Edition du 19-10-2017

Transgene et l’Institut Bergonié lancent la partie Phase 2 de l’essai METROmaJX

Publié le jeudi 13 avril 2017

Transgene et l’Institut Bergonié lancent la partie Phase 2 de l’essai METROmaJXTransgene, société de biotechnologie qui fait partie de l’Institut Mérieux et qui développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé le traitement du premier patient ayant un sarcome des tissus mous (soft tissue sarcoma, STS) dans la partie Phase 2 de l’essai clinique METROmaJX à l’Institut Bergonié (Bordeaux).

METROmaJX est un essai clinique de Phase 1/2 évaluant la tolérabilité et l’efficacité de la co-administration de Pexa-Vec avec de faibles doses de cyclophosphamide chez des patients atteints de tumeurs solides avancées telles que le cancer du sein et le STS (NCT02630368).

Au cours de la partie Phase 1 de l’essai, l’association de Pexa-Vec et de faibles doses de cyclophosphamide a montré un profil de tolérabilité satisfaisant, permettant la poursuite de l’essai en Phase 2. Les résultats de la partie Phase 1 seront présentés à des congrès scientifiques à venir.

La partie Phase 2 de cet essai ouvert recrutera des patients ayant un sarcome des tissus mous (STS) ou un cancer du sein HER2 négatif. Elle a pour but d’évaluer principalement l’efficacité anti-tumorale de cette combinaison innovante. L’Institut Bergonié est le promoteur de cet essai (essai dit « investigator-initiated ») qui bénéficie du soutien de l’INCa (Institut national du cancer) dans le cadre des projets CLIP².

Pexa-Vec est un virus oncolytique issu de la vaccine, armé du gène GM-CSF, et co-développé par Transgene et SillaJen, Inc. Le cyclophosphamide est une chimiothérapie. La posologie métronomique consiste en une administration à faible dose et à une fréquence plus élevée du traitement. Ce mode d’administration est reconnu pour son activité immunomodulatrice.

Le Professeur Antoine Italiano, MD, PhD, expert en essais cliniques précoces et investigateur principal de l’étude, ajoute : « L’essai METROmaJX a permis de confirmer la bonne tolérabilité de l’administration intraveineuse du virus oncolytique Pexa-Vec, associé à de faibles doses de cyclophosphamide. Nous espérons que cette association innovante démontrera son efficacité dans la partie Phase 2 de l’essai. »

L’association de Pexa-Vec et du cyclophosphamide a pour objectif de viser deux étapes différentes de la réponse immunitaire contre cellules cancéreuses et pourrait s’avérer significativement plus efficace que ces deux traitements administrés seuls. Pexa-Vec est un virus oncolytique conçu pour cibler et détruire directement et sélectivement les cellules cancéreuses en suscitant une nécrose (lyse) de la tumeur par la réplication du virus, la suppression de la vascularisation de la tumeur et la stimulation de la réponse immune anti-tumorale. Son mécanisme d’action et son profil de sécurité en font un candidat de choix pour les combinaisons avec d’autres thérapies immunomodulatrices, ayant le potentiel d’améliorer l’action anticancéreuse de Pexa-Vec.

Maud Brandely, Directeur, Développement Clinique, Opérations Cliniques & Affaires Réglementaires, conclut : « Nous remercions l’Institut Bergonié et l’INCa pour leur soutien à l’essai METROmaJX. Nous espérons que la partie Phase 2 de l’essai montrera un effet synergique de l’association de ce virus oncolytique innovant et de la chimiothérapie, et qu’il en résultera une augmentation du taux de réponse pouvant se traduire en une amélioration de la survie globale. Le cancer du sein avancé et le sarcome des tissus mous sont deux maladies pour lesquelles de meilleures options thérapeutiques sont attendues par les patients. »

Source : Transgene








MyPharma Editions

Acticor Biotech : 1ère administration chez l’homme de son candidat médicament ACT017

Publié le 18 octobre 2017
Acticor Biotech : 1ère administration chez l’homme de son candidat médicament ACT017

Acticor Biotech, société de biotechnologie spécialisée dans la phase aigüe des maladies thromboemboliques, a reçu l’autorisation des autorités de santé néerlandaises pour initier son étude clinique de phase I chez des volontaires sains avec ACT017, un fragment d’anticorps monoclonal humanisé (Fab) inhibant la GPVI, une glycoprotéine plaquettaire impliquée dans la thrombose.

Bertrand Nadel, nouveau directeur de l’Institut Carnot CALYM

Publié le 18 octobre 2017
Bertrand Nadel, nouveau directeur de l’Institut Carnot CALYM

Bertrand Nadel, directeur de recherche Inserm de l’équipe CALYM « Instabilité génomique et hémopathies humaines » du Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy, succède à Pascal Deschaseaux à la tête de l’Institut Carnot CALYM.

Marie-Claire Taine nommée à la Direction de Baxter France

Publié le 18 octobre 2017
Marie-Claire Taine nommée à la Direction de Baxter France

Le groupe Baxter vient d’annoncer la nomination de son nouveau Président-directeur général pour sa filiale française basée à Guyancourt dans les Yvelines. Marie Claire Taine a pris ses nouvelles fonctions début octobre. Partager la publication « Marie-Claire Taine nommée à la Direction de Baxter France » FacebookTwitterGoogle+E-mail

Vaincoeur : AstraZeneca lance un nouveau programme de coaching post-infarctus

Publié le 18 octobre 2017
Vaincoeur : AstraZeneca lance un nouveau programme de coaching post-infarctus

AstraZeneca France met à la disposition des patients un nouveau programme de coaching post-infarctus. Composé d’un site et d’une application mobile, le programme Vaincoeur contribue à soutenir le patient après un infarctus du myocarde, dès sa sortie de l’hôpital et dans les mois qui suivent.

Inventiva: fin du recrutement de son étude de Phase IIb avec lanifibranor dans la sclérodermie systémique

Publié le 18 octobre 2017
Inventiva: fin du recrutement de son étude de Phase IIb avec lanifibranor dans la sclérodermie systémique

Inventiva a annoncé la fin du recrutement pour son étude de Phase IIb FASST (For A Systemic Sclerosis Treatment) dans la sclérodermie systémique (SSc) avec lanifibranor (anciennement IVA337). L’étude FASST progresse bien et les investigateurs ont recruté et randomisé 145 patients. Les principaux résultats sont attendus début 2019.

ASIT biotech obtient un brevet européen protégeant les principes actifs de ses produits d’immunothérapie

Publié le 18 octobre 2017
ASIT biotech obtient un brevet européen protégeant les principes actifs de ses produits d’immunothérapie

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans le développement d’une nouvelle génération de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé que l’Office européen des brevets a octroyé à la société un brevet européen protégeant les principes actifs des produits d’immunothérapie ASIT+™ pour le traitement des allergies aux pollens, aux acariens et des allergies alimentaires.

Transgene : des résultats cliniques positifs de TG1050 présentés à l’AASLD Liver Meeting 2017

Publié le 17 octobre 2017
Transgene : des résultats cliniques positifs de TG1050 présentés à l’AASLD Liver Meeting 2017

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, présentera un poster portant sur les premiers résultats cliniques prometteurs de TG1050 au congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) qui se tiendra à Washington (USA) du 20 au 24 octobre 2017.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions