Edition du 02-07-2020

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Publié le mardi 25 juillet 2017

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armésTransgene a annoncé la parution dans Cancer Research de nouvelles données précliniques prometteuses portant sur la nouvelle génération de virus oncolytiques armés, issus de la plateforme de Transgene. La publication présente les résultats précliniques obtenus avec un vaccinia virus modifié pour exprimer le gène Fcu1, conçu pour transformer la flucytosine (5-FC), un précurseur non-cytotoxique du 5-FU, en 5-FU, une chimiothérapie couramment utilisée.

Ces données renforcent le dossier préclinique de TG6002, premier virus oncolytique de nouvelle génération de Transgene à entrer en clinique. TG6002 sera évalué dans les mois à venir chez des patients atteints de glioblastome récurrent. Les éléments clés de l’article, intitulé « Immune checkpoint blockade, immunogenic chemotherapy or IFN-α blockade boost the local and abscopal effects of oncolytic virotherapy », sont les suivants :

•    Ce virus oncolytique multifonctionnel de nouvelle génération a démontré sa capacité à induire une réponse complète dans la tumeur primaire ainsi qu’un effet à distance sur les métastases par médiation immunitaire ;
•    Il induit une mort immunogène des cellules tumorales et une réponse immunitaire systémique. Cette réponse est caractérisée par une augmentation de l’infiltration des lymphocytes T cytotoxiques CD8+, en particulier ceux exprimant PD-1, ainsi qu’une diminution du nombre de lymphocytes T régulateurs dans la tumeur ;
•    L’activité thérapeutique de cette nouvelle génération de virus oncolytique est augmentée en combinaison avec soit de la chimiothérapie, soit un inhibiteur de points de contrôle immunitaire (ICI) de type anticorps anti-PD-1 ou anti-CTLA-4.

Eric Quéméneur, Directeur Général Adjoint et Directeur Scientifique de Transgene, explique : « La publication de ces données très prometteuses dans Cancer Research met en évidence l’intérêt croissant pour le potentiel des virus oncolytiques amenés à jouer un rôle important dans le traitement du cancer. Les approches thérapeutiques reposant sur des virus oncolytiques sont très encourageantes étant donné leur capacité à tuer directement les cellules cancéreuses, à moduler le micro-environnement tumoral et à agir de façon systémique pour traiter, à distance, les métastases. Transgene apporte ainsi la preuve de ses avancées significatives dans le développement de la prochaine génération de virus oncolytiques multifonctionnels. Nous sommes convaincus que ces virus oncolytiques, armés avec de nouvelles enzymes, des anticorps monoclonaux, des chemokines ou des cytokines, auront le potentiel de transformer le traitement du cancer. »

Les données publiées dans Cancer Research ont été présentées dans un poster lors de la réunion annuelle de l’association américaine pour la recherche contre le cancer (American Association for Cancer Research, AACR) qui s’est tenue en avril 2017 à Washington. L’article est téléchargeable sur le site de Cancer Research. Cancer Research, une publication de l’AACR, est l’une des revues à comité de lecture parmi les plus influentes en matière de recherche et de médecine appliquées au cancer.

Source : Transgene








MyPharma Editions

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Publié le 1 juillet 2020
Lysogene signe un partenariat de recherche avec le Weizmann Institute of Science

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un partenariat de recherche avec Yeda Research and Development Co Ltd, la structure commerciale du Weizmann Institute of Science.

GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Publié le 1 juillet 2020
GSK France : Carole Doré nommée Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes

Carole Doré est nommée Vice-présidente, Directrice des Affaires Economiques et Gouvernementales, de la Communication et des Grands Comptes de GSK France, à compter du 1er juin 2020. Elle succède à Jean-Yves Lecoq, qui a quitté GSK fin mai.

Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Publié le 30 juin 2020
Le Fonds Amgen France propulse neuf projets de pointe en oncologie et onco-hématologie

Initiative phare du Fonds Amgen France pour la Science et l’Humain, l’appel à projets « Nouvelles frontières en oncologie et onco-hématologie » livre une sélection finale riche et diversifiée pour sa première édition. La dotation 2020 de près de 640 000 euros sera répartie entre neuf projets de recherche participant à améliorer la prise en charge du cancer et l’accompagnement des malades et de leur entourage.

Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Publié le 30 juin 2020
Biocorp signe avec Roche Diabetes Care France un accord de distribution sur la technologie Mallya

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de solutions connectées dans le domaine de la santé, a annoncé la signature d’un contrat de distribution de son dispositif connecté Mallya avec Roche Diabetes Care France.

Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

Publié le 29 juin 2020
Intelligence Artificielle : l’AP-HP et Bayer renforcent leur collaboration en recherche clinique

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP), premier centre hospitalo-universitaire d’Europe, et Bayer ont signé un accord-cadre de partenariat de 3 ans visant à renforcer leur collaboration et le partage d’expertises en matière de recherche clinique et d’intelligence artificielle (IA).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents