Edition du 21-08-2018

Transplantation rénale: la HAS mène une évaluation medico-économique des stratégies de prise en charge

Publié le jeudi 6 septembre 2012

La HAS mène une évaluation medico-économique des stratégies de prise en charge de l’insuffisance rénale chronique terminale. Elle publie aujourd’hui, en collaboration avec l’Agence de la biomédecine, un premier volet de ce travail consacré spécifiquement à l’analyse des possibilités de développement de la transplantation rénale en France.

L’insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) constitue un problème de santé publique majeur, en France comme dans la plupart des pays industrialisés. Elle est l’une des complications de nombreuses maladies chroniques dont le diabète et l’hypertension artérielle, pour 45 % des nouveaux patients ayant démarré un traitement de suppléance en 2010. Sa prévalence brute est estimée à 1 060 personnes par million d’habitants et son coût humain est élevé, notamment en termes de morbi-mortalité et d’impact sur la qualité de vie des patients. De plus, sa prise en charge représente un enjeu financier important, avec un coût estimé par la CNAMTS à plus de 5 milliards d’euros en 2025.

Dans ce contexte, la HAS a mis en place un programme de travail pluri-annuel sur la maladie rénale chronique prenant en considération des dimensions médicales, économiques, éthiques et organisationnelles. Avec l’Agence de la biomédecine, elle conduit dans ce cadre une évaluation médico-économique (efficience et faisabilité) des différentes stratégies de prise en charge des patients traités pour insuffisance rénale chronique terminale en France.

 La transplantation rénale, une priorité nationale

La transplantation rénale occupe une place particulière parmi les différentes stratégies de prise en charge car elle est à la fois la plus efficace sur un plan médical et la moins coûteuse, donc la plus efficiente. Mais son développement est contraint par le manque de greffons et le nombre de patients inscrits sur la liste nationale d’attente augmente chaque année. Le développement de la transplantation, notamment de la greffe rénale, a d’ailleurs été identifié comme une priorité nationale, ce qui a conduit le Gouvernement à annoncer le plan greffe 2012-2016.

Face à ces constats, la HAS et l’Agence de la biomédecine ont analysé, dans un volet spécifique s’appuyant sur une revue de la littérature, les possibilités de développement de la transplantation rénale et présentent aujourd’hui les principaux axes identifiés.

La HAS et l’Agence de la biomédecine concluent que la poursuite des efforts pour développer la transplantation rénale à partir de donneurs décédés est essentielle. Dans cette perspective, les propositions visent à améliorer le recensement des donneurs, à diminuer le taux de refus et à élargir le pool de donneurs potentiels. Des pistes sont également avancées pour développer la greffe à partir de donneurs vivants, notamment en termes de neutralité financière garantie au donneur et d’information des professionnels de santé, des patients, des donneurs potentiels et, plus largement, du grand public. La HAS et l’Agence de la biomédecine soulignent l’importance de mettre en place un suivi renforcé au long cours des donneurs et des receveurs. Enfin, la nécessité d’attribuer les greffons disponibles en tenant compte à la fois des exigences d’efficacité et d’équité a été rappelée. Ces conclusions et perspectives de développement sont en cohérence avec le plan d’actions proposé par le plan greffe 2012-2016 qui mobilise d’ores et déjà les équipes sur le terrain.

Consultez le rapport en cliquant ici

Source : HAS








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions