Edition du 18-02-2019

Theravectys : les résultats de Phase I/II de son vaccin thérapeutique présentés au symposium « Towards an HIV Cure » 2015

Publié le vendredi 24 juillet 2015

TheravectysTheravectys, société française de biotechnologies spécialisée dans le développement d’immunothérapies et de vaccins thérapeutiques basés sur la technologie des vecteurs lentiviraux, a présenté les résultats détaillés de son étude de phase I/II au cours du symposium « Towards an HIV Cure » 2015 à Vancouver, au Canada, les 18 et 19 juillet 2015, juste avant la 8ème conférence IAS sur la pathogenèse, le traitement et la prévention du VIH (IAS 2015).

Cet essai randomisé, contrôlé par placebo, inclut 38 patients séropositifs sous traitement antirétroviral hautement actif (TAHA) ; cet essai vise à comparer l’innocuité, la tolérabilité et l’immunogénicité du candidat vaccin thérapeutique à 3 doses différentes (5.106, 5.107 ou 5.108 TU) par rapport à un placebo. Le régime de traitement consiste en deux injections en intramusculaire à 8 semaines d’intervalle avec des vecteurs lentiviraux non réplicatifs et auto-inactivants, codants pour les régions immunogènes des protéines GAG, POL et NEF du VIH. Les lymphocytes T spécifiques de l’antigène VIH-1, induits par le vaccin, dans le sang périphérique étaient caractérisés par une coloration de la cytokine intracellulaire chez tous les patients, y compris ceux sous placebo, avant et après interruption du TAHA 24 semaines après la première injection.

« Nous sommes ravis de pouvoir présenter les données cliniques du tout premier essai d’un vaccin thérapeutique à base de vecteurs lentiviraux », a déclaré le Dr Hélène TOUSSAINT, scientifique en charge du programme de vaccin contre le VIH chez Theravectys.

En l’absence d’effets indésirables sévères et de problèmes d’innocuités liés au traitement parmi les 38 patients, les données cliniques ont permis de confirmer aussi bien l’innocuité que la tolérance du vaccin thérapeutique à base de vecteurs lentiviraux. En outre, l’analyse des données immunologiques a démontré la capacité du candidat vaccin à permettre une réponse immunitaire des lymphocytes T CD8 et CD4 multi-spécifiques et polyfonctionnels chez la plupart des patients vaccinés.

« Ces résultats confirment que la technologie de vaccination de Theravectys est sûre et bien tolérée, et qu’elle peut induire des réponses immunitaires cellulaires intenses, diversifiées et durables chez les patients vaccinés, quel que soit leur profil immunitaire préexistant », a déclaré le Dr Cécile BAUCHE, directrice scientifique de la société.

Dans cet essai, une fréquence élevée, entre 0,097 et 0,874 %, des lymphocytes T fonctionnels en mesure de produire au moins 2 ou 3 cytokines dont IFN-γ, TNF-α et IL-2 a été mise en évidence chez les patients. Un effet dose a également été observé lors de la comparaison des 3 groupes, avec une plus grande ampleur pour la dose la plus élevée.

« Les données cliniques de cet essai confirment le potentiel de la plateforme de vecteurs lentiviraux sécurisée par Theravectys pour le développement futur de vaccins thérapeutiques et d’immunothérapies pour l’oncologie et les maladies infectieuses », a affirmé Renaud VAILLANT, directeur général de Theravectys.

Source : Theravectys








MyPharma Editions

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d’une nanoparticule innovante

Publié le 18 février 2019
Oncologie : Sanofi et NH TherAGuIX s’associent pour la production d'une nanoparticule innovante

AGuIX® est une nanoparticule innovante qui est issue de la découverte de NH TherAGuIX, une start-up française basée à Lyon et créée en 2015 par deux chercheurs, Géraldine Le Duc et Olivier Tillement. Ce médicament radiosensibilisant est en cours de développement clinique dans le traitement des tumeurs solides par radiothérapie, avec une entrée en Phase 2 prochaine sur l’indication des métastases cérébrales.

Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Publié le 15 février 2019
Lysogene : 1er patient traité dans l’essai de phase 2/3 évaluant une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), et Sarepta Therapeutics, , société leader dans la médecine de précision génétique pour les maladies rares, ont annoncé le traitement du premier patient dans l’étude clinique internationale de Phase 2/3 (AAVance), évaluant LYS-SAF302, une thérapie génique pour la mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA).

Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

Publié le 14 février 2019
Dominique Pon et Laura Létourneau en charge de la transformation numérique en santé

A l’occasion du premier comité de suivi de Ma Santé 2022 à la fin de l’année 2018, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a nommé Dominique Pon responsable stratégique et Laura Létourneau déléguée opérationnelle d’une task force

Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Publié le 14 février 2019
Onxeo : cinq études précliniques démontrant le profil unique d’AsiDNA™ présentées au congrès 2019 de l’AACR

Onxeo a annoncé la présentation des résultats de cinq études précliniques démontrant le profil différencié d’AsiDNA™, inhibiteur first-in-class de la réponse aux dommages de l’ADN, renforçant son potentiel en clinique et mettant en évidence son mécanisme d’action unique, lors du prochain Congrès annuel de l’AACR (American Association for Cancer Research), qui se tiendra du 29 mars au 3 avril 2019 à Atlanta (Géorgie), États-Unis.

WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

Publié le 13 février 2019
WeHealth by Servier et le MIT signent un partenariat dans la santé connectée à domicile

WeHealth by Servier, la direction e-santé du groupe Servier, et l’AgeLab, rattaché au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ont annoncé aujourd’hui la signature d’un accord de partenariat qui vise à définir les nouvelles opportunités du marché des objets connectés à domicile.

Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

Publié le 13 février 2019
Médicaments pédiatriques : les avis et recommandations du Comité de l’EMA

L’ANSM vient de publier un point sur les derniers avis et recommandations du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) qui s’est réuni du 11-14 décembre 2018. Le PDCO a rendu au cours de cette session 6 avis favorables révisés de PIPs, dans les indications suivantes :

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions