Edition du 29-02-2020

Transgene et BioInvent vont co-développer des virus oncolytiques multifonctionnels pour le traitement des tumeurs solides

Publié le mardi 26 mars 2019

Transgene et BioInvent vont co-développer des virus oncolytiques multifonctionnels pour le traitement des tumeurs solidesTransgene et BioInvent, une société de biotechnologie suédoise dédiée à la découverte et au développement d’anticorps immunorégulateurs innovants contre le cancer, ont annoncé l’extension de leur collaboration pour co-développer des virus oncolytiques multifonctionnels, codant pour des séquences d’anticorps non dévoilées, capables de traiter une grande diversité de tumeurs solides.

Selon les termes de ce nouvel accord, Transgene apportera son expertise unique de conception et fabrication des virus oncolytiques, des transgènes autres que des anticorps, ainsi que sa souche virale propriétaire du virus de la vaccine (TK-, RR-), à la base de sa plateforme Invir.IOTM. BioInvent apportera à la collaboration son expertise dans la biologie des cancers et des anticorps, ainsi qu’une ou plusieurs séquences d’anticorps générées grâce à ses plateformes propriétaires CoDeR®/F.I.R.S.T.TM. Ces séquences, correspondant à une cible confidentielle, seront sélectionnées pour être codées dans une souche issue d’Invir.IOTM, afin de créer un virus oncolytique multifonctionnel.

En novembre 2018, Transgene et BioInvent ont présenté des données positives issues de leur collaboration initiale, au congrès “Society for Immunotherapy of Cancer” (SITC). Ces premières données portaient sur le travail collaboratif réalisé sur le virus oncolytique armé avec un anticorps anti-CTLA-4, basé sur le virus de la vaccine (TK-, RR-) propriétaire de Transgene. Ce virus oncolytique amélioré a démontré sa capacité à assurer l’expression dans la tumeur de l’anticorps anti-CTLA-4 de BioInvent avec une exposition systémique faible. Il a également montré dans les modèles précliniques une meilleure efficacité et un meilleur profil d’innocuité par rapport à la combinaison de l’anticorps et du virus correspondant non armé.

Conformément à la collaboration initiale, les coûts de recherche et développement, ainsi que les revenus et royalties engendrés par les virus oncolytiques issus de cette nouvelle collaboration, seront partagés à 50/50.

L’encodage des séquences d’anticorps de BioInvent dans la plateforme Invir.IOTM de Transgene, leur permettant une expression directement dans la tumeur, est prometteur pour optimiser l’efficacité et la tolérance de ces anticorps. Tant Transgene que BioInvent estiment que ces nouveaux virus multifonctionnels seront nettement plus efficaces qu’une co-administration d’un virus et d’un anticorps séparément.

Philippe Archinard, Président-Directeur général de Transgene, commente : « Nous sommes ravis de l’extension du périmètre de cette collaboration très efficace avec BioInvent. Nous pensons que la prochaine génération de virus oncolytiques multifonctionnels exprimant un nouvel immunomodulateur ciblés de BioInvent directement dans le micro-environnement tumoral apporteront une véritable amélioration de l’arsenal thérapeutique à disposition pour les patients atteints de tumeurs solides. Cet accord nous permet de compléter encore notre large portefeuille de virus oncolytiques de nouvelle génération, dont le premier devrait entrer en clinique en 2020. »

Au sujet de cet accord, Martin Welschof, Directeur général de BioInvent, ajoute : « L’extension de notre collaboration avec Transgene ouvre la voie vers de nouvelles opportunités pour les deux sociétés afin d’associer nos expertises et savoir-faire dans le but de développer des virus oncolytiques combinés à des anticorps capables de traiter une grande diversité de tumeurs solides. En s’appuyant sur les plateformes uniques et propriétaires n-CoDeR®/F.I.R.S.T.TM de BioInvent, nous serons en mesure de développer de nouveaux anticorps innovants qui pourront être délivrés directement dans la tumeur, grâce à la souche virale de Transgene, améliorant potentiellement ainsi leur efficacité et leur profil de tolérabilité. »

Source :  Transgene








MyPharma Editions

Lysogene : désignation Fast Track de la FDA pour le traitement de thérapie génique LYS-SAF302 dans la MPS IIIA

Publié le 28 février 2020
Lysogene : désignation Fast Track de la FDA pour le traitement de thérapie génique LYS-SAF302 dans la MPS IIIA

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation “Fast Track” pour son étude avec le LYS-SAF302 dans le traitement de la mucopolysaccharidose de Type IIIA (MPS IIIA).

Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le 27 février 2020
Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Abivax, société de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé aujourd’hui qu’un premier patient a été traité dans le cadre de l’essai clinique de Phase 1/2 mené aux États-Unis avec ABX196 chez des patients souffrant de carcinome hépatocellulaire (CHC, cancer du foie le plus fréquent).

Maladie cœliaque : Takeda fait l’acquisition de PvP Biologics

Publié le 27 février 2020
Maladie cœliaque : Takeda fait l'acquisition de PvP Biologics

Takeda a annoncé avoir fait l’acquisition de PvP Biologics, Inc. après la finalisation d’une étude de preuve de concept du mécanisme de Phase 1 sur le médicament expérimental TAK-062 (Kuma062) pour le traitement de la maladie cœliaque non contrôlée.

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents