Edition du 18-02-2019

Accueil » Cancer

Genkyotex : un partenaire universitaire obtient une subvention de Cancer Research UK pour poursuivre ses recherches sur les NOX

Publié le mardi 12 février 2019

Genkyotex : un partenaire universitaire obtient une subvention de Cancer Research UK pour poursuivre ses recherches sur les NOXGenkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé que le Professeur Gareth Thomas de l’Université de Southampton au Royaume-Uni a obtenu une subvention dans le cadre du dispositif de financement pour la découverte de médicaments bio-thérapeutiques accordée par Cancer Research UK (CRUK), un organisme leader de la recherche et la sensibilisation sur le cancer basé au Royaume-Uni, pour mener un programme de recherche axé sur le rôle de l’inhibition des NOX en oncologie.

La subvention de 260 mille livres sterling servira à financer un programme de recherche intitulé « Les combinaisons thérapeutiques dans l’immunothérapie du cancer du sein : cibler les fibroblastes associés au cancer pour améliorer la vaccination thérapeutique ». Il s’agit de la deuxième subvention accordée par CRUK au professeur Thomas pour l’évaluation des inhibiteurs de NOX en oncologie.

« Nous félicitons le Professeur Thomas et son équipe pour ce succès majeur, qui valide leurs travaux initiaux sur l’élucidation du rôle des enzymes NOX comme facteur important de la résistance à l’immunothérapie, » déclare le Dr. Philippe Wiesel, Vice-président exécutif et Directeur médical de Genkyotex. « Cette nouvelle subvention financera des travaux de recherche supplémentaires visant à orienter les stratégies potentielles de développement en oncologie de notre candidat clinique de phase 2, le GKT831. »

Le microenvironnement tumoral fibrotique protège efficacement les cellules cancéreuses contre l’infiltration des lymphocytes T cytotoxiques générés par les immunothérapies. Les précédents travaux du Professeur Thomas avaient montré que le GKT831 désactive efficacement les fibroblastes associés au cancer (CAF), la principale source cellulaire de la matrice extracellulaire qui constitue le microenvironnement tumoral fibrotique. Ces données suggèrent qu’un traitement adjuvant avec le GKT831 pourrait potentiellement rétablir une réponse à plusieurs types d’immunothérapie, dont la vaccination et les inhibiteurs des points de contrôle1,2.

« Nous restons convaincus que le GKT831 recèle un vaste potentiel comme traitement adjuvant efficace dans diverses indications oncologiques, dont le cancer du sein », explique le Professeur Thomas, « nous sommes impatients de lancer ce programme de recherche dans le cancer du sein, et sommes reconnaissants pour le soutien supplémentaire apporté par CRUK. »

L’activité anti-inflammatoire et anti-fibrotique puissante du GKT831 a été démontrée dans de multiples modèles précliniques de pathologies fibrotiques. Ce composé est en cours d’évaluation dans la fibrose hépatique, avec des études de Phase 2 menées chez des patients souffrant de cholangite biliaire primitive (PBC), et dans la fibrose rénale, avec une étude de Phase 2 initiée par des investigateurs et entièrement financée par la Fondation de la Recherche sur le Diabète Juvénile (JDRF) australienne, menée chez des patients souffrant de néphropathie diabétique (DKD). Une troisième étude de Phase 2, sur la fibrose pulmonaire, initiée par des investigateurs et entièrement financée par le U.S. National Institutes of Health (NIH), devrait débuter chez des patients souffrant de fibrose pulmonaire idiopathique au cours du premier semestre 2019.

En novembre 2018, Genkyotex a annoncé que lors de l’analyse intermédiaires, son étude de Phase 2 en cours sur la CBP avait atteint les critères d’efficacité principal et secondaires. À ce jour, tous les patients ont achevé au moins 18 semaines de traitement et plus de 80% d’entre eux ont terminé la période complète de 24 semaines de traitement. Aucune interruption de traitement ni aucun abandon prématuré de l’étude dus au prurit (démangeaisons) n’ont été enregistrés à date. Ces résultats apportent une preuve de concept clinique claire pour le GKT831 et justifient la poursuite de son évaluation clinique dans de multiples indications, y compris les cancers. Les résultats finaux de l’étude de phase 2 dans la PBC sont attendus au printemps 2019, comme prévu.

Références :

1.    Hanley CJ et al. Targeting the Myofibroblastic Cancer-Associated Fibroblast Phenotype Through Inhibition of NOX4.J Natl Cancer Inst. 2018 Jan 1;110(1). doi: 10.1093/jnci/djx121.2.

2.    Sampson Net al. Inhibition of Nox4-dependent ROS signaling attenuates prostate fibroblast activation and abrogates stromal-mediated protumorigenic interactions. Int J Cancer. 2018 Jul 15;143(2):383-395. doi: 10.1002/ijc.31316.

Source  : Genkyotex








MyPharma Editions

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions