Edition du 13-05-2021

Thérapies cellulaires: le LFB investit pour développer le premier plateau industriel français

Publié le jeudi 1 mars 2012

Le groupe LFB a annoncé jeudi son investissement dans un projet majeur de production de médicaments de thérapies cellulaires dans le cadre d’un accord avec deux entreprises de biotechnologie et sept établissements publics hospitaliers. Le projet « C4C » dédié à la fabrication industrielle de produits de thérapies cellulaires est soutenu par OSEO dans le cadre des Investissements d’Avenir.

Coordonné par CELLforCURE, une filiale du LFB, ce projet concrétise l’ambition d’une filière industrielle française de thérapie cellulaire dont il constituera un des maillons clés. Le projet « C4C », a pour objectif de développer le premier plateau technique français d’industrialisation des thérapies cellulaires dédié à la fabrication de produits de thérapie cellulaire, autologues et allogéniques, en grand nombre, dans un cadre réglementaire de médicaments de thérapie innovante.

Devenir un des acteurs industriels des thérapies innovantes
Le marché mondial de la thérapie cellulaire est aujourd’hui en pleine émergence. Hors greffe allogénique de sang de cordon et de moelle osseuse, le marché mondial des produits de thérapie cellulaire est aujourd’hui estimé à 300 millions de dollars, mais ses perspectives de croissance sont importantes. Avec un taux de progression annuel entre 20 et 40 %, ce marché mondial est évalué à 5.2 Mds € en 2015 et 10Mds€ en 2020.

Le projet « C4C » contribuera à structurer la filière française de thérapie cellulaire en offrant aux acteurs actuels, académiques, publics et privés, un outil industriel polyvalent, situé aux Ulis (Essonne), dédié à la production de lots cliniques de phases III et à la production de lots thérapeutiques en routine.

L’objectif est de disposer sur le territoire national, d’un outil industriel simple et efficace permettant de passer du stade de la R&D à celui de la production, accessible aux malades. Cet outil industriel permettra d’inscrire la filière de thérapie cellulaire française sur la scène internationale.

Un projet industriel pour valoriser les résultats de la recherche publique et privée
Avec une capacité annuelle de production de plusieurs milliers de lots thérapeutiques, le plateau technique des Ulis mis en place par CELLforCURE dans le cadre du projet « C4C » constituera la première entité européenne modulaire permettant une production industrielle de grande ampleur, L’installation permettra d’accompagner, jusqu’à la production industrielle, les projets de R&D innovants de thérapies cellulaires autologues et allogéniques, issus de la recherche publique comme des PME.

Un outil industriel validé par cinq médicaments de thérapie cellulaire
Mis en place et opéré par CELLforCURE, filiale du groupe pharmaceutique LFB dédiée à la thérapie cellulaire, cet outil industriel aura le statut d’établissement pharmaceutique et répondra aux critères des agences de sécurité sanitaires européenne et américaine. Dans le cadre du projet « C4C » financé par les investissements d’avenir, sa mise en place sera validée par le développement de cinq médicaments de thérapie innovante utilisant des types cellulaires différents.

Ces médicaments sont développés en collaboration au sein du consortium « C4C et grâce à l’expertise apportée par deux partenaires industriels (Celogos et Clean Cells), l’Etablissement Français du Sang (EFS) à travers ses établissements régionaux Aquitaine–Limousin et Pyrénées-Méditerranée, du CHU de Bordeaux, du CHRU de Lille/Université de Lille 2, du CHU de Nantes, du CHU de Toulouse, et de la Banque de Tissus et de Cellules (BTC) des Hospices Civils de Lyon (HCL).

La capacité totale de l’installation sera d’environ 3000 lots/an et le montant de l’investissement industriel sera de 18 M€. Les premiers lots de produits de thérapie cellulaire seront produits à compter de fin 2013. Outre les cinq produits de thérapie cellulaire du projet « C4C », CELLforCURE aura dès 2013 la possibilité de produire pour d’autres clients privés et publics.

Source : LFB








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents