Edition du 08-08-2022

Thermo Fisher Scientific et bioMérieux renouvellent leur accord de partenariat sur le marqueur PCT dans la détection du sepsis

Publié le lundi 15 octobre 2012

Le groupe bioMérieux et Thermo Fisher Scientific ont annoncé début octobre le renouvellement de leur accord de partenariat à long terme, non exclusif et portant redevances, pour le dosage de la PCT. Cet accord permet de poursuivre la relation de longue date entre les deux sociétés pour le dosage du biomarqueur PCT de Thermo Fisher sur les plateformes d’immunoessais VIDAS® et mini VIDAS® de bioMérieux, y compris la dernière génération de VIDAS®.

Le biomarqueur PCT est reconnu comme la référence pour la détection précoce du sepsis chez des patients gravement malades. En Europe, ce test aide les médecins à déterminer rapidement s’il s’agit d’une infection virale ou bactérienne et donne des informations sur la sévérité de l’état de santé des patients, permettant un traitement adapté. Aux États-Unis, ce test est commercialisé pour utilisation lors de l’admission d’un patient en unité de soins intensifs et, associé à d’autres diagnostics de laboratoire et examens cliniques, il permet d’évaluer le risque d’évolution vers un sepsis sévère et un choc septique. La généralisation de l’emploi du test de la PCT dans le diagnostic du sepsis permettra d’améliorer la gestion des hôpitaux et la prise en charge des patients.

« La poursuite de notre étroite collaboration avec bioMérieux et la base installée mondiale VIDAS® accroissent considérablement notre capacité à rendre le test de la PCT accessible à un plus grand nombre de patients », a déclaré Marc Tremblay, Président de l’unité Clinical Diagnostics de Thermo Fisher Scientific. « La détection plus précoce du sepsis améliore la prise en charge des patients et diminue les coûts de traitement. C’est aussi un atout important pour les hôpitaux confrontés à la nécessité de maintenir une qualité de service élevée tout en restant concurrentiels. »

« Leader mondial en microbiologie, bioMérieux est engagé depuis longtemps dans la prévention et la prise en charge du sepsis grâce à des solutions de diagnostic et des programmes de formation dédiés », a ajouté Jean-Luc Belingard, Président Directeur Général de bioMérieux. « Le test B·R·A·H·M·S PCT de Thermo Scientific a représenté un progrès décisif dans le domaine du sepsis et nous sommes heureux de continuer à travailler avec Thermo Fisher Scientific, afin qu’un plus grand nombre de médecins puissent utiliser ce biomarqueur à forte valeur médicale sur notre système VIDAS®. »

Le test VIDAS® B·R·A·H·M·S PCT est disponible dans le monde entier et bioMérieux a obtenu en 2007 l’approbation 510(k) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour ce test. Bien adapté aux situations d’urgence, VIDAS® est la première base installée au monde dans les laboratoires d’immunoessais.

Le sepsis sévère touche chaque année plus de 750 000 américains et 28 à 50 % des malades décèdent dans le mois qui suit le diagnostic. Aux États-Unis, le coût hospitalier du traitement du sepsis sévère est estimé à 16 milliards de dollars par an1, imputables en grande partie à un diagnostic erroné ou tardif. La détection plus rapide et plus fiable du sepsis apparaît donc impérative à l’échelle nationale, voire mondiale. D’après les recherches publiées dans Critical Care Medicine, chaque heure de retard dans l’administration du traitement peut diminuer les chances de survie des patients de 7,6 %2.

Références
[1] Angus DC, Linde-Zwirble WT ; Crit Care Med., juillet 2001 ; 29(7):1303-10
[2] Kumar A, Roberts D ; Crit Care Med., juin 2006 ; 34(6):1589-96.

Source : bioMérieux








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents