Edition du 20-06-2018

Transgene se réorganise pour se recentrer sur la R&D

Publié le mardi 30 juin 2015

Transgene, la société de biotechnologie de l’Institut Mérieux spécialisée dans le domaine de l’immunothérapie des cancers et des maladies infectieuses, a annoncé hier un projet de réorganisation pour concentrer ses moyens sur la recherche et le développement. Ce dernier devrait se traduire notamment par la suppression d’environ 120 postes.

Dans un communiqué, Transgene annonce ainsi « son intention de réorienter sa stratégie d’intégration verticale et de revoir son organisation, pour préserver la compétitivité de l’entreprise et assurer durablement son avenir ». Cette réorientation stratégique devrait, » de manière récurrente, contribuer à privilégier au sein de ses dépenses opérationnelles, la conduite et l’avancement de ses projets de recherche et de développement clinique actuels et futurs », indique-t-elle.

En effet, Transgene entend se « focaliser sur son cœur de métier en donnant la priorité à l’avancement de son portefeuille clinique, à la réorganisation de son modèle de recherche et à l’externalisation des activités de bio-production et de développement industriel ».

La société va ainsi mobiliser ses ressources sur l’avancement de son portefeuille clinique. Transgene entend concentrer ses moyens sur son cœur d’expertise, la recherche et le développement, en particulier en favorisant la recherche translationnelle. La société entend continuer le développement de produits innovants dans l’immunothérapie des cancers et des maladies infectieuses en développant ses plateformes technologiques. Sa stratégie est de renforcer encore les collaborations avec la recherche académique et hospitalo-universitaire, mais aussi avec des partenaires industriels, en mettant en place avec ces derniers des partenariats plus en amont.

Une suppression d’environ 120 postes
« Dans ce contexte, l’autonomie en matière de développement préindustriel et de bio-production n’est plus stratégique. », indique Transgene. « Le projet de réorganisation devrait se traduire par le désengagement des activités de développement préindustriel et de production et la suppression d’environ 120 postes, incluant différentes fonctions supports, pour lesquels autant de propositions de reclassement au sein du groupe seront faites. », annonce ainsi la société. Transgene indique qu’elle mettra tout en œuvre pour « limiter au maximum l’impact social du projet, en donnant la priorité aux reclassements internes dans les sociétés de l’Institut Mérieux »  afin de « ne laisser personne sans solution ».

Par ailleurs, dans le cadre du projet de Plan de Sauvegarde de l’Emploi présenté aux élus du Comité d’entreprise, Transgene indique avoir reçu une proposition de la société nord-américaine ABL, Inc., filiale de l’Institut Mérieux, afin de reprendre, sur place à Illkirch, une partie importante des collaborateurs concernés par les activités manufacturières.

« Parallèlement à la procédure d’information, la négociation avec les organisations syndicales a été lancée, afin de définir, par le dialogue social, l’ensemble du dispositif d’accompagnement. », précise Transgene.

Enfin, la société annonce qu’elle communiquera prochainement sur le détail de son nouveau programme de développement clinique.

Source:  Transgene








MyPharma Editions

AB Science : poursuite de l’étude de phase 3 du masitinib dans le cancer de la prostate métastatique hormono-résistant

Publié le 20 juin 2018
AB Science : poursuite de l'étude de phase 3 du masitinib dans le cancer de la prostate métastatique hormono-résistant

AB Science, société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé la recommandation positive du Comité Indépendant de Revue des Données (IDMC), suite à l’analyse intérimaire de l’étude AB12003 dans le traitement en première ligne du cancer de la prostate métastatique hormono-résistant (mCRPC).

Leem : élection de son nouveau Conseil d’administration

Publié le 20 juin 2018
Leem : élection de son nouveau Conseil d’administration

Les Entreprises du Médicament ont élu le nouveau Conseil d’administration du Leem. Les trente-sept membres de ce nouveau conseil ont été élus à 95 % des voix exprimées, pour un mandat de quatre ans. Les résultats du suffrage ont été ratifiés par l’Assemblée générale du Leem, mardi 19 juin 2018. Trois administrateurs ont en outre été cooptés lors du Conseil d’administration.

CrownBio conclut un partenariat avec Pierre Fabre pour accélérer la découverte d’agents immuno-oncologiques

Publié le 20 juin 2018
CrownBio conclut un partenariat avec Pierre Fabre pour accélérer la découverte d'agents immuno-oncologiques

Crown Bioscience, société de services de découverte et de développement de médicaments offrant des plateformes translationnelles en vue de faire progresser la recherche en l’oncologie et sur les maladies inflammatoires, cardiovasculaires et métaboliques, vient d’annoncer qu’elle a été choisie par l’Institut de Recherche Pierre Fabre comme l’un de ses partenaires pour faire progresser son pipeline de découverte de médicaments immuno-oncologiques.

Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Publié le 19 juin 2018
Santé connectée : Kyomed évolue pour devenir KYomed INNOV

Kyomed, une société française offrant des services dans le domaine de la santé connectée, de l’autonomie et de la médecine personnalisée, a annoncé son changement de nom et d’identité visuelle à l’occasion de son quatrième anniversaire pour laisser place à KYomed INNOV. Ce changement accompagne les avancées de la société qui rentre dans une nouvelle phase avec le développement de ses propres outils numériques et son implication dans des projets internationaux.

Sophia Genetics fait l’acquisition d’Interactive Biosoftware

Publié le 19 juin 2018
Sophia Genetics fait l'acquisition d'Interactive Biosoftware

Sophia Genetics, la healthtech spécialiste de la médecine basée sur les données (Data-Driven Medicine), a annoncé mardi depuis la Conférence Européenne de Génétique Humaine (ESHG 2018) l’acquisition de la tech-compagnie française Interactive Biosoftware (IBS), créateur d’Alamut®, le software le plus utilisé au monde pour l’aide à la décision dans l’interprétation des données génomiques.

Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Publié le 19 juin 2018
Sanofi : Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon nommé Directeur financier

Le groupe pharmaceutique Sanofi vient d’annoncer la nomination de Jean-Baptiste Chasseloup de Chatillon au poste de Vice-Président Exécutif, Directeur financier et membre du Comité Exécutif. Sa nomination prendra effet le 1er octobre 2018.

Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Publié le 19 juin 2018
Celyad traite le premier patient AML de la dose finale de son étude THINK

Celyad, société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé que les premières injections au troisième et dernier niveau de dose de CYAD-01 ont été administrées à un premier patient atteint de leucémie myéloïde aiguë (LMA) dans le groupe des cancers hématologiques de l’étude de Phase 1 THINK.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions