Edition du 22-09-2017

Accueil » Industrie » Produits

Dompé : AMM en Europe pour Oxervate® dans le traitement de la kératite neurotrophique

Publié le lundi 17 juillet 2017

Dompé : AMM en Europe pour Oxervate® dans le traitement de la kératite neurotrophiqueDompé, la société biopharmaceutique italienne, a annoncé que la Commission européenne a accordé l’autorisation de mise sur le marché de Oxervate®, collyre en solution à base de Cenegermin, dans le traitement de la kératite neurotrophique, modérée ou sévère, chez l’adulte.

« Ceci en fait le premier traitement biologique autorisé en Europe dans cette indication spécifique. Le collyre répond aux besoins des patients touchés par cette maladie oculaire rare et extrêmement invalidante pouvant causer une perte de la vision. Il n’existait jusqu’ici aucun médicament approuvé pour le traitement de cette pathologie », indique la société dans un communiqué.

Le développement de Oxervate® est le fruit d’une dizaine d’années de recherches « Made in Italy », provenant des études de la lauréate du prix Nobel Rita Levi Montalcini, qui a découvert le facteur de croissance des cellules nerveuses (NGF). Ceci s’est concrétisé par la collaboration entre Dompé et des centres d’excellence en ophtalmologie de renommée mondiale.

“C’est notre premier médicament biologique obtenu grâce aux travaux d’une équipe chevronnée et passionnée qui a cru en ce projet dès le début, et à une collaboration constante avec une excellente communauté médicale qui a contribué au développement du produit dans ses diverses phases dans des centres nationaux et internationaux. C’est un chemin long et complexe mais aussi passionnant qui ne s’achève jamais et qui commence avec cette importante étape règlementaire. Les prochaines étapes consisteront certainement à rendre le produit disponible dans d’autres régions en dehors de l’Europe et dans d’autres indications”, a notamment déclaré Eugenio Aringhieri, PDG de Dompé Pharmaceuticals.

La Cenegermin est le nom de la substance active du médicament. Il s’agit de la version recombinante du facteur de croissance des cellules nerveuses (NGF) humain développé et préparé via un processus de production biologique exclusif à Dompé. La collyre Cenegermin est une protéine quasiment identique à celle que le corps humain produit naturellement, qui intervient dans le développement, l’entretien et la survie des cellules nerveuses. Administrée sous forme de collyre à des patients atteints de kératite neurotrophique, modérée ou sévère, cette solution a pour objectif de contribuer à rétablir les processus de guérison normaux dans l’œil et réparer les lésions cornéennes.

La Cenegermin est produit à l’Aquila, en Italie, au Centre de recherche et de production de Dompé, grâce à la technologie d’ADN recombinant, en utilisant des bactéries dans lesquelles un gène (ADN) est introduit pour leur permettre de produire elles-mêmes le facteur de croissance humain.

Le processus d’enregistrement du médicament est également en cours aux États-Unis où Dompé a entamé la soumission de la première partie de la demande d’enregistrement (Demande de licence d’agents biologiques) auprès de la Food and Drug Administration (FDA) via une procédure appelée « rolling submission ». Enfin, le dialogue a commencé au Japon avec l’Agence des produits pharmaceutiques et médicaux (PMDA) afin de définir un plan de développement allant dans le même sens.

Source : Dompé








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions