Edition du 21-02-2020

Produits de santé: une progression des remboursements qui reste faible en 2016

Publié le mardi 31 janvier 2017

Une progression des remboursements des produits de santé qui reste faible en 2016Selon l’Assurance maladie, les remboursements de soins du régime général progressent de +2,3% en 2016, dont +2,9% pour les remboursements de soins de ville. La progression des remboursements des produits de santé, qui reste faible, est marquée par « une moindre baisse des remboursements de médicaments délivrés en ville contrebalancée par un ralentissement des remboursements de médicaments rétrocédés et des dispositifs inscrits sur la liste des produits et prestations ».

Selon le dernier point de l’Assurance maladie, les remboursements de soins de médecins et dentistes progressent de +2,7% en 2016 (après +2,8% en 2015 et +2,6% en 2014 en données corrigées des variations calendaires.

les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +1,6% (+1,3% en 2015 et +3,0% en 2014). La légère accélération observée en 2016 résulte en partie des versements des rémunérations sur objectifs de santé publique plus importants en 2016 qu’en 2015 ;
– l’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +3,1% en 2016, contre +3,4% en 2015 et +2,7% en 2014, portée par les actes techniques qui représentent presque 70% des remboursements de soins de spécialistes. Ces derniers progressent de +3,5% en 2016 ;
les remboursements de soins dentaires progressent de +1,4% en 2016 (+2,7% en 2015 et +0,8% en 2014). Après une année 2015 dynamique, dû aux effets reports des revalorisations tarifaires introduites au cours de l’année 2014, les remboursements de soins dentaires retrouvent, en 2016, une évolution qui se stabilise.

Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +4,2% en 2016 (+4,8% en 2015 et +5,4% en 2014), les soins infirmiers connaissent l’évolution la plus élevée mais sont en assez nette décélération (+4,5% contre +5,9% en 2015 et +5,7% en 2014). Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +3,6% en 2016 après+3,1% en 2015 et +5,0% en 2014.

Les remboursements de produits de santé, médicaments et produits de la LPP, évoluent faiblement en 2016 comme en 2015 après une forte croissance en 2014 (+1,3% en 2016, +1,2% en 2015 et +4,9% en 2014 mais +0,8% hors rétrocession). Les remboursements de médicaments délivrés en ville sont encore orientés à la baisse mais moins que les années précédentes (-0,1% après -0,5% en 2015 et -0,6% en 2014).

Les remboursements de la rétrocession hospitalière augmentent de +2,6% en 2016 après +4,7% en 2015 et +67% en 2014. La très forte hausse de 2014 était intégralement liée à l’arrivée de nouveaux médicaments efficaces et onéreux pour le traitement contre le VHC. En 2015, la montée en charge de ces médicaments s’est stabilisée. L’évolution de ces remboursements devient négative en 2016, en raison du début d’année 2015 encore très élevé, avant l’arrivée, courant 2015, de médicaments moins chers et de baisses de prix. Le nombre de patients traités en 2016 serait cependant en légère hausse par rapport à 2015. La décélération des remboursements des médicaments contre le VHC a été toutefois compensée par la vive accélération des remboursements des autres médicaments rétrocédés, expliquant l’évolution globale de +2,6% en 2016.

Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations, enregistrent une progression encore soutenue +5,2%, après +5,7% en 2015 et +6,0% en 2014. L’efficacité des actions de maîtrise médicalisée enregistrée sur ce poste de remboursements de soins en 2016 a contribué significativement à la décélération observée par rapport aux années précédentes.

La progression des dépenses de transports sanitaires est plus forte que celles de 2015 et 2014 : +4,3% après +3,6% en 2015 et +3,5% en 2014.

L’évolution des dépenses d’indemnités journalières reste dynamique, tout en restant comparables aux augmentations observées les deux années passées (+3,7% contre +3,1% en 2015 et 4,0% en 2014).

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +1,7% en 2016. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +0,8% pour les établissements publics et 0,0% pour les cliniques privées, dont les tarifs ont baissé en mars 2016, comme en mars 2015. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent respectivement de +0,8% et +0,6%.

Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +2,0 % dont +1,4 % pour les établissements et services pour personnes handicapées et +2,7 % pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2016 de +2,1% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Publié le 20 février 2020
Coronavirus : Sanofi s’associe au ministère américain de la Santé et des Services sociaux pour développer un vaccin

Sanofi Pasteur, l’entité mondiale Vaccins de Sanofi, va mettre à profit ses recherches antérieures sur le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) pour tenter d’accélérer le développement d’un vaccin contre le COVID-19. Pour ce faire, Sanofi collaborera avec la BARDA (Biomedical Advanced Research and Development Authority), qui relève de l’Office chargé des préparatifs et réponses aux situations d’urgence en santé publique (ASPR) du ministère américain de la Santé, étoffant ainsi le partenariat de longue date qui lie Sanofi à cette autorité.

Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Publié le 19 février 2020
Cellectis et Servier étendent leur collaboration sur les produits UCART19

Cellectis, société biopharmaceutique qui développe des immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques génétiquement modifiées (UCART), et le laboratoire pharmaceutique Servier ont annoncé la signature d’une lettre d’intention engageant les parties à signer un avenant à l’accord initialement signé par les deux entités en 2014.

Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Publié le 19 février 2020
Sensorion : le Dr Géraldine Honnet nommée Directrice Médicale

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé la nomination du Dr Géraldine Honnet, experte en thérapie génique, au poste de Directrice Médicale.

Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Publié le 18 février 2020
Novartis : approbation européenne pour Beovu®, un nouvel anti-VEGF* pour le traitement de la DMLA humide

Le groupe pharmaceutique Novartis vient d’annoncer dans un communiqué que la Commission Européenne (CE) a approuvé Beovu® (brolucizumab) en seringue pré-remplie pour le traitement chez l’adulte de la forme néovasculaire (humide) de dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Publié le 18 février 2020
Maladie de Parkinson : Oncodesign et Servier franchissent une 1ère étape majeure dans le développement de leur programme LRRK2

Servier et Oncodesign, société biopharmaceutique française, ont annoncé le franchissement d’une étape majeure dans le cadre de leur partenariat stratégique concernant la recherche et le développement de candidats-médicaments potentiels pour le traitement de la maladie de Parkinson.

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents