Edition du 22-09-2017

Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 2 de TG4010 et Opdivo® dans le cancer du poumon non à petites cellules

Publié le mardi 14 mars 2017

Transgene : 1er patient traité dans l’essai de Phase 2 de TG4010 et Opdivo® dans le cancer du poumon non à petites cellulesTransgene, la société de biotechnologie qui fait partie de l’Institut Mérieux, a annoncé le traitement du premier patient de l’essai de Phase 2 de la combinaison de TG4010 et Opdivo® (nivolumab) dans le traitement du cancer du poumon non à petites cellules (non-small cell lung cancer – NSCLC) au stade métastatique, après échec d’une ligne de chimiothérapie à base de platine.

Le Docteur Karen Kelly, expert du cancer du poumon de renommée mondiale et Associate Director pour la recherche clinique au UC Davis Comprehensive Cancer Center, est l’investigateur principal de cet essai clinique de Phase 2.

Cet essai fait l’objet d’un accord de collaboration avec UC Davis. Le UC Davis Medical Center est le promoteur de cet essai clinique (essai dit « investigator-initiated ») financé par Transgene, et qui bénéficie de la mise à disposition du nivolumab par Bristol-Myers Squibb.

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires, ajoute : « Nous sommes convaincus que les mécanismes d’action complémentaires de TG4010 et Opdivo® peuvent entraîner une augmentation du taux de réponse et un allongement de sa durée ainsi qu’une prolongation de la survie globale des patients. À ce jour, le cancer du poumon au stade avancé reste associé à un pronostic péjoratif et requiert d’importants progrès thérapeutiques. »

Il s’agit d’un essai clinique de Phase 2 multicentrique, évaluant principalement l’efficacité (taux de réponse global – ORR) de la combinaison de TG4010 et d’Opdivo® chez des patients atteints d’un NSCLC non épidermoïde de stade IV, ayant progressé après une ligne de chimiothérapie à base de platine. Les critères d’évaluation secondaires comprennent la survie sans progression (PFS), la survie globale (OS), la durée de la réponse et la tolérance. Cet essai recrutera jusqu’à 33 patients. Les premiers résultats pourraient être attendus à partir de la fin de 2017.

TG4010 est une immunothérapie active, conçue pour exprimer les séquences codant pour l’antigène tumoral MUC1 et la cytokine Interleukine 2 (IL2). Ce vaccin thérapeutique est issu d’une souche virale MVA (Modified Virus Ankara) et induit une réponse immunitaire contre les tumeurs exprimant MUC1, comme les NSCLC non épidermoïdes. Son mécanisme d’action et son excellent profil de sécurité font de TG4010 un candidat de choix pour les combinaisons avec d’autres thérapies comme Opdivo®, un inhibiteur de points de contrôle immunitaire qui empêche les signaux PD-1 de bloquer la réponse immunitaire contre la tumeur. Opdivo® est autorisé aux États-Unis dans le traitement en 2ème ligne du cancer du poumon non à petites cellules.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Hépatite C : MSD lance l’application mobile C’Partner

Publié le 22 septembre 2017
Hépatite C : MSD lance l'application mobile C’Partner

Le laboratoire MSD vient de lancer C’Partner, une application mobile destinée aux patients atteints d’une hépatite C ainsi que son site internet associé. Objectif du dispositif : optimiser le parcours de soin des patients atteints d’hépatite et favoriser l’observance thérapeutique.

« Le monde commence à manquer d’antibiotiques », alerte l’OMS

Publié le 22 septembre 2017
"Le monde commence à manquer d’antibiotiques", alerte l'OMS

Selon un nouveau rapport présenté le 20 septembre dernier par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

Publié le 22 septembre 2017
PharmaMar débute des études cliniques avec un nouveau composé antitumoral, PM14

La société pharmaceutique espagnole, PharmaMar, a annoncé le début d’une étude clinique de Phase I avec PM14, un nouveau composé antitumoral résultant du programme d’investigation interne de la société pour le traitement des patients souffrant de tumeurs solides avancées.

Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Publié le 22 septembre 2017
Résistance aux antibiotiques : l’Europe finance Da Volterra à hauteur de 20 millions d’euros

Da Volterra, société biopharmaceutique basée à Paris et qui développe des traitements innovants pour la prévention et le traitement des infections graves, vient de conclure avec la Banque européenne d’investissement (BEI), un accord de financement de 20 millions d’euros.

Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Publié le 22 septembre 2017
Bone Therapeutics et Asahi Kasei signent un accord de licence sur Preob® au Japon

Bone Therapeutics, la société belge de thérapie cellulaire osseuse, a annoncé la signature d’un accord de licence exclusive, donnant droit à des redevances, avec l’un des fleurons de l’industrie nippone, Asahi Kasei. L’accord de licence porte sur le développement et la commercialisation du produit autologue de thérapie cellulaire osseuse de Bone Therapeutics, Preob®, au Japon.

Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Publié le 21 septembre 2017
Boehringer Ingelheim France lance le site web « Vivre avec la FPI »

Boehringer Ingelheim France vient de lancer « Vivre avec la FPI», un site grand public dédié aux personnes atteintes de fibrose pulmonaire idiopathique (FPI) et leur entourage. Son objectif : Proposer un ensemble de solutions d’accompagnement et de ressources pour améliorer la vie quotidienne et mieux appréhender la maladie et sa prise en charge.

Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d’enfants souffrant de MPS IIIA

Publié le 21 septembre 2017
Lysogene a réuni son premier Conseil consultatif de parents d'enfants souffrant de MPS IIIA

Lysogene société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir organisé le premier Conseil consultatif de parents, destiné à la famille et l’entourage des enfants souffrant de Mucopolysaccharidose de type IIIA (MPS IIIA), également connue sous le nom de maladie de Sanfilippo de type A, en août 2017 à Minneapolis aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions