Edition du 26-01-2022

Vaxon Biotech : publication d’un article qui soutient le potentiel des peptides cryptiques optimisés

Publié le mardi 21 juin 2016

Vaxon Biotech : publication d’un article qui soutient le potentiel des peptides cryptiques optimisés Vaxon Biotech, société basée à Paris qui développe des vaccins thérapeutiques en oncologie, a annoncé  la publication d’un article dans Annals of Translational Medicine qui décrit comment les peptides cryptiques optimisés fortement immunogènes contournent la tolérance immunitaire et ouvrent la voie à une nouvelle classe de vaccins thérapeutiques à application universelle.

Les peptides cryptiques optimisés développés par Vaxon Biotech sont largement surexprimés dans les tumeurs. A l’état naturel, ils ne sont pas détectés par le système immunitaire, mais Vaxon les a modifiés et synthétisés de façon à optimiser leur présentation au système immunitaire et à provoquer une puissante réponse immunitaire anti-tumorale. Ils agissent ainsi comme des « néoantigènes universels ».

A l’heure actuelle, le développement de néoantigènes non-universels, spécifiques à chaque patient, s’accompagne de  trois problèmes majeurs :
– La nécessité de les caractériser pour chaque patient individuellement, ce qui occasionne des coûts importants dans des centres de recherche spécialisés;
– La difficulté à évaluer leur innocuité et leur efficacité avant de les administrer aux patients comme traitement anticancéreux;
– L’incapacité à générer des réponses immunitaires contre l’ensemble de la tumeur qui est génétiquement hétérogène.

L’article scientifique récemment publié montre que les peptides cryptiques optimisés offrent les avantages des néoantigènes spécifiques à un patient tout en évitant ces trois écueils. Les peptides cryptiques optimisés contournent la tolérance immunitaire, sont fortement immunogènes et leur application est universelle. Ils peuvent cibler toutes les cellules tumorales et leur développement correspond aux standards de l’industrie pharmaceutique. Par conséquent, les peptides cryptiques optimisés de Vaxon pourraient être une alternative aux néoantigènes spécifiques.

« Vaxon Biotech est la seule société au monde qui développe un nouveau type de néoantigènes », déclare Kostas Kosmatopoulos, directeur général et fondateur de Vaxon Biotech. « Nous allons bientôt présenter les résultats d’efficacité clinique de notre principal candidat vaccin. »

L’article intitulé “Optimized tumor cryptic peptides: the basis for universal neo-antigen-like tumor vaccines,”, a été publié le 15 mai 2016. Les auteurs sont Jeanne Menez-Jamet, Catherine Gallou, Aude Rougeot et Kostas Kosmatopoulos. Pour accéder à l’article.

Source :  Vaxon Biotech








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents