Edition du 26-07-2017

Syndrome de Prader-Willi : OT4B lève 300 000 € pour le lancement de sa phase III

Publié le lundi 17 juillet 2017

Syndrome de Prader-Willi : OT4B lève 300 000 € afin de préparer le lancement de sa phase IIIOT4B, la start-up toulousaine qui développe un nouveau traitement destiné à soigner les nouveau-nés atteints du syndrome de Prader-Willi, finalise la 1ère partie de sa levée de fonds pour un montant de 300 000 € grâce à la contribution de deux de ses fondateurs historiques, François Besnier et Jean-Hubert Gallouet.

Cette première augmentation de capital va permettre à la jeune entreprise innovante, fondée en janvier 2017, de financer les étapes nécessaires au lancement de la phase clinique III.

« Pour OT4B, c’est une première étape importante qui s’inscrit dans un programme en cours de levée de fonds permettant le financement d’OT4B jusqu’à l’obtention de l’AMM d’ici 2021. Dans cette perspective, OT4B va poursuivre son développement clinique et médical en France, Europe et USA et recherche des partenaires internationaux pour offrir le plus rapidement possible un traitement aux nouveau-nés», déclare François Besnier, Président d’OT4B.

Maladie génétique rare, le syndrome de Prader-Willi se caractérise par des troubles neuro-développementaux associés à de multiples déficits hormonaux. Les nourrissons présentent des difficultés à téter et grossir (anorexie) et des troubles du tonus (hypotonie). Vers l’âge de 2 à 3 ans, leur comportement alimentaire s’inverse et ils développent alors une hyperphagie et une addiction alimentaire qui les conduisent à une obésité morbide. Plus tard, ces enfants souffriront de faibles habiletés sociales et de troubles divers (du comportement, des apprentissages, psychiatriques et endocriniens). Il n’existe, à ce jour, aucun traitement pour traiter la pathologie dans son ensemble ni en modifier son évolution.

L’ocytocine, traitement du syndrome de Prader-Willi
Depuis 2006, le Professeur Maithé Tauber s’intéresse à l’ocytocine dans le syndrome de Prader-Willi. Une famille de brevets a été déposée avec les équipes du Docteur Françoise Muscatelli et du Pr Maithé Tauber en 2010 fondés sur une preuve de concept chez la souris : l’administration néonatale d’ocytocine corrige les troubles de la succion, des dysfonctionnements cérébraux et des troubles du comportement (Hum. Mol. Genet 2010, Biol. Psych. 2015). L’essai clinique de phase I/II avec l’ocytocine intra-nasale chez des nourrissons atteints du syndrome de Prader-Willi mené par l’équipe du Pr Maithé Tauber conclut que la succion/déglutition et les interactions mère-enfant sont améliorées et il identifie de possibles biomarqueurs (Pediatrics 2017).

Source : OT4B








MyPharma Editions

Les dépenses de soins de ville en hausse de +2,5% sur le 1er semestre 2017

Publié le 25 juillet 2017
Les dépenses de soins de ville en hausse de +2,5% sur le 1er semestre 2017

Dans son dernier point mensuel, l’Assurance maladie indique que les remboursements de soins du régime général progressent de +2,9% en données corrigées des jours ouvrés sur le premier semestre de 2017. De janvier à juin 2017, les dépenses de soins de ville progressent de +2,5% en données corrigées des jours ouvrés (CJO) et des variations saisonnières (CVS). L’évolution des douze derniers mois par rapport aux douze mois précédents est de +3,1% en données CJO.

Santé animale : Ceva poursuit sa croissance à deux chiffres

Publié le 25 juillet 2017

Fin juin 2017, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe Ceva Santé Animale a atteint 546 millions d’euros, soit une progression de 20% par rapport à l’année dernière, et de 6,6% à périmètre et taux de change constants.

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Publié le 25 juillet 2017
Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la parution dans Cancer Research de nouvelles données précliniques prometteuses portant sur la nouvelle génération de virus oncolytiques armés, issus de la plateforme de Transgene. La publication présente les résultats précliniques obtenus avec un vaccinia virus modifié pour exprimer le gène Fcu1, conçu pour transformer la flucytosine (5-FC), un précurseur non-cytotoxique du 5-FU, en 5-FU, une chimiothérapie couramment utilisée.

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Publié le 25 juillet 2017
Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Debiopharm a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée pour recevoir un financement de « Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator » (CARB-X) en vue d’accélérer le développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de FabI ciblant spécifiquement Neisseria gonorrhoeae.

Hybrigenics lève 6,8 M€ lors de son augmentation de capital

Publié le 25 juillet 2017
Hybrigenics lève 6,8 M€ lors de son augmentation de capital

Hybrigenics, société biopharmaceutique focalisée sur la recherche et le développement de nouveaux médicaments contre les maladies prolifératives, a annoncé hier le succès de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (« DPS »). Cette opération va lui permettre d’étendre à d’autres pays d’Europe l’étude clinique de phase 2 de l’inécalcitol dans la leucémie myéloïde aiguë (LMA) actuellement en cours aux États-Unis et en France.

Sciences de la vie : l’Institut Pasteur et Medicen Paris Region s’associent pour soutenir le développement des startups

Publié le 24 juillet 2017
Sciences de la vie : l'Institut Pasteur et Medicen Paris Region s'associent pour soutenir le développement des startups

L’Institut Pasteur et Medicen Paris Region ont organisé les 6 et 7 juillet 2017 une Université d’été consacrée à la création d’entreprise dans le domaine des sciences de la vie. Pour cette seconde édition, une trentaine d’intervenants expérimentés – créateurs d’entreprise, investisseurs et consultants – ont formé 70 futurs entrepreneurs, actuellement étudiants, doctorants, post-doctorants, chercheurs et ingénieurs.

Le Professeur Olivier Lyon-Caen rejoint la Cnamts en tant que médecin-conseil national

Publié le 24 juillet 2017
Le Professeur Olivier Lyon-Caen rejoint la Cnamts en tant que médecin-conseil national

Le Professeur Olivier Lyon-Caen a été nommé, à compter du 24 juillet 2017, médecin-conseil national de la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés auprès de Nicolas Revel, directeur général. Il succède au Professeur Luc Barret qui occupait cette fonction depuis janvier 2014.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions