Edition du 21-02-2019

Accueil » Industrie » Produits » Stratégie

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhée

Publié le mardi 25 juillet 2017

Debiopharm reçoit 2,6 millions de Dollars pour développer un antibiotique contre la gonorrhéeDebiopharm a annoncé aujourd’hui avoir été sélectionnée pour recevoir un financement de « Combating Antibiotic-Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator » (CARB-X) en vue d’accélérer le développement de son antibiotique Debio 1453, un inhibiteur de FabI ciblant spécifiquement Neisseria gonorrhoeae.

La gonorrhée constitue un problème médical majeur à l’échelle mondiale, car les résistances acquises par N. gonorrhoeae concernent pratiquement toutes les classes d’antibiotiques disponibles à ce jour. Debiopharm a déjà identifié des molécules prototypes ciblant l’enzyme FabI de N. gonorrhoeae et ce programme vise à optimiser leurs propriétés médicamenteuses pour en augmenter le potentiel thérapeutique. L’objectif final consiste à sélectionner un candidat prêt à subir des tests préparatoires aux essais cliniques sur l’homme pour le traitement de la gonorrhée.

«La résistance croissante aux antibiotiques est un problème de santé mondial, explique Nigel McCracken, vice-président, Translational Medicine, Debiopharm International SA. La subvention octroyée par CARB-X souligne la nécessité de développer des antibiotiques à spectre étroit innovants qui préservent le microbiome et réduisent le risque de résistances croisées. Nous avons hâte d’avancer dans le développement de Debio 1453.»

«Nous tenons à remercier CARB-X pour le soutien qu’il apporte au programme d’avant-garde de Debiopharm dans le domaine des antibiotiques à spectre étroit destinés au traitement de la gonorrhée, a déclaré Bertrand Ducrey, CEO de Debiopharm International SA. Outre un soutien financier, CARB-X apporte également un solide réseau d’experts du domaine des maladies infectieuses qui sera capital pour vaincre la résistance aux antimicrobiens.»

Kevin Outterson, directeur exécutif de CARB-X et Professeur de droit à l’Université de Boston, affirme: «Les infections pharmacorésistantes sont complexes et le développement de nouveaux antibiotiques est exigeant, long et coûteux. La restauration du pipeline de R&D est toutefois essentielle pour s’attaquer à la menace, de plus en plus sérieuse, de l’émergence de super-bactéries devenues résistantes aux médicaments existants. Il s’agit d’un problème mondial et CARB-X constitue une partie essentielle de la solution mondiale. Notre objectif est de soutenir les traitements et les diagnostics offrant le meilleur potentiel partout dans le monde. Nous nous réjouissons particulièrement que la subvention attribuée aujourd’hui permette d’apporter un soutien à des chercheurs dans 6 pays. Ces projets ouvrent des perspectives très intéressantes. Nous devons cependant obtenir un soutien accru de la part des gouvernements, de l’industrie et de la société civile pour aboutir aux nouveaux traitements dont le monde à un besoin urgent.»

Debiopharm recevra de CARB-X un financement de 2,6 millions de Dollars sur 15 mois. En fonction du franchissement d’étapes prédéfinies, CARB-X pourra ensuite choisir de prolonger le programme, chez Debiopharm, par une dotation supplémentaire de 1,4 million de Dollars sur 9 mois.

CARB-X, dont le nom signifie Combating Antibiotic Resistant Bacteria Biopharmaceutical Accelerator (accélérateur biopharmaceutique de la lutte contre les bactéries résistantes aux antibiotiques), bénéficie du soutien du gouvernement des Etats-Unis – par le biais de la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA) et du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) – ainsi que de l’organisme caritatif britannique Wellcome Trust. Il a été créé en juillet 2016 pour combler les lacunes en matière de recherche et développement et d’innovations en vue d’améliorer le diagnostic et le traitement des infections pharmacorésistantes.

Source : Debiopharm








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions