Edition du 22-02-2020

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Publié le mardi 25 juillet 2017

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhéeDebiopharm a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée pour recevoir un financement de « Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator » (CARB-X) en vue d’accélérer le développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de FabI ciblant spécifiquement Neisseria gonorrhoeae.

La gonorrhée constitue un problème médical majeur à l’échelle mondiale, car les résistances acquises par N. gonorrhoeae concernent pratiquement toutes les classes d’antibiotiques disponibles à ce jour. Debiopharm a déjà identifié des molécules prototypes ciblant l’enzyme FabI de N. gonorrhoeae et ce programme vise à optimiser leurs propriétés médicamenteuses pour en augmenter le potentiel thérapeutique. L’objectif final consiste à sélectionner un candidat prêt à subir des tests préparatoires aux essais cliniques sur l’homme pour le traitement de la gonorrhée.

«La résistance croissante aux antibiotiques est un problème de santé mondial, explique Nigel McCracken, vice-président, Translational Medicine, Debiopharm International SA. La subvention octroyée par CARB-X souligne la nécessité de développer des antibiotiques à spectre étroit innovants qui préservent le microbiome et réduisent le risque de résistances croisées. Nous avons hâte d’avancer dans le développement de Debio 1453.»

«Nous tenons à remercier CARB-X pour le soutien qu’il apporte au programme d’avant-garde de Debiopharm dans le domaine des antibiotiques à spectre étroit destinés au traitement de la gonorrhée, a déclaré Bertrand Ducrey, CEO de Debiopharm International SA. Outre un soutien financier, CARB-X apporte également un solide réseau d’experts du domaine des maladies infectieuses qui sera capital pour vaincre la résistance aux antimicrobiens.»

Kevin Outterson, directeur exécutif de CARB-X et Professeur de droit à l’Université de Boston, affirme: «Les infections pharmacorésistantes sont complexes et le développement de nouveaux antibiotiques est exigeant, long et coûteux. La restauration du pipeline de R&D est toutefois essentielle pour s’attaquer à la menace, de plus en plus sérieuse, de l’émergence de super-bactéries devenues résistantes aux médicaments existants. Il s’agit d’un problème mondial et CARB-X constitue une partie essentielle de la solution mondiale. Notre objectif est de soutenir les traitements et les diagnostics offrant le meilleur potentiel partout dans le monde. Nous nous réjouissons particulièrement que la subvention attribuée aujourd’hui permette d’apporter un soutien à des chercheurs dans 6 pays. Ces projets ouvrent des perspectives très intéressantes. Nous devons cependant obtenir un soutien accru de la part des gouvernements, de l’industrie et de la société civile pour aboutir aux nouveaux traitements dont le monde à un besoin urgent.»

Debiopharm recevra de CARB-X un financement de 2,6 millions de Dollars sur 15 mois. En fonction du franchissement d’étapes prédéfinies, CARB-X pourra ensuite choisir de prolonger le programme, chez Debiopharm, par une dotation supplémentaire de 1,4 million de Dollars sur 9 mois.

CARB-X, dont le nom signifie Combating Antibiotic Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator (accélérateur biopharmaceutique de la lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques), bénéficie du soutien du gouvernement des Etats-Unis – par le biais de la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) et du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) – ainsi que de l’organisme caritatif britannique Wellcome Trust. Il a été créé en juillet 2016 pour combler les lacunes en matière de recherche et développement et d’innovations en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement des infections pharmacorésistantes.

Source : Debiopharm








MyPharma Editions

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Erytech signe un partenariat stratégique d’approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Publié le 21 février 2020
Erytech signe un partenariat stratégique d'approvisionnement avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande

Erytech Pharma a annoncé la signature d’un partenariat stratégique avec le service de don du sang de la Croix-Rouge allemande de Baden-Württemberg-Hessen (GRCBDS), afin d’utiliser les globules rouges, provenant de dons de sang collectés par l’établissement, pour la production de ses candidats-médicaments, dont eryaspase, sur les futures sites de fabrication en Europe.

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents