Edition du 02-07-2022

Produits de santé: une progression des remboursements qui reste faible en 2016

Publié le mardi 31 janvier 2017

Une progression des remboursements des produits de santé qui reste faible en 2016Selon l’Assurance maladie, les remboursements de soins du régime général progressent de +2,3% en 2016, dont +2,9% pour les remboursements de soins de ville. La progression des remboursements des produits de santé, qui reste faible, est marquée par « une moindre baisse des remboursements de médicaments délivrés en ville contrebalancée par un ralentissement des remboursements de médicaments rétrocédés et des dispositifs inscrits sur la liste des produits et prestations ».

Selon le dernier point de l’Assurance maladie, les remboursements de soins de médecins et dentistes progressent de +2,7% en 2016 (après +2,8% en 2015 et +2,6% en 2014 en données corrigées des variations calendaires.

les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +1,6% (+1,3% en 2015 et +3,0% en 2014). La légère accélération observée en 2016 résulte en partie des versements des rémunérations sur objectifs de santé publique plus importants en 2016 qu’en 2015 ;
– l’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +3,1% en 2016, contre +3,4% en 2015 et +2,7% en 2014, portée par les actes techniques qui représentent presque 70% des remboursements de soins de spécialistes. Ces derniers progressent de +3,5% en 2016 ;
les remboursements de soins dentaires progressent de +1,4% en 2016 (+2,7% en 2015 et +0,8% en 2014). Après une année 2015 dynamique, dû aux effets reports des revalorisations tarifaires introduites au cours de l’année 2014, les remboursements de soins dentaires retrouvent, en 2016, une évolution qui se stabilise.

Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +4,2% en 2016 (+4,8% en 2015 et +5,4% en 2014), les soins infirmiers connaissent l’évolution la plus élevée mais sont en assez nette décélération (+4,5% contre +5,9% en 2015 et +5,7% en 2014). Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +3,6% en 2016 après+3,1% en 2015 et +5,0% en 2014.

Les remboursements de produits de santé, médicaments et produits de la LPP, évoluent faiblement en 2016 comme en 2015 après une forte croissance en 2014 (+1,3% en 2016, +1,2% en 2015 et +4,9% en 2014 mais +0,8% hors rétrocession). Les remboursements de médicaments délivrés en ville sont encore orientés à la baisse mais moins que les années précédentes (-0,1% après -0,5% en 2015 et -0,6% en 2014).

Les remboursements de la rétrocession hospitalière augmentent de +2,6% en 2016 après +4,7% en 2015 et +67% en 2014. La très forte hausse de 2014 était intégralement liée à l’arrivée de nouveaux médicaments efficaces et onéreux pour le traitement contre le VHC. En 2015, la montée en charge de ces médicaments s’est stabilisée. L’évolution de ces remboursements devient négative en 2016, en raison du début d’année 2015 encore très élevé, avant l’arrivée, courant 2015, de médicaments moins chers et de baisses de prix. Le nombre de patients traités en 2016 serait cependant en légère hausse par rapport à 2015. La décélération des remboursements des médicaments contre le VHC a été toutefois compensée par la vive accélération des remboursements des autres médicaments rétrocédés, expliquant l’évolution globale de +2,6% en 2016.

Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations, enregistrent une progression encore soutenue +5,2%, après +5,7% en 2015 et +6,0% en 2014. L’efficacité des actions de maîtrise médicalisée enregistrée sur ce poste de remboursements de soins en 2016 a contribué significativement à la décélération observée par rapport aux années précédentes.

La progression des dépenses de transports sanitaires est plus forte que celles de 2015 et 2014 : +4,3% après +3,6% en 2015 et +3,5% en 2014.

L’évolution des dépenses d’indemnités journalières reste dynamique, tout en restant comparables aux augmentations observées les deux années passées (+3,7% contre +3,1% en 2015 et 4,0% en 2014).

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +1,7% en 2016. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +0,8% pour les établissements publics et 0,0% pour les cliniques privées, dont les tarifs ont baissé en mars 2016, comme en mars 2015. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent respectivement de +0,8% et +0,6%.

Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +2,0 % dont +1,4 % pour les établissements et services pour personnes handicapées et +2,7 % pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2016 de +2,1% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents