Edition du 13-05-2021

Accueil » Industrie » Produits

Dompé : AMM en Europe pour Oxervate® dans le traitement de la kératite neurotrophique

Publié le lundi 17 juillet 2017

Dompé : AMM en Europe pour Oxervate® dans le traitement de la kératite neurotrophiqueDompé, la société biopharmaceutique italienne, a annoncé que la Commission européenne a accordé l’autorisation de mise sur le marché de Oxervate®, collyre en solution à base de Cenegermin, dans le traitement de la kératite neurotrophique, modérée ou sévère, chez l’adulte.

« Ceci en fait le premier traitement biologique autorisé en Europe dans cette indication spécifique. Le collyre répond aux besoins des patients touchés par cette maladie oculaire rare et extrêmement invalidante pouvant causer une perte de la vision. Il n’existait jusqu’ici aucun médicament approuvé pour le traitement de cette pathologie », indique la société dans un communiqué.

Le développement de Oxervate® est le fruit d’une dizaine d’années de recherches « Made in Italy », provenant des études de la lauréate du prix Nobel Rita Levi Montalcini, qui a découvert le facteur de croissance des cellules nerveuses (NGF). Ceci s’est concrétisé par la collaboration entre Dompé et des centres d’excellence en ophtalmologie de renommée mondiale.

“C’est notre premier médicament biologique obtenu grâce aux travaux d’une équipe chevronnée et passionnée qui a cru en ce projet dès le début, et à une collaboration constante avec une excellente communauté médicale qui a contribué au développement du produit dans ses diverses phases dans des centres nationaux et internationaux. C’est un chemin long et complexe mais aussi passionnant qui ne s’achève jamais et qui commence avec cette importante étape règlementaire. Les prochaines étapes consisteront certainement à rendre le produit disponible dans d’autres régions en dehors de l’Europe et dans d’autres indications”, a notamment déclaré Eugenio Aringhieri, PDG de Dompé Pharmaceuticals.

La Cenegermin est le nom de la substance active du médicament. Il s’agit de la version recombinante du facteur de croissance des cellules nerveuses (NGF) humain développé et préparé via un processus de production biologique exclusif à Dompé. La collyre Cenegermin est une protéine quasiment identique à celle que le corps humain produit naturellement, qui intervient dans le développement, l’entretien et la survie des cellules nerveuses. Administrée sous forme de collyre à des patients atteints de kératite neurotrophique, modérée ou sévère, cette solution a pour objectif de contribuer à rétablir les processus de guérison normaux dans l’œil et réparer les lésions cornéennes.

La Cenegermin est produit à l’Aquila, en Italie, au Centre de recherche et de production de Dompé, grâce à la technologie d’ADN recombinant, en utilisant des bactéries dans lesquelles un gène (ADN) est introduit pour leur permettre de produire elles-mêmes le facteur de croissance humain.

Le processus d’enregistrement du médicament est également en cours aux États-Unis où Dompé a entamé la soumission de la première partie de la demande d’enregistrement (Demande de licence d’agents biologiques) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) via une procédure appelée « rolling submission ». Enfin, le dialogue a commencé au Japon avec l’Agence des produits pharmaceutiques et médicaux (PMDA) afin de définir un plan de développement allant dans le même sens.

Source : Dompé








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents