Edition du 20-01-2021

Accueil » Et aussi » Médecine » Recherche

Staphylocoque doré: une piste pour expliquer sa résistance aux antibiotiques

Publié le vendredi 2 novembre 2012

Des chercheurs de l’Institut Pasteur, du CNRS, et de la faculté de médecine de l’Université de Tsukuba au Japon, ont pour la première fois prouvé que l’activation d’un gène du staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) permettait à ce dernier d’incorporer de l’ADN exogène et de devenir résistant à la méticilline. Ils ont également identifié deux mécanismes d’activation de ce gène. Ces résultats constituent un pas important dans la compréhension des mécanismes d’acquisition des gènes de résistance aux antibiotiques par S. aureus. Ces travaux sont publiés dans la revue PLoS Pathogens le 1er novembre.

Staphylococcus aureus est une bactérie extrêmement pathogène pour l’homme. Elle est la cause de multiples infections, qui vont de la  lésion cutanée (furoncles, panaris, impétigo, etc.), à l’endocardite, la pneumonie aiguë, l’ostéomyélite ou la septicémie. Elle est très redoutée en milieu hospitalier et arrive au premier rang des germes à Gram positif responsables d’infections nosocomiales. Les souches les plus dangereuses sont celles qui sont multi-résistantes aux antibiotiques. C’est le cas du Sarm1, résistant à la méticilline (comme 60% des souches multirésistantes), répandu dans le milieu hospitalier européen et qui pose un problème de santé publique majeur.

Jusqu’à présent, les mécanismes à l’origine de l’acquisition des gènes de résistance par les bactéries du genre staphylocoque étaient inconnus. Cependant, l’équipe de Tarek Msadek, chercheur dans l’unité Biologie des bactéries pathogènes à Gram-positif, Institut Pasteur-CNRS, en collaboration avec la faculté de médecine de Tsukuba, vient de faire une importante découverte : pour la première fois, les chercheurs ont démontré que l’activation d’un gène de S. aureus, appelé sigH, permet à ce dernier de mettre en route une machinerie spécialisée et de capturer de l’ADN présent dans son environnement, et donc potentiellement d’acquérir des gènes de résistance aux antibiotiques. Les chercheurs ont également mis en évidence deux mécanismes distincts d’activation du gène sigH. Dans leur démonstration, après avoir activé expérimentalement le gène sigH, les chercheurs ont réussi sont parvenus à transformer naturellement une souche de S. aureus sensible à la méticilline en une souche résistante, analogue à celles responsables des infections nosocomiales.

L’ensemble de ces résultats suggère que l’inhibition du gène sigH serait une piste sérieuse pour lutter contre l’apparition de souches deS. aureus multirésistantes aux antibiotiques.

Notes :

1 Staphylococcus aureus résistant à la méticilline

Références :

Expression of a cryptic secondary sigma factor unveils natural competence for DNA transformation in Staphylococcus aureus, november 1, 2012.
Kazuya Morikawa1,2*, Aya J. Takemura1, Yumiko Inose1, Melody Tsai1, Le Thuy Nguyen Thi1, Toshiko Ohta1, and Tarek Msadek2,3*

1 University of Tsukuba, Division of Biomedical Science, Faculty of Medicine, Tsukuba,
Japan,
2 Institut Pasteur, Biology of Gram Positive Pathogens, Department of
Microbiology, Paris, France,
3 CNRS ERL 3526, Paris, France

Source : CNRS








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents