Edition du 04-12-2021

Thérapies cellulaires: le LFB investit pour développer le premier plateau industriel français

Publié le jeudi 1 mars 2012

Le groupe LFB a annoncé jeudi son investissement dans un projet majeur de production de médicaments de thérapies cellulaires dans le cadre d’un accord avec deux entreprises de biotechnologie et sept établissements publics hospitaliers. Le projet « C4C » dédié à la fabrication industrielle de produits de thérapies cellulaires est soutenu par OSEO dans le cadre des Investissements d’Avenir.

Coordonné par CELLforCURE, une filiale du LFB, ce projet concrétise l’ambition d’une filière industrielle française de thérapie cellulaire dont il constituera un des maillons clés. Le projet « C4C », a pour objectif de développer le premier plateau technique français d’industrialisation des thérapies cellulaires dédié à la fabrication de produits de thérapie cellulaire, autologues et allogéniques, en grand nombre, dans un cadre réglementaire de médicaments de thérapie innovante.

Devenir un des acteurs industriels des thérapies innovantes
Le marché mondial de la thérapie cellulaire est aujourd’hui en pleine émergence. Hors greffe allogénique de sang de cordon et de moelle osseuse, le marché mondial des produits de thérapie cellulaire est aujourd’hui estimé à 300 millions de dollars, mais ses perspectives de croissance sont importantes. Avec un taux de progression annuel entre 20 et 40 %, ce marché mondial est évalué à 5.2 Mds € en 2015 et 10Mds€ en 2020.

Le projet « C4C » contribuera à structurer la filière française de thérapie cellulaire en offrant aux acteurs actuels, académiques, publics et privés, un outil industriel polyvalent, situé aux Ulis (Essonne), dédié à la production de lots cliniques de phases III et à la production de lots thérapeutiques en routine.

L’objectif est de disposer sur le territoire national, d’un outil industriel simple et efficace permettant de passer du stade de la R&D à celui de la production, accessible aux malades. Cet outil industriel permettra d’inscrire la filière de thérapie cellulaire française sur la scène internationale.

Un projet industriel pour valoriser les résultats de la recherche publique et privée
Avec une capacité annuelle de production de plusieurs milliers de lots thérapeutiques, le plateau technique des Ulis mis en place par CELLforCURE dans le cadre du projet « C4C » constituera la première entité européenne modulaire permettant une production industrielle de grande ampleur, L’installation permettra d’accompagner, jusqu’à la production industrielle, les projets de R&D innovants de thérapies cellulaires autologues et allogéniques, issus de la recherche publique comme des PME.

Un outil industriel validé par cinq médicaments de thérapie cellulaire
Mis en place et opéré par CELLforCURE, filiale du groupe pharmaceutique LFB dédiée à la thérapie cellulaire, cet outil industriel aura le statut d’établissement pharmaceutique et répondra aux critères des agences de sécurité sanitaires européenne et américaine. Dans le cadre du projet « C4C » financé par les investissements d’avenir, sa mise en place sera validée par le développement de cinq médicaments de thérapie innovante utilisant des types cellulaires différents.

Ces médicaments sont développés en collaboration au sein du consortium « C4C et grâce à l’expertise apportée par deux partenaires industriels (Celogos et Clean Cells), l’Etablissement Français du Sang (EFS) à travers ses établissements régionaux Aquitaine–Limousin et Pyrénées-Méditerranée, du CHU de Bordeaux, du CHRU de Lille/Université de Lille 2, du CHU de Nantes, du CHU de Toulouse, et de la Banque de Tissus et de Cellules (BTC) des Hospices Civils de Lyon (HCL).

La capacité totale de l’installation sera d’environ 3000 lots/an et le montant de l’investissement industriel sera de 18 M€. Les premiers lots de produits de thérapie cellulaire seront produits à compter de fin 2013. Outre les cinq produits de thérapie cellulaire du projet « C4C », CELLforCURE aura dès 2013 la possibilité de produire pour d’autres clients privés et publics.

Source : LFB








MyPharma Editions

Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Publié le 3 décembre 2021
Genopole annonce un nouvel appel à candidatures Shaker

Genopole lance du 1er décembre 2021 au 21 janvier 2022, un appel à candidatures pour constituer la 10e promotion de Shaker : un programme d’accompagnement de 6 mois destiné aux passionnés d’innovation biotech.

Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Publié le 3 décembre 2021
Aelis Farma : résultats positifs de la 1ère administration à l’homme de AEF0217, son candidat-médicament dans les troubles cognitifs du syndrome de Down

Aelis Farma, société de biotechnologie spécialisée dans le traitement des maladies du cerveau, a annoncé que AEF0217 a été administré à la première cohorte de volontaires sains, dans le cadre d’une étude clinique de phase 1 évaluant la sécurité, la tolérance et les caractéristiques pharmacocinétiques de son second candidat-médicament. L’administration de AEF0217, à une dose comprise dans la gamme thérapeutique anticipée, est bien tolérée et présente des profils de sécurité et d’exposition plasmatique favorables pour la suite du développement clinique.

Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Publié le 3 décembre 2021
Immuno-oncologie : Aqemia et Servier partenaires pour la découverte de médicaments à l’aide d’intelligence artificielle et de physique théorique

Aqemia, start-up spécialisée dans la découverte de médicament accélérée par l’intelligence artificielle (IA) et la physique quantique, et Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, ont annoncé avoir conclu un accord de partenariat pour accélérer la découverte de candidats-médicaments petites molécules pour une cible non divulguée, dans le domaine de l’immuno-oncologie.

Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Publié le 3 décembre 2021
Crossject : validation du lot clinique ZENEO® Midazolam

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé la conformité du lot clinique destiné à la réalisation de l’étude de bioéquivalence de ZENEO® Midazolam 10mg (crises d’épilepsie).

Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 2 décembre 2021
Abivax reçoit la réponse de la FDA afin d’avancer le programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique développant de nouveaux médicaments modulant le système immunitaire afin de traiter les maladies inflammatoires, les maladies virales et le cancer, a annoncé que l’autorité réglementaire américaine (FDA) a récemment apporté sa réponse dans le cadre du « End-of-Phase-2 Meeting », utile à l’avancement du programme clinique de phase 3 d’ABX464 dans le traitement de la rectocolite hémorragique (RCH), et visant à obtenir potentiellement par la suite la demande d’autorisation de mise sur le marché et la commercialisation.

Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Publié le 2 décembre 2021
Medesis Pharma présente un poster scientifique au congrès sur la thérapie génique pour le traitement des maladies neurologiques

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments à partir de sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale Aonys®, annonce sa participation au 3ème congrès sur la thérapie génique pour les troubles neurologiques qui se déroule du 6 au 9 décembre à Boston (Etats-Unis).

MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

Publié le 2 décembre 2021
MedinCell obtient des financements à hauteur de 4 millions d’euros de Bpifrance et dans le cadre du Plan France Relance

• 3 M€ sous forme de prêt pour le développement d’un médicament longue action à base d’ivermectine visant à protéger pendant plusieurs semaines contre la Covid-19 et ses variants (programme mdc-TTG)

• 1 M€ d’euros sous forme de subvention, issue de l’Appel à projet Résilience du ministère chargé de l’Industrie, qui s’inscrit dans le cadre du plan France Relance, pour son nouveau laboratoire sur le site de Jacou, France

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents