pronostic de la voie sublinguale », indique Roberto Gradnik, Directeur général de Stallergenes. « Nous sommes très satisfaits de ces données, qui représentent clairement une étape importante dans l’histoire scientifique de l’ITA, car elles démontrent qu’une nouvelle catégorie de molécules a le potentiel de servir de biomarqueurs. Nous sommes impatients de poursuivre nos recherches et de confirmer ces conclusions. »

Source : Stallergenes








MyPharma Editions

Diabète : Adocia signe une alliance stratégique en Chine

Publié le 26 avril 2018
Diabète : Adocia signe une alliance stratégique en Chine

Adocia et Tonghua Dongbao Pharmaceuticals ont annoncé un partenariat stratégique selon lequel Adocia a accordé les droits exclusifs de développement et de commercialisation à Tonghua Dongbao sur la combinaison à ratio fixe d’insuline glargine et d’insuline lispro, BioChaperone® Combo, et sur l’insuline ultra-rapide BioChaperone® Lispro en Chine et dans certains autres pays.

Bone Therapeutics : nomination de Claudia D’Augusta en tant qu’Administrateur non-exécutif

Publié le 26 avril 2018
Bone Therapeutics : nomination de Claudia D'Augusta en tant qu'Administrateur non-exécutif

Bone Therapeutics, la société de thérapie cellulaire osseuse, vient d’annoncer la nomination de Claudia D’Augusta, PhD, à son Conseil d’Administration en tant qu’administrateur non-exécutif. Claudia D’Augusta est une experte en finance disposant de plus de 15 ans d’expérience en finance d’entreprise, marchés de capitaux et fusions & acquisitions.

Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Publié le 26 avril 2018
Theranexus : 1ère autorisation européenne pour son étude de phase 2 dans la maladie de Parkinson

Theranexus, société spécialisée dans le traitement des maladies du système nerveux central, vient d’annoncer dans un communiqué avoir obtenu l’autorisation de l’agence hongroise du médicament pour l’essai clinique de phase 2 de son candidat médicament THN102 dans ce pays pour les personnes souffrant de Somnolence Diurne Excessive (SDE) associée à la maladie de Parkinson.

Acticor Biotech : l’EMA confirme l’entrée en phase II de son produit ACT017 dans l’AVC

Publié le 25 avril 2018
Acticor Biotech : l'EMA confirme l'entrée en phase II de son produit ACT017 dans l'AVC

Acticor Biotech, société de biotechnologie en développement clinique spécialisée dans la phase aiguë des maladies thrombotiques, y compris l’accident vasculaire cérébral et l’embolie pulmonaire, a présenté à l’Agence Européenne des Médicaments (EMA), le plan de développement de son candidat médicament, ACT017.

Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Publié le 25 avril 2018
Christophe Durand rejoint Celgene France en tant que Président Directeur général

Celgene France, une filiale à part entière de Celgene Corporation, a annoncé la nomination de Christophe Durand au poste de Président Directeur général depuis le 12 avril 2018.

Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Publié le 25 avril 2018
Onxeo : démarrage de DRIIV, étude clinique de phase I d’AsiDNA™ dans les tumeurs solides avancées

Onxeo, société de biotechnologie spécialisée en oncologie, a annoncé avoir démarré l’étude clinique de phase I DRIIV (DNA Repair Inhibitor administered IntraVenously) avec AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réparation de l’ADN tumoral. Cette étude est destinée à évaluer la tolérance et la dose clinique optimale ainsi qu’à déterminer sa dose active au niveau tumoral, chez des patients atteints d’un cancer solide avancé.

Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Publié le 25 avril 2018
Nicox ouvre un bureau de développement aux Etats-Unis

Nicox, la société spécialisée en ophtalmologie, vient d’ouvrir un bureau de développement aux Etats-Unis, à Research Triangle Park (RTP) en Caroline du Nord. La décision de transférer son précédent bureau de développement de Fort Worth (Texas) à RTP et de renforcer sa présence aux Etats-Unis est motivée par l’avancement attendu vers des études cliniques de phase 2 de NCX 470 pour les patients atteints de glaucome et de NCX 4251 pour les patients atteints de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions