Edition du 21-03-2019

Theradiag : une nouvelle étude réaffirme le rôle prédictif du théranostic dans les MICI

Publié le jeudi 18 juin 2015

Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a annoncé qu’une étude (1) scientifique publiée dans la revue Alimentary Pharmacology and Therapeutics (AP&T) met en avant le rôle prédictif du monitoring des biothérapies dans le management thérapeutique des patients en rémission dans les Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI).

L’étude menée par les équipes du Professeur Shomron Ben-Horin du Sheba Medical Center en Israël et du Professeur Xavier Roblin du CHU de Saint-Etienne montre qu’un niveau indétectable d’anti-TNF circulant à l’arrêt du traitement chez les patients atteints de MICI et en rémission profonde prolongée est associé à un faible risque de rechute dans les 12 mois suivants l’interruption du traitement. Pour ces patients, l’arrêt des traitements anti-TNF peut donc être envisagé à moindre risque. Le niveau de médicament circulant dans le sang a été mesuré par des tests théranostics de monitoring des biothérapies (2).

A contrario, pour les patients en rémission profonde prolongée présentant un taux élevé d’anti-TNF circulant et interrompant leur traitement, le nombre de rechute est important. La rechute implique un retour des symptômes de la maladie et, le cas échéant, la reprise du traitement anti-TNF, le passage à un autre traitement, et/ou le recours à la chirurgie.

Le monitoring des biothérapies, associé à la mesure des biomarqueurs (CRP et calprotectine (3)) et à l’examen clinique, constitue donc un modèle prédictif de la rémission longue durée et de la rechute après arrêt du traitement anti-TNF dans les MICI.

« Les résultats de cette étude soulignent une nouvelle fois la nécessité d’adapter les traitements aux besoins spécifiques de chaque patient. Cette approche individualisée de la médecine est aujourd’hui actée dans le cancer, et s’impose de jour en jour comme une évidence dans le traitement des maladies auto-immunes. L’utilisation en routine des tests de monitoring des biothérapies permet, d’une part, de mieux traiter les patients atteints de MICI, en identifiant les patients qui peuvent interrompre leur traitement ou au contraire risquent une rechute. Il participe, d’autre part, à l’effort de réduction des dépenses de santé. Le coût des traitements anti-TNF se chiffre en dizaines de milliers d’euros par an et par patient ; à ce coût viennent s’ajouter les éventuels frais d’hospitalisation, d’intervention chirurgicale, d’interruption du travail. Il est donc essentiel d’utiliser en routine tous les outils biologiques à notre disposition afin de mieux manager le traitement des patients atteints de maladies auto-immunes » commente Gérard Tobelem, Président de Theradiag.

L’étude est disponible ici : http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/apt.13268/epdf

1 S. Ben Horin et al. Undetectable anti-TNF drug levels in patients with long term remission predict successful drug withdrawal, AP&T, 2015.
2 Les taux d’anti-TNF circulant ont été mesurés via les tests LISA TRACKER et les tests in-house ELISA anti-lambda du Sheba Medical Center. La bonne comparabilité entre les deux tests a été validée par les investigateurs.
3 La Protéine C Réactive (en anglais C Reactive Proteine, CRP) et la calprotectine sont des marqueurs de l’inflammation.

Source : Theradiag








MyPharma Editions

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics

Publié le 21 mars 2019
Pfizer obtient une option exclusive pour acquérir Vivet Therapeutics

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie dédiée au développement de thérapies géniques pour des maladies héréditaires du foie, et Pfizer ont annoncé aujourd’hui que le groupe américain a acquis 15% des parts du capital de Vivet ainsi qu’une une option exclusive d’acquisition du capital restant. Pfizer et Vivet collaboreront au développement du produit VTX-801, propriété de Vivet, contre la maladie de Wilson.

Immuno-oncologie : l’Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariat

Publié le 21 mars 2019
Immuno-oncologie : l'Institut Curie et Pierre Fabre renforcent leur partenariat

Fort du succès de leur premier accord signé en 2017, l’Institut Curie et l’IRPF (Institut de Recherche Pierre Fabre) reconduisent leur partenariat pour identifier de nouvelles stratégies thérapeutiques en immuno-oncologie. Les 2 partenaires se donnent pour objectif d’explorer de nouvelles cibles moléculaires susceptibles de moduler l’immunité impliquée dans le contrôle du développement des cancers en utilisant des modèles développés par l’Institut Curie en collaboration avec l’IRPF basés sur des cellules tumorales humaines.

Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantes

Publié le 20 mars 2019
Maladies rares du vieillissement : Progelife lève 400 000 € pour développer ses molécules thérapeutiques innovantes

La société Progelife a annoncé le 8 mars qu’elle venait de lever 400 000 € auprès d’un pool d’investisseurs indépendants avant sa prochaine opération de financement prévue fin 2019. Elle ambitionne ainsi d’atteindre de nouvelles preuves de concept in vivo et in vitro sur deux familles de molécules à visée thérapeutique et de poursuivre ainsi le développement de ses deux futurs médicaments :

Leem : Catherine Rives (UCB) et Martin Dubuc (Biogen) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 mars 2019
Leem : Catherine Rives (UCB) et Martin Dubuc (Biogen) entrent au Conseil d’administration

Le Leem vient d’annoncer que son Conseil d’administration a procédé, le 19 mars 2019, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Catherine Rives, Directrice générale d’UCB France, et Martin Dubuc, Président Directeur Général de Biogen France.

Transgene obtient une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d’euros

Publié le 20 mars 2019
Transgene obtient une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d'euros

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies à base de virus contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé l’obtention d’une ligne de crédit renouvelable de 20 millions d’euros par la banque française Natixis.

Baxter et bioMérieux collaborent pour développer des biomarqueurs dans l’insuffisance rénale aiguë

Publié le 19 mars 2019
Baxter et bioMérieux collaborent pour développer des biomarqueurs dans l’insuffisance rénale aiguë

Baxter et bioMérieux ont annoncé un accord de collaboration pour le développement de futurs biomarqueurs permettant d’identifier rapidement l’insuffisance rénale aiguë (IRA) et de donner des informations pour le traitement. Cette annonce a été rendue publique cette semaine lors du Symposium international sur les soins intensifs et la médecine d’urgence (ISICEM).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions