Edition du 15-11-2019

Theravectys obtient un nouveau brevet européen sur sa technologie de vecteurs lentiviraux

Publié le vendredi 5 décembre 2014

Theravectys, société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement clinique de vaccins thérapeutiques et d’immunothérapies, a annoné l’obtention de son brevet Européen portant sur “les vecteurs lentiviraux contenant un promoteur MHC de classe I”, deux ans seulement après son dépôt initial.

« Ce brevet décrit et revendique l’utilisation de vecteurs lentiviraux contenant des promoteurs MHC de classe I, les procédés de fabrication des vecteurs, leur mode d’emploi, y compris leur usage médical », indique la société dans un communiqué.

Le rôle du promoteur au sein des vecteurs lentiviraux est de contrôler l’expression in vivo des antigènes vectorisés. Les promoteurs MHC de classe I sont naturellement hautement actifs en cellules présentatrices d’antigènes induisant ainsi, après l’injection du vaccin de Theravectys, une réponse immunitaire CD4+/CD8+ intense, variée et durable. Le résultat de cette stimulation de la réponse immunitaire cellulaire conduit à l‘éradication des cellules infectées ou cancérigènes ciblées ainsi que les cellules transduites post-injection par le vecteur. L’utilisation de cette famille de promoteurs permet d’augmenter davantage l’efficacité et l’innocuité de la plateforme de vecteurs lentiviraux de Theravectys.

Theravectys détient plus d’une vingtaine de familles de brevets, tous développés en interne ou sous licence exclusive de l’Institut Pasteur, cédant ainsi à la société les droits exclusifs et mondiaux pour l’utilisation de vecteurs lentiviraux dans des applications de vaccination et d’immunothérapie.

Theravectys a mis en place une approche de développement systématique visant à renforcer sa propriété intellectuelle, protégeant ainsi tous les nouveaux candidats vaccins et d’immunothérapies pour des indications spécifiques (y compris ceux dérivés de la technologie des lymphocytes T génétiquement modifiés par un récepteur antigénique chimérique (CAR T-cell dont la société est propriétaire) et toute amélioration apportée à la plateforme de vecteurs lentiviraux, ainsi qu’aux procédés de bioproduction.

« Je suis très heureuse de l’obtention de cet important brevet européen qui protège nos promoteurs MHC de classe I. Ce brevet confirme que THERAVECTYS est à la pointe de l’optimisation des vecteurs lentiviraux, y compris sur le plan de leur pseudotypage, leur délivrance, leur expression et la réponse immunitaire » déclare le Docteur Cécile BAUCHE, CSO. « Cette reconnaissance est la preuve de notre capacité à développer l’un des portefeuilles de brevets parmi les plus importants et qualitatifs au monde ».

« La protection et la défense de nos inventions est au cœur de notre stratégie globale » déclare Renaud Vaillant, CEO. « C’est une étape clé qui démontre non seulement notre capacité à toujours avoir une longueur d’avance, mais plus encore c’est un avantage concurrentiel que nous souhaitons pérenniser sur le long-terme pour l’entreprise, nos partenaires et nos investisseurs ».

Source : Theravectys








MyPharma Editions

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Publié le 15 novembre 2019
La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Le Conseil de l’Europe inaugure et ouvre, le 15 novembre, le nouveau site secondaire de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) à Ars-Laquenexy, près de Metz (Est de la France). Il permettra de stocker en toute sécurité les stocks de réserve d’étalons de référence de la Pharmacopée Européenne et de continuer à en assurer la distribution dans le monde entier en cas d’incident majeur affectant le bâtiment principal à Strasbourg.

Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Publié le 15 novembre 2019
Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Cellectis a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications décrivant une preuve de concept de reprogrammation cellulaire afin de créer des cellules T très intelligentes capables de reconnaître les tumeurs cancéreuses et de déclencher une micro-sécrétion de protéines thérapeutiques sur ces tumeurs, ce qui redéfinit le microenvironnement de la tumeur et améliore la capacité des cellules T à combattre le cancer.

Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Publié le 15 novembre 2019
Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat exclusif avec Vitribio Pharma, société de recherche et développement pharmaceutique.

Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Publié le 14 novembre 2019
Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 8 octobre dernier, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Oliver Bogillot, Directeur de cabinet du Directeur Général de Sanofi, et de Edward Hollywood, Directeur Général de Boehringer Ingelheim.

Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Publié le 14 novembre 2019
Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Genfit a annoncé des résultats issus d’une étude démontrant que NIS4, outil diagnostic non-invasif sanguin développé pour le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), a présenté une performance supérieure aux autres outils non-invasifs dans le diagnostic de la NASH chez des patients atteints de diabète de type 2. Ces résultats ont été présentés au Liver Meeting® 2019 de l’AASLD à Boston (Poster #1757).

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le 14 novembre 2019
La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

ExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Publié le 14 novembre 2019
Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Onxeo a annoncé la publication, dans le journal scientifique Frontiers in Oncology, des résultats d’études précliniques comparant l’efficacité et la toxicité de deux inhibiteurs de la réparation de l’ADN : olaparib, un inhibiteur de PARP, et AsiDNA™, l’inhibiteur first-in-class de la réparation de l’ADN de la Société. Ces modèles in vivo démontrent que les deux traitements sont efficaces mais que seul AsiDNA™ retarde la résistance au carboplatine sans en augmenter la toxicité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents