Edition du 18-11-2018

Tuberculose : Transgene bénéficie d’un financement du NIH pour développer une immunothérapie innovante

Publié le jeudi 31 octobre 2013

Transgene, la société biopharmaceutique strasbourgeoise, vient d’annoncer que son nouveau programme d’immunothérapie dans la tuberculose va bénéficier d’un financement de 5 millions de $ de l’U.S. National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID, qui relève de l’U.S. National Institute of Health ou NIH) octroyé par cette dernière à la société Emergent BioSolutions, avec qui Transgene va collaborer.

Le programme « tuberculose » de Transgene porte sur le développement d’une immunothérapie ciblée pour traiter les tuberculoses actives, dont la tuberculose résistante. Il utilise la technologie des vecteurs viraux de Transgene, dans lesquels sont insérées des protéines exprimées par la mycobactérie aussi bien durant les phases latentes que durant la phase active de l’infection.

Une approche par immunothérapie devrait permettre d’améliorer l’efficacité des traitements actuels – notamment pour les patients dont l’infection est devenue résistante au traitement – en corrigeant la réponse du système immunitaire du patient face à la maladie et en la stimulant pour éradiquer la tuberculose latente contre laquelle les traitements sont aujourd’hui inefficaces. Plusieurs candidats-produits ont été générés par Transgene et sont en cours d’évaluation pour déterminer quel sera celui retenu pour les prochaines étapes de développement.

Dans le cadre de ce financement, Transgene a conclu un accord de collaboration avec Emergent BioSolutions pour le développement d’un procédé de production sur lignée cellulaire et la fabrication du produit d’immunothérapie anti-tuberculose que Transgene aura choisi de développer. L’expertise significative d’Emergent BioSolutions dans ce domaine vient ici compléter les capacités et savoir-faire de Transgene.

Trangene conserve tous les droits associés au développement et à la commercialisation des candidats générés par ce programme financé par le NIAID.

« Il est urgent de proposer de nouveaux traitements de la tuberculose, qui reste un problème aigu dans les pays émergents et réapparaît rapidement dans certains pays développés, notamment en Europe. Le financement du NIAID, ainsi que la collaboration avec Emergent BioSolutions, devraient accélérer le développement de notre programme contre cette maladie» indique Philippe Archinard, Président-Directeur Général de Transgene. Il ajoute: «Notre programme repose sur une combinaison unique d’antigènes. Il s’agit d’une approche vraiment innovante qui est un bon exemple de la capacité d’adaptation de notre technologie à base de vecteurs viraux et de la productivité de notre R&D pour générer de nouvelles immunothérapies ».

Source : Transgene








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions