Edition du 09-12-2022

Synthelis finalise une première levée de fonds de 610 000 euros

Publié le jeudi 23 janvier 2014

Synthelis, société basée à Grenoble et spécialisée dans la production et la caractérisation de cibles thérapeutiques et d’antigènes, vient de finaliser une première levée de fonds de 610 000 euros qui vise à accélérer le développement des services de production à façon de protéines membranaires destinés aux services R&D de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies.

Ce premier tour de table, réalisé auprès d’un groupe d’investisseurs comprenant Rhône-Alpes Création, Alpes Développement Durable Investissement (A2D-Invest), Sud Rhône-Alpes Capital, Viaduc et le Réseau des business angels de Savoie et Grenoble, permettra également à la société de consolider et d’élargir ses services de caractérisation fonctionnelle et structurale.

« Cette levée de fonds est un important tremplin pour Synthelis. Elle va nous permettre de renforcer notre équipe scientifique et d’investir dans de nouveaux équipements indispensables pour optimiser la production et améliorer notre service », explique Bruno Tillier, PDG de Synthelis. « Synthelis a désormais les moyens d’accélérer son développement commercial, en France et à l’international. »

Créée en 2011 par Bruno Tillier, à partir des travaux du Pr. Jean-Luc Lenormand au sein du laboratoire TIMC-TheReX de l’Université Joseph Fourier de Grenoble, Synthelis développe et exploite une technologie innovante brevetée pour la production acellulaire de protéines membranaires en présence de liposomes. Cette technologie, qui assure la préservation de la structure et des propriétés naturelles de ces molécules ainsi que leur « transportabilité », lève un verrou technologique majeur en bio-production où les protéines membranaires étaient jusqu’à présent difficiles à produire en quantité suffisante et de manière fidèle à leurs homologues naturelles.

Les protéines membranaires constituent plus de 60 pour cent des cibles thérapeutiques actuelles. Ces protéines (qualifiées de membranaires car enchâssées dans la membrane qui délimite l’intérieur et l’extérieur de toute cellule) jouent un rôle clé dans le bon fonctionnement de la cellule et donc de l’organisme dans sa globalité. Des anomalies au niveau de ces protéines membranaires sont ainsi impliquées dans de nombreuses pathologies telles que les cancers, les maladies neuro-dégénératives, les maladies métaboliques, génétiques, immunitaires ou encore inflammatoires. En 2012, le marché des services R&D pour l’industrie pharmaceutique dans lequel opère actuellement Synthelis représentait 20 milliards d’euros, avec une croissance annuelle de 13 pour cent (source : Equity Research).

« Nous sommes heureux de participer au projet de développement de cette jeune société très prometteuse. Nous sommes ici dans un cas assez classique de start-up créée sur la base d’une technologie issue de laboratoire universitaire, qui a besoin d’être accompagnée financièrement pour s’imposer comme un des leaders dans son domaine d’activité. C’est le rôle des fonds régionaux tels que Rhône Alpes Création et des business angels d’aider des entreprises innovantes comme Synthelis », ajoute Gwenaël Hamon, chargé d’affaires senior chez Rhône Alpes Création.

En deux ans, Synthelis a produit plus de 50 protéines membranaires dans le cadre de plus de 20 projets auprès d’établissements pharmaceutiques de renommée internationale. Le taux de succès d’expression des protéines sur l’ensemble des travaux réalisés à ce jour par Synthelis atteint plus de 90 pour cent.

Au-delà de l’atteinte des premiers objectifs commerciaux, de nouveaux investissements sont prévus afin d’industrialiser le procédé acellulaire de Synthelis, et renforcer son leadership sur ce marché. Ces financements permettront d’ouvrir le marché des services CMO qui viendront compléter et assurer une continuité avec l’offre CRO actuelle.

Source : Synthelis








MyPharma Editions

Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

Publié le 9 décembre 2022
Le Campus Biotech Digital noue un partenariat avec Oteci pour développer les modules de formation de la plateforme immerscio.bio

La filière de bioproduction française, regroupée au sein du Campus Biotech Digital, consortium industriel de premier plan mené par bioMérieux, Sanofi et Servier, noue un partenariat avec Oteci (Organisation de la Transmission d’Expériences et de Compétences Intergénérationnelle), association d’experts seniors bénévoles. Ces derniers sont ainsi mobilisés afin de construire les modules de formation 100% digitaux de la plateforme immerscio.bio répondant aux critères de qualité et de conformité requis par l’industrie des biotechnologies.

PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l’ESMO-IO 2022

Publié le 9 décembre 2022
PDC*line Pharma : 1ers résultats immunologiques de son essai de phase I/II avec PDC*lung01 présentés à l'ESMO-IO 2022

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses, puissantes et facilement industrialisables, a annoncé les premiers résultats immunologiques de l’essai clinique de phase I/II PDC-LUNG-101 (NCT03970746) avec PDC*lung01, son candidat vaccin thérapeutique contre le cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC).

Création d’une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Publié le 8 décembre 2022
Création d'une Graduate School dédiée aux maladies infectieuses émergentes

Le projet « Maladies Infectieuses Émergentes 1H-EID », porté par Université Paris Cité, avec l’Institut Pasteur, l’École nationale vétérinaire d’Alfort, et Sorbonne Université, est lauréat de la deuxième vague de l’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et Métiers d’Avenir » (AMI-CMA). Ce soutien de près de 5,9 M € pour 5 ans permettra de créer une Graduate School (École Universitaire de Recherche, EUR) offrant une formation multidisciplinaire d’excellence, basée sur la recherche, dans le domaine des maladies infectieuses émergentes.

Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Publié le 8 décembre 2022
Domain Therapeutics renforce son comité scientifique avec la nomination de deux spécialistes de l’immuno-oncologie

Domain Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments innovants ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPG) appliqués à l’immuno-oncologie, a annoncé aujourd’hui la nomination des Prof Antoine Italiano et Prof John Stagg à son comité scientifique.

COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

Publié le 7 décembre 2022
COVID-19 : SpikImm reçoit un financement de 15 millions d’euros attribué par France 2030

SpikImm, entreprise de biotechnologie créée en 2021 par Truffle Capital en collaboration avec l’Institut Pasteur, se voit attribuer une participation du programme France 2030 à hauteur de 15 millions d’euros sur son projet « PROPHYMAB » soutenu dans le cadre de la Stratégie d’Accélération « Maladies Infectieuses Emergentes et Menaces NRBC ».

OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

Publié le 7 décembre 2022
OmniSpirant et EVerZom annoncent le lancement du projet INSPIRE pour développer une thérapie génique inédite dans le cancer du poumon

OmniSpirant, société biopharmaceutique irlandaise spécialisée dans le développement de thérapies géniques régénératives inhalées first-in-class, et EVerZom, société biopharmaceutique spécialisée dans la bioproduction de vésicules extracellulaires (ou exosomes), ont annoncé avoir obtenu un financement de 12,8 millions d’Euros dans le cadre du programme de recherche et d’innovation Horizon Europe pour faire progresser le développement d’une thérapie génique régénératrice comme nouveau traitement dans le cancer du poumon.

Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Publié le 7 décembre 2022
Apmonia Therapeutics annonce le lancement du programme THROMBOTAX avec le soutien de l’ANR

Apmonia Therapeutics, société de biotechnologie développant de nouvelles stratégies thérapeutiques basées sur des approches peptidiques avec des applications thérapeutiques notamment dans le domaine de l’oncologie, a annoncé le lancement d’un programme de recherche et développement soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents