Edition du 09-08-2022

Thabor Therapeutics obtient 2 millions d’euros d’aides de Bpifrance dans le cadre du Plan Deeptech

Publié le jeudi 7 juillet 2022

Thabor Therapeutics obtient 2 millions d’euros d’aides de Bpifrance dans le cadre du Plan DeeptechThabor Therapeutics, société développant une approche thérapeutique innovante pour les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques des muqueuses, a annoncé avoir obtenu 2 millions d’euros d’aides de la part de Bpifrance, dans le cadre du Plan Deeptech. C’est la direction régionale Bpifrance de Rennes, où est localisée l’activité de recherche et de développement de Thabor Therapeutics, qui a suivi et soutenu le projet.

Ces fonds permettront à Thabor d’accélérer ses programmes de R&D et de consolider les premiers résultats très encourageants obtenus depuis la création de la société en juin 2021, en vue du développement industriel de ses anticorps monoclonaux et d’une demande d’IND (Investigational New Drug).

L’appui de Bpifrance est une étape de plus vers la levée de fonds de Série A prévue par Thabor à l’horizon Q4 2022. La société prévoit également, grâce à ces fonds, l’embauche de collaborateurs pour venir renforcer son équipe, notamment sur le site de Rennes.

« Nous sommes très heureux d’avoir obtenu cette aide. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour notre société, qui vient valider le potentiel disruptif de la science qui sous-tend notre approche thérapeutique », déclare Jérémie Mariau, directeur général de Thabor Therapeutics. « Nos recherches visent à apporter aux patients une meilleure rémission à long terme tout en diminuant le risque d’effets secondaires indésirables. Il s’agit d’une innovation majeure dans le traitement de ces maladies inflammatoires chroniques invalidantes qui pourrait apporter aux patients une solution pérenne là où les traitements actuels, notamment les biothérapies immunosuppressives, sont défaillants. »

L’aide au développement Deeptech de Bpifrance finance les dépenses liées aux phases de recherche et développement d’un projet d’innovation de rupture avant son lancement industriel et commercial. Le programme de Thabor Therapeutics s’inscrit dans cette démarche. Lancé en 2019, le plan Deeptech est doté de 2,5 milliards d’euros sur cinq ans et vise la création de 500 start-ups chaque année.

L’excellence scientifique et le potentiel thérapeutique du projet présenté par Thabor Therapeutics ont été déterminants dans l’obtention de cette aide, tout comme sa stratégie en matière de propriété intellectuelle et l’expertise de son équipe de management. L’impact positif sur la santé publique que pourrait offrir un traitement pour des maladies aussi répandues a également pesé dans cette décision.

Une nouvelle cible pour garantir la protection des épithéliums dans les maladies inflammatoires chroniques des muqueuses

Thabor Therapeutics se fonde sur les travaux de recherche menés depuis plus de dix ans par Eric Chevet, PhD, directeur de recherche au sein de l’unité Inserm 1242 à Rennes, et Eric Ogier-Denis, PhD, directeur de recherche « Stress cellulaire et maladies inflammatoires de l’intestin » à l’Inserm, en lien étroit avec le Pr Xavier Treton, MD-PhD, gastro-entérologue à l’AP-HP. Leurs travaux ont permis l’identification d’une nouvelle cible, nommée AGR2, maintenant l’homéostasie du réticulum endoplasmique chez les sujets sains. Cette cible est sécrétée et devient délétère dans des situations pathologiques entraînant des effets pro-inflammatoires, pro-fibrotiques ainsi qu’une déstructuration de l’épithélium. L’inhibition de cette cible quand elle est sécrétée pourrait transformer en profondeur le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin et d’autres maladies inflammatoires des muqueuses.

Les maladies inflammatoires de l’intestin, dont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, touchent plus de 7 millions de personnes dans le monde, avec la majorité des cas situés en Europe et aux Etats-Unis.

Source et visuel : Thabor Therapeutics








MyPharma Editions

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Publié le 9 août 2022
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer lancent une étude de Phase 3 pour leur candidat vaccin

Pfizer et Valneva viennent d’annoncer l’initiation d’une étude clinique de Phase 3 intitulé « Vaccine Against Lyme for Outdoor Recreationists (VALOR) » (NCT05477524), pour évaluer l’efficacité, l’innocuité et l’immunogénicité de leur candidat vaccin expérimental contre la maladie de Lyme, VLA15.

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents