Edition du 07-07-2022

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solides

Publié le jeudi 28 octobre 2021

Takeda acquiert GammaDelta Therapeutics afin d’accélérer le développement de thérapies allogéniques à cellule T γδ contre les tumeurs solidesTakeda a annoncé son intention d’exercer son option d’achat de GammaDelta Therapeutics, une société axée sur l’exploitation des propriétés exceptionnelles que présentent les cellules T gamma delta (γδ) pour l’immunothérapie. Grâce à cette acquisition, Takeda disposera des plateformes de thérapie cellulaire T gamma-delta (γδ) à variable allogénique delta 1 (Vδ1) de GammaDelta qui incluent des plateformes dérivées du sang et des tissus en plus de programmes de thérapie cellulaire à un stade précoce.

« Nous nous consacrons au développement de thérapies cellulaires qui ont un impact sur de vastes segments de patients, en nous concentrant sur des thérapies cellulaires allogéniques prêtes à l’emploi, facilement accessibles et potentiellement capables de traiter les tumeurs solides. Collaborer avec des innovateurs scientifiques dotés de plateformes technologiques exceptionnelles et possédant une expertise approfondie de la question, comme l’équipe de GammaDelta, permet à Takeda d’identifier et d’accélérer les approches les plus prometteuses susceptibles d’être transformées en produits qui auront un impact sur la vie des patients atteints d’un cancer », déclare le Dr Christopher Arendt, directeur de l’Unité thérapie cellulaire et domaine thérapeutique oncologique de Takeda. « Les thérapies à base de cellules T gamma-delta représentent une méthode différenciée pour cibler à la fois les tumeurs solides et les hémopathies malignes, et nous sommes impatients d’intégrer les plateformes de thérapie cellulaire de GammaDelta à nos efforts de R&D en immuno-oncologie. »

Takeda a exercé son option d’achat de GammaDelta contre un paiement initial prénégocié et de futurs paiements d’étape potentiels. L’acquisition fait suite à un partenariat pluriannuel entre Takeda et GammaDelta Therapeutics conclu en 2017 pour développer les nouvelles plateformes de thérapie cellulaire T γδ de GammaDelta, dans le cadre duquel Takeda a reçu une participation dans GammaDelta et le droit exclusif de racheter l’entité. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre de l’exercice 2022 de Takeda. La finalisation de l’opération est subordonnée aux conclusions de l’examen en vertu des lois antitrust américaines, notamment le Hart-Scott-Rodino (HSR) Antitrust Improvements Act de 1976.

« L’exercice par Takeda de son option d’achat est l’aboutissement de plusieurs années d’un partenariat collaboratif fructueux et marque la reconnaissance des progrès prometteurs de GammaDelta Therapeutics dans le développement de nouvelles plateformes technologiques de traitement des tumeurs solides et des hémopathies malignes », déclare le Dr Paolo Paoletti, PDG de GammaDelta. « Grâce à notre travail commun, nous avons fait de grandes avancées dans le développement de nos plateformes exclusives de thérapie cellulaire T γδ, qui ont conduit au développement d’un portefeuille de thérapies cellulaires innovantes et permis de faire passer notre premier programme à la phase 1 du développement clinique. Cette acquisition, qui s’appuie sur l’énorme travail de notre équipe, prépare le développement rapide d’un portefeuille de thérapies cellulaires allogéniques innovantes et axées sur l’amélioration des résultats pour les patients atteints d’un cancer. »

Tim Haines, président et associé directeur d’Abingworth, l’investisseur fondateur de GammaDelta, ajoute: « Nous sommes ravis d’avoir pris part à la création de GammaDelta et d’avoir travaillé en étroite collaboration avec l’équipe de direction de cet excellent partenaire de Takeda pour faire avancer cette entité scientifique universitaire britannique de rang mondial vers la prochaine étape de son développement. »

Takeda s’efforce d’augmenter l’impact de l’immunothérapie dans le traitement du cancer en concentrant ses efforts sur des mécanismes qui tirent parti de l’immunité innée. Le premier mécanisme de défense de l’organisme contre la maladie sont les réponses immunitaires innées, qui impliquent le déploiement d’un vaste arsenal de mécanismes et de types de cellules, notamment les cellules T γδ et les cellules tueuses naturelles (NK, pour natural killer), qui peuvent contribuer à contrer la capacité du cancer à échapper à la reconnaissance immunitaire. Les plateformes de thérapie cellulaire de GammaDelta incluent des technologies conçues pour générer des immunothérapies allogéniques dérivées du sang et des tissus basées sur des cellules T γδ pour le traitement des hémopathies malignes et des tumeurs solides. Les deux plateformes ont permis la création d’un portefeuille de thérapies cellulaires allogéniques sélectives non modifiées et génétiquement modifiées hautement actives au stade préclinique contre les tumeurs solides et les hémopathies malignes.

Source et visuel :  Takeda

 








MyPharma Editions

Thierry Hulot élu Président du Leem

Publié le 6 juillet 2022
Thierry Hulot élu Président du Leem

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a élu, mardi 5 juillet 2022, Thierry Hulot (Président Directeur Général de Merck en France) à la présidence du Leem, pour un mandat de deux ans.

Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l’hyperactivité vésicale

Publié le 6 juillet 2022
Urovant Sciences et Pierre Fabre : contrat de licence exclusif dans le traitement de l'hyperactivité vésicale

Urovant Sciences, une filiale en propriété exclusive de Sumitovant Biopharma, et Pierre Fabre Médicament ont annoncé la conclusion d’un contrat de licence exclusif permettant à Pierre Fabre d’enregistrer et de commercialiser le vibégron pour le traitement de l’hyperactivité vésicale dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni et en Suisse, et dans certains territoires optionnels, qui comprennent notamment les pays francophones d’Afrique subsaharienne, la Turquie et certains pays d’Europe de l’Est.

Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Publié le 5 juillet 2022
Compléments alimentaires : Mayoly Spindler annonce l’acquisition de Pharm Nature

Les laboratoires Mayoly Spindler viennent d’annoncer la signature du contrat d’acquisition du groupe Pharm Nature, entreprise bretonne spécialisée dans la conception et la commercialisation de compléments alimentaires haut de gamme à base de plantes et d’ingrédients naturels. À travers cette opération, Mayoly Spindler poursuit son développement dans le secteur des compléments alimentaires avec l’ambition de devenir un des leaders du marché européen.

Juvisé Pharmaceuticals réalise avec succès un refinancement de 400M€ suite à l’acquisition des droits mondiaux de Pylera®

Publié le 5 juillet 2022

Le laboratoire pharmaceutique français, Juvisé Pharmaceuticals, est récemment parvenu à un accord avec AbbVie pour l’acquisition des droits commerciaux mondiaux de Pylera®, une trithérapie indiquée dans l’éradication d’Helicobacter pylori, responsable d’infections gastro-intestinales. Les détails de cette transaction restent non divulgués.

Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l’adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Publié le 5 juillet 2022
Poxel : publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans l'adrénoleucodystrophie liée au chromosome X

Poxel, société biopharmaceutique au stade clinique développant des traitements innovants pour les maladies chroniques graves à physiopathologie métabolique, dont la stéatohépatite non alcoolique (NASH) et les maladies métaboliques rares, a annoncé aujourd’hui la publication de deux articles précliniques portant sur le PXL065 et le PXL770 dans le traitement de l’adrénoleucodystrophie (ALD) liée au chromosome X.

Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

Publié le 4 juillet 2022
Oncologie : l’Institut Curie et Janssen signent un accord-cadre stratégique pour accélérer l’innovation

L’Institut Curie, premier centre français de lutte contre le cancer, associant un centre menant une recherche interdisciplinaire tant fondamentale qu’appliquée en cancérologie et un ensemble hospitalier de pointe, a annoné la signature d’un accord-cadre stratégique pour une durée de 5 ans avec Janssen-Cilag, une des sociétés pharmaceutiques du groupe Johnson & Johnson.

Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Publié le 4 juillet 2022
Sanofi Global Health lance la marque Impact® à but non lucratif pour 30 médicaments destinés aux pays à faible revenu

Sanofi Global Health a annoncé le lancement d’Impact®, une nouvelle marque de médicaments de référence produits par Sanofi qui seront distribués sans aucun profit aux populations à risque des pays les plus pauvres de la planète. La marque Impact® qui englobe, entre autres, l’insuline, le glibenclamide et l’oxaliplatine, permettra d’assurer la distribution de 30 médicaments de Sanofi dans 40 pays à faible revenu.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents