Edition du 29-09-2020

Transgene présente des données précliniques d’une nouvelle génération d’immunothérapie virale oncolytique

Publié le mardi 19 avril 2016

Transgene présente des données précliniques d’une nouvelle génération d’immunothérapie virale oncolytiqueTransgene a annoncé aujourd’hui que des données précliniques d’une nouvelle génération d’immunothérapie, un vecteur viral oncolytique développé par ses équipes de chercheurs, ont été présentées dans un poster à la réunion annuelle de l’AACR (American Association for Cancer Research) qui s’est tenue à la Nouvelle Orléans aux Etats-Unis.

Transgene développe une nouvelle génération d’immunothérapies virales oncolytiques armées de gènes anti-cancer, cherchant à apporter aux patients un traitement à la fois plus efficace et moins toxique. A la réunion de l’AACR, Transgene a communiqué les résultats d’études précliniques de trois virus de la vaccine oncolytiques (VV) contenant chacun un format différent d’un anticorps bloqueur PD-1 (programmed cell death -1) (VV-PD-1) : soit l’anticorps entier (mAb), soit le fragment se liant à l’antigène (Fab), soit les fragments variables fusionnés (scFv).

Les bloqueurs de point de contrôle immunitaire visant PD-1 sont une avancée majeure pour le traitement de plusieurs types de cancers. Les données présentées montrent pour les produits d’expression de chacune des trois versions de VV-PD-1 : qu’ils ont une parfaite intégrité biochimique et structurale, sont complètement fonctionnels et ont une activité biologique équivalente à celle de l’anticorps monoclonal anti-PD-1 de référence. De plus, le profil de bio-distribution de VV-PD-1 montre une concentration plus élevée et plus durable de l’anti-PD-1 dans la tumeur, donnant un meilleur ratio tumeur/sérum. Enfin, l’activité thérapeutique évaluée dans un modèle préclinique de sarcome montre pour VV-PD-1 une activité similaire à celle de la combinaison de VV et de l’anticorps anti-PD-1, tant en termes de prévention de la croissance tumorale que de survie, mais nettement plus élevée qu’avec chaque produit séparément.

Ces résultats justifient de poursuivre le développement de ces nouvelles générations de virus oncolytiques armés d’anticorps, et plus largement, d’autres types de fonctionnalités immuno-actives.

« Les données présentées à la réunion annuelle de l’AACR sont un exemple des recherches innovantes menées à Transgene et mettent en évidence notre expertise en vectorisation virale » a déclaré Eric Quéméneur, Directeur général adjoint et directeur de la Recherche et du Développement de Transgene. « Notre objectif est de développer une nouvelle génération d’immunothérapies virales oncolytiques capables d’apporter des fonctionnalités anti-cancéreuses multiples, telles que les bloqueurs de points de contrôle immunitaire, directement dans le micro environnement tumoral. Ces oncolytiques multifonctionnels, développés par Transgene, devraient conduire à des options de traitements plus efficaces et mieux supportés, tout en maîtrisant les coûts de traitement pour les patients et leurs systèmes de santé nationaux ».

Une copie du poster intitulé « Vectorization in an oncolytic vaccinia virus of an antibody, a Fab and a scFv against programmed cell death-1 (PD-1) allow their intratumoral delivery and an improved tumor-growth inhibition » est disponible, en anglais uniquement, sur le site internet de Transgene.

Source : Transgene








MyPharma Editions

LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

Publié le 29 septembre 2020
LNC Therapeutics devient YSOPIA Bioscience

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement d’innovations thérapeutiques basées sur le potentiel de souches bactériennes clés du microbiome intestinal, a annoncé son changement de nom et devient YSOPIA Bioscience.

Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Publié le 29 septembre 2020
Kymos et Prolytic fusionnent pour faire du groupe Kymos un CRO Européen de premier plan

Kymos et Prolytic viennent d’annoncer la finalisation d’une fusion stratégique par laquelle Prolytic rejoindra le groupe Kymos. Avec l’arrivée du CRO allemand au sein du groupe, Kymos renforce son activité sur le marché des médicaments biologiques et des thérapies innovantes et élargit son portefeuille, offrant ses services depuis trois sites en Europe.

COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Publié le 28 septembre 2020
COVID-19 : Johnson & Johnson lance son essai clinique mondial pivot de phase 3 pour le candidat-vaccin de Janssen

Johnson & Johnson vient d’annoncer le lancement de son essai clinique pivot de Phase 3 (ENSEMBLE) à large échelle et multi-pays pour son candidat vaccin COVID-19, JNJ-78436735, en cours de développement par Janssen. Le lancement de l’essai ENSEMBLE fait suite aux résultats intermédiaires positifs de l’étude clinique de phase 1/2a de la société, ayant démontré, qu’après une seule dose de vaccin, le profil de sécurité et l’immunogénicité étaient favorables à la poursuite de ce développement.

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents