Edition du 28-02-2020

Troubles mentaux: 1 personne sur 4 aura besoin de soins à un moment de sa vie

Publié le samedi 8 octobre 2011

Selon un rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) publié à l’occasion de la Journée mondiale de la santé mentale, une personne sur quatre aura besoin de soins de santé mentale à un moment ou à un autre de sa vie, mais la plupart des pays ne consacrent que 2% des ressources du secteur de la santé aux services de santé mentale.

Les dépenses moyennes mondiales pour la santé mentale sont encore inférieures à 3 dollars par habitant et par an. Selon l’Atlas de la santé mentale 2011, publié par l’Organisation mondiale de la Santé à l’occasion de la Journée mondiale de la santé, dans les pays à faible revenu, les dépenses peuvent être d’à peine 0,25 dollar par personne et par an.

Le rapport constate également que l’essentiel de ces ressources est souvent affecté à des services qui ne touchent que relativement peu de gens. «Les gouvernements ont tendance à dépenser l’essentiel de leurs maigres ressources pour la santé mentale dans les soins à long terme dans les hôpitaux psychiatriques» a déclaré le Dr Ala Alwan, Sous-Directeur général chargé des maladies non transmissibles et de la santé mentale à l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

«À l’heure actuelle, près de 70% des dépenses de santé mentale vont aux institutions psychiatriques. Si les pays dépensaient davantage au niveau des soins primaires, ils pourraient atteindre davantage de gens et commencer à s’attaquer aux problèmes suffisamment tôt pour réduire les besoins en soins hospitaliers plus coûteux.»

L’Atlas met en lumière d’autres déséquilibres. De bons services de santé mentale doivent à parts égales dispenser aux patients à la fois des médicaments et des soins psychosociaux. Or, dans les pays à faible revenu, la pénurie de ressources et de compétences fait que les malades ne sont souvent traités qu’au moyen de médicaments. Le manque de soins psychosociaux réduit l’efficacité du traitement.

Il reste que beaucoup de gens n’ont pas accès du tout aux services de santé mentale. Dans les pays à revenu faible ou moyen, plus des trois quarts de personnes qui ont besoin de soins de santé mentale n’ont même pas accès aux services de santé mentale les plus élémentaires.

«Près de la moitié de la population mondiale vit dans des pays qui ne comptent en moyenne qu’un psychiatre (ou moins) pour 200 000 habitants», estime le Dr Shekhar Saxena, Directeur, Santé mentale et abus de substances psychoactives à l’OMS. «De nombreux pays à revenu faible ou moyen comptent moins d’un spécialiste de santé mentale pour un million d’habitants.»

En 2008, l’OMS a lancé son Programme d’action mondial pour la santé mentale (mhGAP) pour aider les pays à développer les services de prise en charge des troubles mentaux, neurologiques et liés à l’abus des substances psychoactives. Ce Programme apporte des connaissances et des compétences aux agents de soins de santé primaires comme aux médecins généralistes, aux infirmières et aux agents de santé chargés de dépister et de traiter ces troubles.

La santé mentale dans le monde en chiffres :

– La dépression : c’est la principale cause d’incapacité dans le monde
– 33 % des pays n’ont pas de budget pour la santé mentale
– 1 personne sur 4 sera atteinte d’un trouble mental à un moment donné de sa vie
– Toutes les 40 secondes une personne se suicide
– 4 personnes sur 5 atteintes de troubles mentaux dans les pays en développement ne reçoivent pas de traitement
– Près de 50 % de tous les troubles mentaux se déclarent avant l’âge de 14 ans
– 2,5 millions de décès par an sont dus à l’usage nocif de l’alcool
– 50 millions de personnes dans le monde sont atteintes d’épilepsie

Source : OMS








MyPharma Editions

Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Publié le 27 février 2020
Abivax : 1er patient inclus dans son essai de Phase 1/2 aux États-Unis avec ABX196 dans le carcinome hépatocellulaire

Abivax, société de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé aujourd’hui qu’un premier patient a été traité dans le cadre de l’essai clinique de Phase 1/2 mené aux États-Unis avec ABX196 chez des patients souffrant de carcinome hépatocellulaire (CHC, cancer du foie le plus fréquent).

Maladie cœliaque : Takeda fait l’acquisition de PvP Biologics

Publié le 27 février 2020
Maladie cœliaque : Takeda fait l'acquisition de PvP Biologics

Takeda a annoncé avoir fait l’acquisition de PvP Biologics, Inc. après la finalisation d’une étude de preuve de concept du mécanisme de Phase 1 sur le médicament expérimental TAK-062 (Kuma062) pour le traitement de la maladie cœliaque non contrôlée.

Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Publié le 25 février 2020
Sanofi a l’ambition de créer un leader européen des principes actifs pharmaceutiques

Le groupe pharmaceutique Sanofi a annoncé hier son ambition de créer un leader européen dédié à la production et à la commercialisation à des tiers de principes actifs pharmaceutiques (API*), qui sont les molécules essentielles entrant dans la composition de tout médicament.

Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Publié le 24 février 2020
Yposkesi : Patrick Lansky nommé vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Patrick Lansky en tant que vice-président des ventes et du marketing aux Etats-Unis.

Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Publié le 21 février 2020
Didier Véron assure la Présidence par intérim du G5 Santé

Les dirigeants des entreprises du G5 santé, le cercle de réflexion des industries de santé françaises, ont décidé, à l’unanimité, de nommer Didier Véron, Délégué Général de l’Association et Directeur des Affaires Corporate du LFB, Président par intérim du G5 Santé.

Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Publié le 21 février 2020
Patrice Carayon nommé à la présidence de l’association Tulipe

Patrice Carayon, Président de Chiesi France et administrateur du Leem, vient de prendre la présidence de Tulipe, l’association d’urgence et de solidarité internationale des entreprises de santé. Il succède ainsi à Michel Ginestet.

Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Publié le 21 février 2020
Transgene : 1er patient traité dans un nouvel essai de TG6002, un virus oncolytique qui produit un agent de chimiothérapie dans la tumeur

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé qu’un premier patient a reçu TG6002 par voie intra-artérielle hépatique (IAH), comme traitement locorégional des métastases hépatiques non opérables d’un cancer colorectal (CCR).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents