Edition du 08-03-2021

Theradiag : une nouvelle étude réaffirme le rôle prédictif du théranostic dans les MICI

Publié le jeudi 18 juin 2015

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé qu’une étude (1) scientifique publiée dans la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics (AP&T) met en avant le rôle prédictif du monitoring des biothérapies dans le management thérapeutique des patients en rémission dans les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI).

L’étude menée par les équipes du Professeur Shomron Ben-Horin du Sheba Medical Center en Israël et du Professeur Xavier Roblin du CHU de Saint-Etienne montre qu’un niveau indétectable d’anti-TNF circulant à l’arrêt du traitement chez les patients atteints de MICI et en rémission profonde prolongée est associé à un faible risque de rechute dans les 12 mois suivants l’interruption du traitement. Pour ces patients, l’arrêt des traitements anti-TNF peut donc être envisagé à moindre risque. Le niveau de médicament circulant dans le sang a été mesuré par des tests théranostics de monitoring des biothérapies (2).

A contrario, pour les patients en rémission profonde prolongée présentant un taux élevé d’anti-TNF circulant et interrompant leur traitement, le nombre de rechute est important. La rechute implique un retour des symptômes de la maladie et, le cas échéant, la reprise du traitement anti-TNF, le passage à un autre traitement, et/ou le recours à la chirurgie.

Le monitoring des biothérapies, associé à la mesure des biomarqueurs (CRP et calprotectine (3)) et à l’examen clinique, constitue donc un modèle prédictif de la rémission longue durée et de la rechute après arrêt du traitement anti-TNF dans les MICI.

« Les résultats de cette étude soulignent une nouvelle fois la nécessité d’adapter les traitements aux besoins spécifiques de chaque patient. Cette approche individualisée de la médecine est aujourd’hui actée dans le cancer, et s’impose de jour en jour comme une évidence dans le traitement des maladies auto-immunes. L’utilisation en routine des tests de monitoring des biothérapies permet, d’une part, de mieux traiter les patients atteints de MICI, en identifiant les patients qui peuvent interrompre leur traitement ou au contraire risquent une rechute. Il participe, d’autre part, à l’effort de réduction des dépenses de santé. Le coût des traitements anti-TNF se chiffre en dizaines de milliers d’euros par an et par patient ; à ce coût viennent s’ajouter les éventuels frais d’hospitalisation, d’intervention chirurgicale, d’interruption du travail. Il est donc essentiel d’utiliser en routine tous les outils biologiques à notre disposition afin de mieux manager le traitement des patients atteints de maladies auto-immunes » commente Gérard Tobelem, Président de Theradiag.

L’étude est disponible ici : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/apt.13268/epdf

1 S. Ben Horin et al. Undetectable anti-TNF drug levels in patients with long term remission predict successful drug withdrawal, AP&T, 2015.
2 Les taux d’anti-TNF circulant ont été mesurés via les tests LISA TRACKER et les tests in-house ELISA anti-lambda du Sheba Medical Center. La bonne comparabilité entre les deux tests a été validée par les investigateurs.
3 La Protéine C Réactive (en anglais C Reactive Proteine, CRP) et la calprotectine sont des marqueurs de l’inflammation.

Source : Theradiag








MyPharma Editions

Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Publié le 8 mars 2021
Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Excelya, organisme européen indépendant de recherche sous contrat, vient d’annoncer la nomination de Nathalie Doize au poste de directrice des opérations et de Rudolph Rosenberg au poste de directeur administratif et financier d’Excelya.

COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Publié le 8 mars 2021
COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Novartis a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec CureVac pour la production de l’ARN messager et des « produits de matières premières » pour le vaccin CVnCoV, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les préparatifs pour le démarrage de la production, le transfert de technologie et les produits test sont déjà en cours. Après l’accord final, Novartis prévoit de démarrer la production au deuxième trimestre 2021. Les premières livraisons sont attendues pour l’été 2021.

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents