Edition du 16-06-2021

Transgene et BioInvent présentent des données positives soutenant le co-développement d’un virus oncolytique de nouvelle génération

Publié le jeudi 8 novembre 2018

Transgene et BioInvent présentent des données positives soutenant le co-développement d’un virus oncolytique de nouvelle générationTransgene et BioInvent ont annoncé la présentation de deux posters contenant des données positives étayant leur collaboration en cours pour développer un nouveau virus oncolytique codant pour un anticorps anti-CTLA-4, lors du congrès annuel du SITC (Society for Immunotherapy of Cancer) qui a lieu du 7 au 11 novembre à Washington (USA).

Ce virus oncolytique innovant combine un vecteur viral basé sur un Vaccinia virus (VV) de la plateforme Invir.IO™ de Transgene avec un inhibiteur de point de contrôle immunitaire (anticorps humain anti-CTLA-4 – IgG1) de BioInvent et une cytokine humaine.

BioInvent et Transgene travaillent ensemble à la conception d’un virus oncolytique armé capable d’infecter la tumeur et de s’y répliquer sélectivement, induisant ainsi la destruction de cellules cancéreuses. À ce premier mécanisme d’action s’ajoute la capacité du virus à susciter une forte réponse immunitaire qui sera amplifiée par l’expression locale de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire et de la cytokine. Les partenaires ont ainsi pour ambition de créer un virus oncolytique doté d’une meilleure efficacité que les traitements actuels et d’un meilleur profil de tolérance puisque le patient ne sera pas exposé de façon systémique à la toxicité potentielle de l’anticorps anti-CTLA-4.

Dans ces posters, Transgene et BioInvent fournissent de plus amples détails sur les forces et les avantages de leurs technologies respectives :

. Le vecteur viral de Transgene est un VV fortement oncolytique et immunogène. Transgene a montré qu’il permet l’expression d’un anticorps complet et fonctionnel dans la tumeur tout en limitant l’exposition systémique à cette molécule. Ces propriétés sont aussi associées à une importante infiltration immunitaire dans le micro-environnement tumoral.

. BioInvent a développé un puissant anticorps anti-CTLA-4, sélectionné et caractérisé pour son efficacité supérieure d’élimination des Treg dépendante des récepteurs Fcy. Des expériences in vivo ont démontré le rôle clé de l’élimination des Treg par le biais des récepteurs Fcy dans l’efficacité des anticorps anti-CTLA-4.

Björn Frendéus, Directeur Scientifique de BioInvent, commente : « Après avoir identifié un candidat anticorps anti-CTLA-4 humain aux propriétés d’élimination des Treg supérieures à celui d’ipilimumab, nous avons hâte de poursuivre le développement du programme présenté au SITC en collaboration avec Transgene. Grâce aux virus oncolytiques, nous espérons mettre au point une approche potentiellement plus sûre et efficace ciblant les voies anti-CTLA-4 en combinaison avec un traitement anti-PD-1/PDL1. 1. »

Eric Quéméneur, Pharm. D., Ph. D., Directeur Général Adjoint, Directeur Recherche et Développement de Transgene, ajoute : « Nous nous réjouissons des avancées de notre collaboration avec BioInvent. Les données que nous présentons au SITC soulignent le potentiel synergique de nos expertises mises en commun pour créer un virus oncolytique innovant et capable d’exprimer un puissant anticorps anti-CTLA-4 directement dans le micro-environnement tumoral. Nos résultats précliniques confirment déjà les mérites de combiner nos approches technologiques et nous sommes impatients de pouvoir les confirmer dans nos futurs essais cliniques. »

Les deux posters seront exposés le vendredi 9 novembre et le samedi 10 novembre dans le hall E. Ils seront aussi disponibles sur les sites internet respectifs des sociétés : www.transgene.fr et www.bioinvent.com.

Antibody-armed oncolytic Vaccinia virus to block immunosuppressive pathways in the tumor microenvironment – Poster P615 ; Auteurs : Marchand JB, Semmrich M, Fend L, Tornberg UC, Silvestre N, Frendéus B, Quéméneur E

Generation and characterization of a CTLA-4 antibody with improved FcγR-dependent
Treg deletion for tumor microenvironment-targeted oncolytic virotherapy of cancer – Poster 602 ; Auteurs : Semmrich M, Marchand JB, Holmkvist P, Mårtensson L, Tornberg UC, Fend L, Kovacek M, Teige I, McAllister A, Quéméneur E, Frendéus B

Source : Transgene








MyPharma Editions

L’Inserm lance sa campagne de recrutement 2021

Publié le 15 juin 2021
L’Inserm lance sa campagne de recrutement 2021

Le premier organisme public entièrement dédié à la recherche en santé humaine lance sa campagne de recrutement nationale pour promouvoir les inscriptions aux concours externes de la fonction publique. L’occasion pour l’Inserm de présenter plusieurs de ses collaborateurs ainsi que leurs métiers parfois méconnus. Au total, 83 postes sont à pourvoir sur tout le territoire. Les inscriptions sont ouvertes et accessibles en ligne jusqu’au 15 juillet.

Maladie de Parkinson : Servier et Oncodesign annoncent la sélection d’un candidat préclinique dans le cadre de leur collaboration

Publié le 15 juin 2021
Maladie de Parkinson : Servier et Oncodesign annoncent la sélection d’un candidat préclinique dans le cadre de leur collaboration

Maladie de Parkinson : Servier et Oncodesign annoncent la sélection d’un candidat préclinique dans le cadre de leur collaboration Servier et Oncodesign viennent d’annoncer la sélection d’un candidat préclinique issu de leur collaboration stratégique contre la maladie de Parkinson. Initiée en mars 2019, cette collaboration de Recherche et Développement porte sur la découverte d’inhibiteurs de la kinase LRRK2 issus de la plateforme Nanocyclix®, propriété d’Oncodesign, et sur leur action comme agents thérapeutiques potentiels contre la maladie de Parkinson.

MedinCell : son produit injectable à action prolongée contre le paludisme prêt à entrer en phase de développement réglementaire

Publié le 15 juin 2021
MedinCell : son produit injectable à action prolongée contre le paludisme prêt à entrer en phase de développement réglementaire

MedinCell et les membres du consortium, IRD, IRSS et CIRDES, ont conçu et testé avec succès puis confirmé avec Unitaid la sélection de la formulation candidate. Les activités précliniques réglementaires débutent avec pour objectif un premier essai clinique en 2023.

Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Publié le 14 juin 2021
Yposkesi lance la construction d’un deuxième site de bioproduction

Yposkesi, CDMO (Contract Development & Manufacturing Organization) leader en Europe spécialisé en thérapies géniques et cellulaires, a annoncé le lancement du projet SKY, la construction d’un deuxième bâtiment dédié à la production de thérapies géniques et cellulaires, une nouvelle ressource au niveau mondial pour les entreprises qui développent des produits biopharmaceutiques, également appelés MTI pour Médicaments de Thérapie Innovante (ATMP – Advanced Therapy Medicinal Products).

Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Publié le 11 juin 2021
Noxxon : résultats positifs de la 2ème cohorte de son essai de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de traitements améliorés du cancer ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé les résultats positifs de la deuxième cohorte de son étude de phase 1/2 évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie chez des patients atteints de cancer du cerveau (Glioblastome Multiforme). Les données montrent que le NOX-A12, à la dose de 400 mg/semaine, continue d’être sûr et bien toléré, avec des signes apparents de réduction de la taille des tumeurs.

Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Publié le 11 juin 2021
Lysogene signe un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour un candidat médicament de thérapie génique

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence mondiale avec la SATT Conectus pour le développement et la commercialisation d’un candidat médicament de thérapie génique dans le traitement du syndrome de l’X Fragile.

DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

Publié le 10 juin 2021
DNA Script renforce son équipe de direction pour préparer le lancement commercial du système SYNTAX

DNA Script a annoncé la nomination de Kim Ferguson en tant que Vice‐Présidente en charge des ventes, et de Randy Dyer au poste de Vice‐Président en charge du marketing. Ces deux exécutifs rejoignent DNA Script afin de préparer le lancement commercial du
système SYNTAX, la première imprimante à ADN de laboratoire mettant en oeuvre la technologie EDS de synthèse enzymatique d’ADN développée par la société.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents