Edition du 02-03-2021

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armés

Publié le mardi 25 juillet 2017

Transgene : de nouvelles données confirment le potentiel de sa nouvelle génération de virus oncolytiques armésTransgene a annoncé la parution dans Cancer Research de nouvelles données précliniques prometteuses portant sur la nouvelle génération de virus oncolytiques armés, issus de la plateforme de Transgene. La publication présente les résultats précliniques obtenus avec un vaccinia virus modifié pour exprimer le gène Fcu1, conçu pour transformer la flucytosine (5-FC), un précurseur non-cytotoxique du 5-FU, en 5-FU, une chimiothérapie couramment utilisée.

Ces données renforcent le dossier préclinique de TG6002, premier virus oncolytique de nouvelle génération de Transgene à entrer en clinique. TG6002 sera évalué dans les mois à venir chez des patients atteints de glioblastome récurrent. Les éléments clés de l’article, intitulé « Immune checkpoint blockade, immunogenic chemotherapy or IFN-α blockade boost the local and abscopal effects of oncolytic virotherapy », sont les suivants :

•    Ce virus oncolytique multifonctionnel de nouvelle génération a démontré sa capacité à induire une réponse complète dans la tumeur primaire ainsi qu’un effet à distance sur les métastases par médiation immunitaire ;
•    Il induit une mort immunogène des cellules tumorales et une réponse immunitaire systémique. Cette réponse est caractérisée par une augmentation de l’infiltration des lymphocytes T cytotoxiques CD8+, en particulier ceux exprimant PD-1, ainsi qu’une diminution du nombre de lymphocytes T régulateurs dans la tumeur ;
•    L’activité thérapeutique de cette nouvelle génération de virus oncolytique est augmentée en combinaison avec soit de la chimiothérapie, soit un inhibiteur de points de contrôle immunitaire (ICI) de type anticorps anti-PD-1 ou anti-CTLA-4.

Eric Quéméneur, Directeur Général Adjoint et Directeur Scientifique de Transgene, explique : « La publication de ces données très prometteuses dans Cancer Research met en évidence l’intérêt croissant pour le potentiel des virus oncolytiques amenés à jouer un rôle important dans le traitement du cancer. Les approches thérapeutiques reposant sur des virus oncolytiques sont très encourageantes étant donné leur capacité à tuer directement les cellules cancéreuses, à moduler le micro-environnement tumoral et à agir de façon systémique pour traiter, à distance, les métastases. Transgene apporte ainsi la preuve de ses avancées significatives dans le développement de la prochaine génération de virus oncolytiques multifonctionnels. Nous sommes convaincus que ces virus oncolytiques, armés avec de nouvelles enzymes, des anticorps monoclonaux, des chemokines ou des cytokines, auront le potentiel de transformer le traitement du cancer. »

Les données publiées dans Cancer Research ont été présentées dans un poster lors de la réunion annuelle de l’association américaine pour la recherche contre le cancer (American Association for Cancer Research, AACR) qui s’est tenue en avril 2017 à Washington. L’article est téléchargeable sur le site de Cancer Research. Cancer Research, une publication de l’AACR, est l’une des revues à comité de lecture parmi les plus influentes en matière de recherche et de médecine appliquées au cancer.

Source : Transgene








MyPharma Editions

LFB : l’EMA valide le dépôt de la demande d’AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Publié le 2 mars 2021
LFB : l'EMA valide le dépôt de la demande d'AMM d’eptacog beta (activé), un facteur de coagulation VIIa recombinant

Le LFB, le groupe biopharmaceutique qui développe, fabrique et commercialise des médicaments dérivés du sang et des protéines recombinantes pour la prise en charge des patients atteints de pathologies graves et souvent rares, vient d’annoncer que l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’autorité réglementaire européenne, a validé le dépôt de la demande d’autorisation de mise sur le marché d’eptacog beta, un facteur de coagulation VIIa recombinant (rFVIIa).

Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Publié le 2 mars 2021
Abionyx : les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare publiés dans « Annals of Internal Medecine »

Abionyx Pharma vient d’annoncer les résultats cliniques positifs de CER-001 dans une maladie rénale ultra-rare qui sont publiés en exclusivité dans la revue scientifique « Annals of Internal Medicine », la revue de médecine interne la plus citée et la mieux classée dans la catégorie Médecine.

Industrie pharmaceutique : accord sur les salaires minima pour l’année 2021

Publié le 2 mars 2021

A l’issue de deux réunions de négociations les 7 janvier et 18 février dernier, le Leem a proposé à la signature un accord collectif revalorisant l’ensemble des salaires minima conventionnels de 0,8 % au 1er janvier 2021.

Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Publié le 2 mars 2021
Abivax : le Dr Sophie Biguenet nommée Directrice Médicale

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui vise à moduler le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé la nomination du Dr Sophie Biguenet en tant que Directrice Médicale à compter du 1er mars 2021.

Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Publié le 1 mars 2021
Bayer France : Anna Braeken nommée Directrice Générale de la Division Pharmaceuticals

Le laboratoire Bayer a annoncé la nomination d’Anna Braeken à la tête de la Division Pharmaceuticals de Bayer en France, à compter du 1er mars 2021. Elle est nommée à ce titre en qualité de membre du directoire et Directrice Générale de Bayer HealthCare SAS.

Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Publié le 1 mars 2021
Biogen France : Béatrice Baciotti nommée Directrice médicale

Biogen France, entreprise de biotechnologies pionnière et leader en neurosciences, a annoncé la nomination de Béatrice Baciotti en tant que Directrice médicale. À ce titre, Béatrice Baciotti intègre le comité de direction de Biogen France. Scientifique de formation, Béatrice Baciotti a rejoint Biogen en tant que responsable de l’excellence médicale en novembre 2018, avant de prendre la tête des équipes médicales sclérose en plaques (SEP) en juillet 2019.

Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Publié le 1 mars 2021
Ipsen : avis positif du CHMP pour Cabometyx® en association avec Opdivo® dans le carcinome du rein avancé

Ipsen a annoncé que le Committee for Medicinal Products for Human Use (CHMP), le comité scientifique de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a recommandé l’approbation de Cabometyx® (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo® (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Partager la publication « Ipsen […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents