Edition du 23-04-2018

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Publié le mardi 25 juillet 2017

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhéeDebiopharm a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée pour recevoir un financement de « Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator » (CARB-X) en vue d’accélérer le développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de FabI ciblant spécifiquement Neisseria gonorrhoeae.

La gonorrhée constitue un problème médical majeur à l’échelle mondiale, car les résistances acquises par N. gonorrhoeae concernent pratiquement toutes les classes d’antibiotiques disponibles à ce jour. Debiopharm a déjà identifié des molécules prototypes ciblant l’enzyme FabI de N. gonorrhoeae et ce programme vise à optimiser leurs propriétés médicamenteuses pour en augmenter le potentiel thérapeutique. L’objectif final consiste à sélectionner un candidat prêt à subir des tests préparatoires aux essais cliniques sur l’homme pour le traitement de la gonorrhée.

«La résistance croissante aux antibiotiques est un problème de santé mondial, explique Nigel McCracken, vice-président, Translational Medicine, Debiopharm International SA. La subvention octroyée par CARB-X souligne la nécessité de développer des antibiotiques à spectre étroit innovants qui préservent le microbiome et réduisent le risque de résistances croisées. Nous avons hâte d’avancer dans le développement de Debio 1453.»

«Nous tenons à remercier CARB-X pour le soutien qu’il apporte au programme d’avant-garde de Debiopharm dans le domaine des antibiotiques à spectre étroit destinés au traitement de la gonorrhée, a déclaré Bertrand Ducrey, CEO de Debiopharm International SA. Outre un soutien financier, CARB-X apporte également un solide réseau d’experts du domaine des maladies infectieuses qui sera capital pour vaincre la résistance aux antimicrobiens.»

Kevin Outterson, directeur exécutif de CARB-X et Professeur de droit à l’Université de Boston, affirme: «Les infections pharmacorésistantes sont complexes et le développement de nouveaux antibiotiques est exigeant, long et coûteux. La restauration du pipeline de R&D est toutefois essentielle pour s’attaquer à la menace, de plus en plus sérieuse, de l’émergence de super-bactéries devenues résistantes aux médicaments existants. Il s’agit d’un problème mondial et CARB-X constitue une partie essentielle de la solution mondiale. Notre objectif est de soutenir les traitements et les diagnostics offrant le meilleur potentiel partout dans le monde. Nous nous réjouissons particulièrement que la subvention attribuée aujourd’hui permette d’apporter un soutien à des chercheurs dans 6 pays. Ces projets ouvrent des perspectives très intéressantes. Nous devons cependant obtenir un soutien accru de la part des gouvernements, de l’industrie et de la société civile pour aboutir aux nouveaux traitements dont le monde à un besoin urgent.»

Debiopharm recevra de CARB-X un financement de 2,6 millions de Dollars sur 15 mois. En fonction du franchissement d’étapes prédéfinies, CARB-X pourra ensuite choisir de prolonger le programme, chez Debiopharm, par une dotation supplémentaire de 1,4 million de Dollars sur 9 mois.

CARB-X, dont le nom signifie Combating Antibiotic Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator (accélérateur biopharmaceutique de la lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques), bénéficie du soutien du gouvernement des Etats-Unis – par le biais de la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) et du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) – ainsi que de l’organisme caritatif britannique Wellcome Trust. Il a été créé en juillet 2016 pour combler les lacunes en matière de recherche et développement et d’innovations en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement des infections pharmacorésistantes.

Source : Debiopharm








MyPharma Editions

Sensorion et UConn Health identifient le 1er biomarqueur potentiel lié à la perte auditive induite par le bruit

Publié le 23 avril 2018

Les résultats d’une nouvelle étude préclinique présentée à la 53ème réunion biannuelle de l’American Neurotology Society (ANS) ont mis en évidence le premier biomarqueur potentiel de la perte auditive causée par le bruit. Les résultats de cette étude collaborative ont été présentés conjointement par la société de biotechnologie française Sensorion et UConn Health, l’hôpital et centre de recherche médicale de l’Université du Connecticut, aux Etats-Unis.

Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Publié le 23 avril 2018
Genfit : poursuite de l’essai de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB) – un comité de surveillance et de suivi indépendant – a formulé une recommandation positive pour la poursuite de l’essai clinique de Phase 3 RESOLVE-IT évaluant elafibranor dans la NASH sans aucune modification.

Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Publié le 23 avril 2018
Lysogene : le Dr Peter Lichtlen nommé administrateur indépendant

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé la nomination du Dr Peter Lichtlen en qualité d’administrateur indépendant sans fonction de direction, à compter du 1er avril 2018.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions